logo Amphitryon

Biographie

Amphitryon

Line-up :
- Laurent Desvignes (chant, guitare)
- Sarah Barisèle (chant)
- Matthieu Scarpa (chant, guitare)
- Barbara Haigneré (chant, flûte)
- Gianni Leone (chant, basse)
- Christophe Demazeux (batterie)
 
Amphitryon se forme en 1996 à Boulogne-sur-Mer, mais il faudra attendre 2001 et la sortie de l’EP L’Entremonde pour que le groupe, qui n’avait connu qu’un enregistrement de deux pistes pour la compilation Intramurock n°5 en 1998, se constitue un line-up solide. Avec cet EP, le groupe se forge une solide réputation de formation avant-gardiste, jouant de ses mutliples influences et utilisant plusieurs chanteurs. C’est fin 2006 que le groupe revient avec un deal chez Thundering Records et surtout un premier album, intitulé Sumphokéras.

Chronique

15 / 20
4 commentaires (14.13/20).
logo album du moment

Sumphokéras ( 2006 )

Les Français d’Amphitryon se font faits plutôt discrets depuis leur première production, le prometteur EP L’Entremonde sorti en 2001, qui montrait un groupe évoluant dans un Metal symphonique et polymorphe, souvent comparé à Therion ou encore Septic Flesh.
Avec Sumphokéras, Amphitryon se lance dans une vaste entreprise : un concept album basé sur un récit antique (en fait rédigé par Matthieu Scarpa) narrant les exploits d’Ephapsaménée le demi Dieu doué de prescience, dans le monde de… Sumphokéras.

 

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce projet est une belle réussite. En effet, à l’originalité de ce concept répond l’originalité de la musique de la formation, sorte de Metal symphonique teinté de Doom Death primaire avec une grosse dose de musique classique, le tout bardé de chœurs religieux, qui se démarque réellement de tout ce qui se fait en ce moment au sein de la scène Doom. Une des grandes forces de ce disque est d’ailleurs d’avoir su rendre parfaitement digérable l’alternance chant clair / growl soutenue en permanence par des chœurs, ce qui n’était pourtant pas chose aisée a priori.

Quant aux influences, elles sont nombreuses, alliant Metal extrême & atmosphérique, sonorités orientales et, bien entendu, la culture de la Grèce antique, véritable source d’inspiration du combo. Mêler tant d’influences pourrait s’avérer hautement rébarbatif, et pourtant Sumphokéras étonne par sa fraîcheur et son originalité, loin des carcans établis.

Cette richesse en influences confère à l’album une ambiance sacrée, mystique, qui évoque irrésistiblement Nile, les pyramides en moins. Les chœurs psalmodiant leurs supplications aux Dieux ou chantant l’ascension d’Ephapsaménée sue chacune des pistes jouent un rôle central dans ce rendu ambiant, et on s’imagine parfaitement perdu au milieu d’un univers désertique régit par les caprices d’entités toutes puissantes. Cette album pourrait être la bande son typique d’un péplum, tant l’atmosphère épique qui se dégage des compositions est palpable ou presque.

 

En somme, cet album est une fresque magiquement prenante. Enivrant, lyrique, onirique, Sumphokéras est un songe dont on ressort émerveillé. Un grand coup de chapeau (ou plutôt de casque) au groupe qui a su pondre un concept original et s’y tenir, proposant un disque formidable en guise de premier album. Assurément une des sorties françaises de l’année, si ce n’est plus.

Pantheon est dispo en écoute sur le myspace du groupe.

Quant au Cycle d'Ephapsaménée, il est lisible intégralement ici.

A écouter : En chargeant l'ennemi !
Amphitryon

Style : Doom Death symphonique
Origine : France
Site Officiel : amphitryon-music.com
Myspace :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :