Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Are We Soldiers
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star Pochette The Chosen One

logo Antemasque

Biographie

Antemasque

ANTEMASQUE est un projet rock alternatif né à l'initiative de deux compères de longue date, Omar Rodríguez-López et Cedric Bixler-Zavala (At The Drive In, The Mars Volta).

En Avril 2014 la création du groupe est annoncée, rapidement 4 morceaux sont dévoilés, allant du rock progressif au punk rock, on apprend également la sortie d'un premier album éponyme, dans une version digitale à l'été puis physiquement en Automne. Ce premier essai accueilli de manière mitigée par la critique, voit la participation de Flea (Red Hot Chili Peppers) à la basse et Dave Elitch (Miley Cyrus, The Mars Volta, Killer Be Killed) à la batterie, le premier des deux n'apparaissant qu'en studio il est suppléé en live par Marfred Rodríguez-López (Zechs Marquise).

Chronique

14 / 20
5 commentaires (16.3/20).
logo amazon

Antemasque ( 2014 )

« Less is more »…tel semble être dorénavant le credo de Cedric Bixler-Zavala et Omar Rodriguez-Lopez, à nouveau réunis avec ce projet sur lequel figurent également Dave Elitch à la batterie et Flea (Red Hot Chili Peppers) à la basse sur certains titres. 
Si chaque morceau de The Mars Volta contenait une dizaine d’idées différentes, ceux d’Antemasque, eux, ne s’embarrassent pas de cette complexité et vont droit au but, sans perdre de temps en route (pas un n’atteint les 5 minutes). La priorité ici va à l’énergie et à la spontanéité, avec des refrains que l’on a simplement envie de reprendre en choeur (I Got No Remorse, In The Lurch), alors que ceux d’At The Drive-In étaient plus du genre à nous faire hurler en se tapant la tête contre les murs. « Never looking back, never looking back », scande d’ailleurs Cedric sur l’inaugural 4AM, histoire de bien mettre les choses au clair quant à la direction prise par le groupe. 

Alors oui, certains morceaux de cette veine pop/punk se ressemblent et donnent une impression de répétition, mais la brièveté de l’album (34 minutes) empêche cependant ce défaut de devenir rédhibitoire. Les penchants psychédéliques des deux compères se font toujours sentir mais par petites touches, comme sur Ride Like The Devil’s Son, ou encore Drown All Your Witches et ses premiers accords rappelant fortement le Ramble On de Led Zeppelin. Le titre le plus faible du disque est certainement ce 50,000 Kilowatts un peu lourdingue qui n’a vraiment pas grand chose pour lui, mais que l’on oublie vite pour savourer un Momento Mori très rock’n’roll et nettement plus inspiré. L’enchaînement très réussi Providence/People Forget est la partie la plus ambitieuse et expérimentale de l’album, celle où l’on se prend le plus à repenser à The Mars Volta et ses structures à tiroirs. 
On peut également noter la sobriété presque frustrante, mais en même temps reposante, dont fait preuve Omar Rodriguez-Lopez, qui réduit ses soli et chorus à la portion congrue, se contentant d’apporter la fougue et les mélodies qui font l’intérêt du disque. Rome Armed To The Teeth, qui le conclut, est d’ailleurs l’exemple parfait de la pertinence de ce recours à une certaine simplicité.

Si les deux hommes m’avaient un peu laissé sur le bord de la route avec les derniers albums de The Mars Volta, ce retour à une musique plus directe et efficace est une bonne nouvelle et aura, je l’espère, une suite plus aboutie encore qui confirmera qu’ils en ont encore sous le pied.

Antemasque

Style : Rock Alternatif
Tags : -
Origine : USA
Site Officiel : antemasque.com
Facebook :
Amateurs : 5 amateurs Facebook :