Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Ancre

Biographie

Ancre

Les formations des uns et des autres étant en stand-by, l’amitié étant elle bien vivante, Benoit (Baton Rouge, Daitro, Mihai Edrisch), Arnaud (Sed Non Satiata) et Simon (Plebeian GrandstandMontreal On Fire) ont décidé d’unir leur talent pour former Ancre. Reprenant les évocations post-rock des derniers efforts de Sed Non Satiata en les lestant d’un son plus lourd hérité des échos de la scène post-core et hachuré par des saillis math rock, Ancre met au point en 2011 un premier one side ep intitulé Nacre, enregistré à la Halle aux grains (Toulouse) et sorti via une coproduction entre Echo Canyon Records et Adagio 830.

Louis-Benoît : Batterie
Arnaud : Guitare
Simon : Basse

Chronique

14 / 20
1 commentaire (13.5/20).

Nacre ( 2012 )

Le genre musical sans parole est toujours un peu abscons. L’absence des mots épuise un sens qui refuse de se livrer et renvoie aux vertiges des interprétations incertaines.

Pourtant Ancre n’arrive pas vierge de tout signe. En réunissant en son sein, des pointures du french way of emo, Benoit (Baton Rouge, Daitro, Mihai Edrisch), Arnaud (Sed Non Satiata) et Simon (Plebeian GrandstandMontreal On Fire), le trio toulousain dès l’annonce de sa formation a suscité espoir et attente. Et le spectateur fut Egée.

Il faut dire que la voilure de Ancre est belle et bien noire. Obscure et tissée par le maillage d’une guitare ciselée et d’une basse lourde dont les cordes se nouent au service d’une trajectoire commune. Le long de 4 titres. Car Nacre refuse l’éparpillement. Sur la houle de son post-rock nervuré, écume des lisérés de math-rock à la Maserati ("Monotype Requin") tandis qu’une batterie compacte martèle un tracé serré et s’oppose à la dérive. C’est ici que l’auditeur peut laisser pointer une moue dubitative. Nacre s’articule en effet autour d’un processus relativement linéaire, qui entrelace les quatre pistes, comme autant de paliers de compression, de sas sonores, pour aller dans les entrailles de la bête ("Octopus"), au cœur, guidé par une descente hypnotique ("Trois mâts")… que d’aucuns trouveront trop uniforme.

L’artwork du vinyle en tout point sublime d’Hugues Puzzl ne dissimule pourtant rien du contenu. Le moiré de l’encre répandue laisse à deviner qu’il s’agira de nuances subtiles – le grand mérite de l’opus réside essentiellement dans les détails – et d’une substance qui ne dira rien de l’ADN de son sépia. Si déception, il y a, c’est peut-être qu’en vertu de ses protagonistes, l’expectance était trop vaste, démesurée et finalement handicapante pour le trio. Gageons que le futur saura modifier la tendance. Le tumulte des vagues qui clôt le disque laisse entrevoir les plus beaux des remous à venir.

En écoute sur le bandcamp du groupe.En achat ici, ici et ici.

A écouter : "Octopus", "Trois mâts"
Ancre

Style : Post-Rock / Math-Rock
Tags : - -
Origine : France
Site Officiel : ancre-music.com
Bandcamp :
Amateurs : 8 amateurs Facebook :