Titre : Mass VI Année : 2017
Nombre de titres : 6

Tracklist
01. Children Of The Eye
02. Edelkroone
03. Plus Près De Toi
04. Spijt
05. A Solitary Reign
06. Daiken
Acheter : logo amazon
Label : Neurot Recordings
Collection : 6 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.52/20 (25 avis dont 6 avec commentaire)


Laisser votre avis

Commentaires

CutieSweetie 19.5 / 20 Le 27/01/2018 à 01H31

Je l'écoute et le réécoute, et plus je l'écoute, plus cet album m'incarne

Denton62 17 / 20 Le 15/01/2018 à 16H13

Énorme donation de la part d'AmenRa, je n'avais pas ressenti autant depuis Mass III qui pour moi reste leur meilleur, malgré la claque que je me suis pris en écoutant ce nouvel opus. @Sugarbread ton commentaire m'a beaucoup fait rire malgré que je ne sois pas du tout d'accord avec toi, je pense que le genre est construit autour de ça, d'une "montagne russe" de sentiments exacerbés parfois en proie à la tristesse, et parfois à la colère, la rage, et les instruments les accompagnent, ici très bien. Je ne suis pas un pro du Post Hardcore, mais c'est le cas sur tous les albums d'AmenRa, comme sur Cult Of Luna, Battle of Mice, Neurosis, pour ne citer qu'eux.

SLYCORE 14 / 20 Le 04/01/2018 à 20H32

J'avais à l'origine mis un 15 à l'album. Finalement j'y mets un 14. Ca fait pas une grande différence mais c'est plus représentatif de leur prestation. Musicalement rien à redire; C'est la grosse baffe. 1 gros point noir me choque tout de même: cette voix claire aiguë particulièrement mal assurée sur les 2 premiers titres: "Children Of The Eye" et "Edelkroone Plus Près De Toi (Closer To You)". La petite voix est aussi présente dans "Diaken" mais est plus facile à digérer. Donc, du gros son, des hurlements terribles, des ambiances à vous glacer le sang mais un gros travail à faire sur le chant clair s'ils persistent dans cette voie particulièrement bancale, d'après moi.

topsy-turvy 18 / 20 Le 03/01/2018 à 17H43

Grosse mandale

Sugarbread 12 / 20 Le 27/12/2017 à 15H10

Colin H van Eeckhout gâche tout..
Depuis les débuts de la formation belge je bloque, et ce à cause de monsieur Colin H van Eeckhout. Le côté "âme torturée" à deux balles (très/trop à la mode dans le metal contemporain) du gars me sort par le nez (dans les meilleurs moments..), moi j'ai plutôt l'impression que le mec est bloqué sur les chiottes depuis 15 ans, il n'a plus de papier, et hurle pour qu'on lui ramène un rouleau.
Colin si tu hais à ce point la musique n'en fais pas, t'es pas obligé!!!
Ca sonne faux, ça sonne faux, ça sonne faux bordel!

Si le groupe pouvait avoir l'idée lumineuse de sortir ses albums en versions instrumentales, je prends direct parce que musicalement c'est absolument excellent.

apelspud 18.5 / 20 Le 07/12/2017 à 12H05

Massif, lourd, sombre et lumineux parfois, un album immense qui fait passer l'auditeur par des émotions multiples et différentes.
La colère, la détresse et la tristesse se succèdent tout au long des 40 trop courtes minutes.
Amenra construit son chemin, trouve de nouveaux horizons, nous amène vers des contrées encore inexplorées...
Alors pour cela je les remercie ! Un des albums de l'année sans aucun doute