Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette Of Jupiter And Moons
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Bleeding Mask Of Dread Pochette The Den

Titre : The Octopus Année : 2011
Nombre de titres : 16

Tracklist
01. The Runner
02. Minion's Song
03. Interglacial Spell
04. The Wave
05. The Octopus
06. Planet Of Insects
07. White Horses At Sea / Utopian Daydream
08. Trading Dark Matter On The Stock Exchange
09. The Sick Rose
10. Interstellar
11. The Emperor
12. Golden Ratio
13. Fall Of The Empire
14. Bloodtest
15. Oscar Night / Embryo
16. Forever And More
Acheter : logo amazon
Label : Autoproduction
Collection : 10 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.69/20 (13 avis dont 12 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

gkoma 15 / 20 Le 06/01/2012 à 00H21

Un bien bel album de rock prog.

Ch4rOon 16 / 20 Le 30/12/2011 à 14H56

L'album de la maturité ? Ca sonne, c'est puissant, bourré de références, j'adhère, j'adore!
|;;/.

Plunk 17 / 20 Le 30/12/2011 à 11H12

C'est massif, c'est foisonnant, c'est tentaculaire (bah oui !), c'est lourd à digérer, mais bon sang ce que c'est bon ! Et puis rien que pour son ambition folle, son ampleur, cet album mérite son 17/20.

klums 19 / 20 Le 26/12/2011 à 15H34

Album tout simplement sublime!
Les atmosphères sont magnifiques, une ambiance très cinématographique se dégage du tout, une pointe d'influences orientales, je suis totalement conquis.

burning frost 13 / 20 Le 27/07/2011 à 20H31

Même en étant guère fan de rock psychédélique, je ne peux que reconnaître l'hallucinante qualité de cet album.

D'ailleurs, son seul défaut est sa longueur: 2h00 d'une musique aussi exigeante est difficile à digérer. Le timbre du chanteur aussi mais ça c'est personnel.

Edit: malheureusement cet album souffre quand même de nombreux fillers qui entachent une écoute déjà laborieuse.

Renard666 16 / 20 Le 14/02/2011 à 14H04

Formidable album, formidable groupe, formidable concept... 2011 démarre fort.

Craipo 17 / 20 Le 29/01/2011 à 14H35

Un album étonnamment captivant car sophistiqué à l'extrême et fourmillant de 1000 textures sonores sans pour autant sacrifier la visée cathartique propre au Rock depuis ses origines. Tout ici est fluide mais différent, puissant mais apaisant, hypnotique (notamment cette basse qui est un régal) et recherché. On repère très rapidement des similitudes avec les voisins de Porcupine Tree (le chant, aspirations progressives, identité sonore) mais Amplifier est plus proche, plus évident et moins incessible - c'est relatif, PT n'étant pas non plus le groupe le élitiste du monde - alors même que The Octopus ne fait pourtant que dévoiler surprise après surprise à chaque coin de riff. Le groupe de Manchester est définitivement plus... Rock (encore), moderne mais véritablement bâti sur 40 ans d'explorations électriques parfaitement assimilées, moins détaché mais pas moins singulier.
Un superbe compromis entre court-circuitage Rock'n'roll du lobe frontal et profondeur d'ambiances peu commune en sorte (second effet kiss kool). Ne serait-ce que pour ça, The Octopus est un disque à marquer d'une pierre dans le petit jardin du Rock moderne. Pour le reste, à chacun de voir jusqu'où ce petit bijou l'emportera.

chamoule 19 / 20 Le 29/01/2011 à 10H22

Merci Metalorgie de m'avoir fais découvrir ce groupe!!!
Cet album est absolument fabuleux, et il s'améliore au fur et à mesure des écoutes. Tellement riche, il nous amène dans des sonorités trippantes, rock, stoner, psyché, et le tout mélanger avec perfection!!!
Merci!!

sonic death monkey 19 / 20 Le 28/01/2011 à 19H46

Parfois on se lève un matin, une journée comme les autres on se dit, puis on lance un album que l'on ne connait pas encore dans le windows media player, et là c'est la claque!

Hypnotique, somptueux, magique, sublime, bref cet Octopus est tout simplement monstrueux.

Tout dans ce double album transpire le travail mais surtout le talent. De la batterie au chant, rien n'est mit de coté, chaque instruments, chaque sons trouvent leur place, auquel s'ajoute la splendide voix Wilsonienne de Balamir.

Je n'avais jamais entendu parlé de ce groupe avant, et à vrai dire pour une fois, j'ai envie de dire tant mieux, de ce fait la surprise, la claque ne fut que plus intense, plus magique.

L'année 2011 commence tout simplement avec un chef d'oeuvre, et si les prochains Cult of Luna, Ulver, *Shels nous proposent de purs bijoux ( ce dont je ne doute absolument pas), 2011 s'annoncent musicalement dantesque.

" Tu vois...ça c'est de la musique "

Bandalf-le-Gland 18 / 20 Le 24/01/2011 à 16H37

J'écoute en boucle depuis 2 jours. Terrific!

Tout est bon, le son, la qualité des riffs, les atmosphères,... Bref, j'adhère!

FlightOfSwallows 18 / 20 Le 23/01/2011 à 11H49

Rien à dire. Un album quasi parfait, si ce n'est ces petits interludes "son".

Sugarbread 19 / 20 Le 16/01/2011 à 22H05

Sel Balamir est un songwriter de génie, cet opus est dors et déjà un des albums de l'année 2011, un double album monstrueux (et pourtant j'ai eu peur quand j'ai vu que cet album serait double). La patte Amplifier reste la même mais je trouve les morceaux plus progressifs encore que par le passé. Tout est ici supérieur a ce que Balamir à écrit sur ses deux précédents albums. Tout est maitrisé, tout sonne juste, la production est parfaite (merci steve lyon), la symbiose entre ce qui caractérise Amplifier depuis 2004 à savoir le coté grunge et le coté athmosphérique est ultime.

Le morceau Interstellar pour ne citer que lui est juste incroyable !

Amplifier s'affirme comme un pilier du genre (de son propre genre) et avant toute chose une valeur sure ! 3 albums 3 masterpieces qui dit mieux !