Titre : Black Gives Way to Blue Année : 2009
Nombre de titres : 11

Tracklist
1 - All secrets known
2 - Check my brain
3 - Last of my kind
4 - Your décision
5 - A looking in view
6 - When the sun rose again
7 - Acid bubble
8 - Lesson learned
9 - Take her out
10 - Private hell
11 - Black gives way to blue
Acheter : logo amazon
Collection : 45 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 16.96/20 (14 avis dont 13 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Black Gives Way to Blue aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

letatar 15 / 20 Le 07/03/2016 à 23H46

Alice In Chains est bel et bien vivant et l'annonce de la plus belle des façons avec le chef-d'œuvre introductif "All secrets known". Mais très vite quelque chose me chagrine: la production est souvent bien trop lisse au niveau des voix ! On y perd en émotion et certains passages en deviennent fades et trop formatés, comme sur les refrains de "Check my brain" et "Take her out". Si on ajoute à cela 2 morceaux franchement moyens ("Your decision" et "Black gives way to blue") et le fait que trop peu de place est accordée à William DuVall, les points négatifs sont réels. Mais quel bonheur d'entendre que le groupe est toujours capable de sortir des morceaux lourds, sombres et plutôt longs comme "A looking in view" ou "Acid bubble". Quel bonheur d'entendre les riffs et les soli de Jerry Cantrell. Quel bonheur d'entendre un "Last of my kind" où William DuVall exprime toutes ses qualités, apportant un sacré punch à certains passages.
Alors oui il manque un peu du charme des années 90, mais Alice In Chains fait un beau retour à saluer.

nola29 19 / 20 Le 11/03/2013 à 19H13

alors la je le dis: mea culpa! alice in chains nous ressort 1 album en 2009: mouais mouais! ça sent le bon coup marketing tout ça!! kel interet sinon ce faire un max de tune!! tant kon y est, autant reformer nirvana avec 1 petit chanteur amateur de fender!! sauf que........... cobain était le seul cerveau de nirvana contrairement a AIC ou il en y avait non pas 1 mais 2!! et oui! n'en déplaise a certains, il n' y avait pas que notre regretté Layne!! et ça se ressent sur cet album!! car 9 morceaux sur 11 sont composés intégralement par mister cantrell!! a certains détracteurs, j'aimerais bien savoir quel morceau de "BGWTB" ne pourrait pas figurer sur DIRT! ( musicalement parlant)! c'est presque la suite logique de ce dernier!! quant a William Duvall, que peut on lui reprocher? ah oui pardon: " il ne remplacera jamais Layne", " sa voix n'égale pas celle de Layne" ..... un peu dur kan meme!! on parle pas du chanteur de linkin park ( ou autre merde de ce genre....)! après .... les gouts et les couleurs.... en tout cas .... longue a cet AIC et vivement le prochain!!!!!!!!!!!

PR0DiGE 16.5 / 20 Le 21/11/2012 à 09H03

Le sosie de Lenny Kravitz qui est censé remplacer Layne au chant se débrouille pas mal, mais on a le sentiment qu'il va pas rester trop longtemps vu la grande responsabilité.

Pour l'album si on le voit comme étant un hommage a Layne, je dirai que c'est bien réussi, et Jerry a fait un très bon boulot, son défunt ami serait fier de lui, a suivre.

Sugarbread 15.5 / 20 Le 10/08/2012 à 17H19

Instrumentalement parlant cet album vaut largement les précédents pas besoin d'en dire plus c'est inspiré, frais, efficace. Bien que William DuVall est probablement le meilleur chanteur qu'AIC pouvait trouver après le décès de Layne, la voix du monsieur n'égale à aucun moment celle de son prédécesseur, les timbres sont vraiment proches mais la profondeur et le grain lui font cruellement défaut. Le rendu global de l'album est plus que convaincant quoi qu'il en soit.

h1n666 16 / 20 Le 29/11/2011 à 10H57

Mon premier album d'alice in chains...à l'époque (dans les 90's) je faisais une overdose (désolé) de grunge et j'étais passé à côté ! Bref une magnifique surprise, un album très homogène mais pas ennuyeux.

romu_star 18.5 / 20 Le 18/11/2011 à 12H00

Très bon album, comme tous les autres disques d'Alice In Chains. William Duval assure bien compte tenue de la tache difficile de succéder à Layne Staley.
Mention spécial :
- Looking in view (19/20)
- Private Hell (19,5/20) un titre du point de vue de l'ambiance et du double chant continu qui aurait pu apparaitre sur Dirt
- Black gives way to blue (19/20) pour ce qu'elle représente, un hommage à l'ami disparu

Vivement la suite !

Chuck'N'Roll 18 / 20 Le 11/02/2011 à 11H45

excellent album, le nouveau chanteur a la même tonalité dans son chant que Layne Staley, du coup, on n'est pas dépaysé!
concernant la musique, c'est du grand Alice in Chains, et je me demande si ce n'est pas leur meilleur skeud. C'est lourd, puissant, entraînant, en plus de quelques ballades chères au groupe venant agrémenter le tout, c'est tout simplement magnifique!!! A écouter d'urgence! Alice In Chains is back et en forme, pour notre plus grand plaisir

Wish_you 16.5 / 20 Le 05/01/2011 à 19H06

Énorme retour!!! L'âme de Layne Staley couve tout cela!!

Abracadabra 18 / 20 Le 05/01/2011 à 15H29

Plus d'un après sa sortie, je découvre qu'AIC a extrudé un nouvel album. Huh? AIC? Ouai, c'est cela... Ca sent le réchauffé à la sauce marketée tout ça.... J'en lis quelques critiques, souvent excellentes... Hmmm... Je suis sceptique. Faut dire qu'AIC m'a tellement marqué à l'époque que, depuis la disparition tragique de Layne, je m'étais résigné, la mort dans l'âme, à ne plus écouter que leurs œuvres passées sans plus d'autre espoir.
Enfin, je lance l'écoute de cette galette improbable. Et...
'Tain, j'en ai les larmes aux yeux, b'ordel!!! Le génie musical d'AIC en train renaître de ses cendres, là, dans mon casque, 14 ans après! Quel son, quelle ambiance, noire, lourde, profonde mais toujours avec cet espèce d'instinct de survie, de lutte vitale qui transparaît dès que les compositions lui en laisse l'occasion. J'ai du mal à y croire tellement cette émotion unique que seul AIC parvient à créer est à nouveau présente! Alors, oui, Layne n'est plus là, il manque son grain de voix unique, sa présence, c'est sûr, mais honnêtement, ce "DuVall" fait bien mieux qu'un ersatz de seconde zone. Il n'y a aucun mauvais morceau, et certains sont tout bonnement sublimes. On sent que les gars d'AIC en avaient lourd sur la patate et qu'il ont, enfin, réussi à transcender leur tristesse par cet hommage posthume à leur pote disparu à jamais.
AIC est de retour des limbes et est à nouveau parmi nous. Qui aurait oser croire ça possible? Ouaahh, que ça fait du bien!!!

Bandalf-le-Gland 16 / 20 Le 20/12/2010 à 11H02

Un bon 16 pour un bon album. Certes pas le meilleur du groupe mais pas très éloigné quand même. On sent bien la maturité qu'ont prise Cantrell & Co. Idéal pour prouver à votre femme que vous n'écoutez pas que groupes de brutes épaisses! ^^

Ricardinio78 16 / 20 Le 27/07/2010 à 16H23

Très bon retour. Inespéré effectivement mais qui rapelle qu'Alice In Chains est toujours Alice In Chains et malgré la disparition de Layne celui-ci est toujours quelque part omniprésent dans les titres de ce très bon album...
Je suis donc heureux de redécouvrir ce groupe musicalement costeau.

ALEX57380 16 / 20 Le 10/01/2010 à 13H07

Un retour inespéré tant cet album nous explose à la face dès le premier morceau.
Sombre, mélancolique(comme les autres efforts bien sûr) mais pourtant différent.
L'impression que cet album me donne est qu'il s'agit à la fois d'un hommage à la scène grunge des années 90 mais aussi à Layne.
Tout ce qui a fait la recette d'Alice In Chains y est, ou presque: morceaux bien lourds(mais cette fois lents), solos superbement exécutés par Jerry qui n'a rien perdu de son talent, balade-peut être fm-qui montre que AIC sait toujours pondre de gros tubes...
Sans oublier la chanson éponyme qui-malheuresement trop courte-me met la larme à l'oeil et Acid Bubble, véritable condensé de mélancolie qui alterne balade et gros son.
Plus haut, j'ai dit qu'on retrouvait "presque" le AIC d'antan car oui, on ressent qu'il manque une voix, LA voix, ce n'est pas le seul défaut.
On ne retrouve pas les expérimentations de l'éponyme et ces sons parfois à la limite du glam-rock de Facelift mais peut-être seront-ils présents dans leurs futures productions.
Bref, après avoir connu des hauts et des bas pendant tout une décennie, il est temps qu'Alice In Chains revienne nous rappeler qu'ils sont bien un des maîtres du grunge.

chris17 17.5 / 20 Le 30/12/2009 à 19H34

Enorme retour du groupe, avec un album peut être plus simple, mais aussi éfficace. L'album paraît être une suite du précédent (l'éponyme) de part son ambiance, mais est en fait beaucoup plus méliodique, mais également rythmé. Alice in chains nous montre un visage différent tout en gardant des sonorités proches des anciens albums ("last of my kind" qui aurai pu être dans "alice in chains" et/ou "Dirt"). A noter qu'apres autant d'années de silence, il ne faut pas s'attendre à retrouver exactement la même recette, mais prendre e compte le contexte. Pour ce retour, le pari est réussi, et notera la présence d'exellente ballades ("your decision"; "when the sun rose again" assez original car dépaysante), et de très bon refrains et passages ("All secrets"; évidement "Check my brain"; "Last of my kind" et la heavy "Looking in view"). Acide bubble déroute de part son passage de quasi ballade à rythme martellant.