logo AndMarkHer

Biographie

AndMarkHer

U.D.A. : Chant/Basse
Yukihiro : Guitare/Chant
Ishida : Guitare/Chant
Uni : Batterie

AndMarkHer se forme en 2002 au pays du Soleil Levant, sort une première démo l'année suivante, et participe à deux éditions de la compilation Far East Coats aux côtés de groupes tels Oceanlane, Stuck Inside, Sunset Flip, Tribal Chair etc. 2004 verra leur participation à une seconde compilation, intitulée 26 experiences, en compagnie cette fois de Nervous Light of Sunday, Buddhiston, avant d'éditer un an plus tard leur tout premier single : "The Seagulls Skimmed the Waves". Titre issu de leur premier full paru en 2005 chez Evol Records (Sunsgrind, Tribute to LastDaysOfApril), Tuning Every Moment; cette même année, le combo figurera sur le tracklisting d'une autre compilation, A Crucible at the Small State, avec une nouvelle fois les NLoS, ainsi que Endzweck, Onsa, Umbra et les Natsumen. Une carrière qui se poursuit jusqu'en 2007 avec leur montée sur scène en ouverture de Shelter.

Chronique

Tuning Every Moment ( 2005 )

Evoqué à travers le side-project (Every Day, It’s Like a Carnival) d’un de ses membres, et sa brillante reprise de "Playerin" (LastDaysOfApril), AndMarkHer sortait deux ans plus tôt un premier album via ce même label à l’origine du tribute to LDOA.

A l’image de "Playerin" donc, AMH est capable de proposer des titres très finement arrangés ("Single A","Dawn"), à grand renfort de guitare sèche, de xylophone, de clavier aussi avec la participation de Shimomura (The Chef Cooks Me), ainsi que de voix supplémentaire comme celle de Hajime (Oceanlane). Deux titres à la croisé des scènes pop et folk, et de très bonne facture qui plus est. A contrario, le quartet parvient tout autant à composer des pistes bien plus burnées ("Dazed","Current"), reconnaissables à leur format court, dans les 2’30 ; "Current" qui, au même titre que le redoutable single "The Seagulls Skimmed the Waves", permet à U.D.A. d’élargir sa palette d’expressivité avec une interprétation plus déchirante, et donc plus marquante que le reste même si l’on peut malgré tout lui reconnaître la maîtrise constante de la langue de Shakespeare. Deux extrêmes qui n’empêchent en rien AMH de naviguer en leur juste milieu, entre rock et power pop ; il est d’ailleurs fréquent de relever quelques similitudes, en termes d’arrangements, avec des incontournables du genre et pratiquant ces styles : l’introduction de "A Gap in the Cloud" rappelant les accordages de Jimmy Eat World ; idem pour le single de l’album dont le double-jeu de guitares résonne comme "Get It Faster" (Bleed American) ;  ou bien enfin "Atmosphere (Like Smoke)" et "Club Sundown" qui ont chacune un petit quelque chose de .moneen. et de Brandtson. Influences musicales revendiquaient enfin par la reprise de  "My Hero" (The Colour and The Shape) des Foo Fighters.

En définitive, à l’instar de leurs compatriotes de Drum:kan, AndMarkHer se place dans la plus pure tradition du rock, et du punk, émotionnel des nineties, et signe là un album haut en couleur. Après, tout dépendra bien sûr des préférences musicales de chacun et de son ouverture d'esprit.

Ecouter deux titres sur Audioleaf.

A écouter : "Single A"; "The Seagulls Skimmed the Waves"; "Club Sundown"; "My Hero"
AndMarkHer

Style : Emo / Power Pop
Tags : -
Origine : Japon
Site Officiel : geocities.jp/andmarkher
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :