Albums du moment
Pochette Lokabrenna
Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Abreaction
Pochette Cycles
Pochette Afterlight
Pochette MMXX
Pochette Synesthesia Pochette Veritas

Titre : Paranormal Année : 2017

Tracklist
1.Paranormal
2.Dead Flies
3.Fireball
4.Paranoiac Personality
5.Fallen In Love
6.Dynamite Road
7.Private Public Breakdown
8.Holy Water
9.Rats
10.The Sound Of A
Acheter : logo amazon
Collection : 1 membre possède cet album.
Moyenne lecteurs : 13.25/20 (2 avis dont 2 avec commentaire)


Laisser votre avis

Commentaires

delete_yourself 12 / 20 Le 03/01/2018 à 13H59

Album plutôt moyen

V.N.A. 14.5 / 20 Le 17/09/2017 à 12H31

À défaut d'avoir été élu président des États-Unis d'Amérique aux dernières élections (pourtant, son slogan "A troubled man for troubled times" était des plus convaincants), Alice Cooper nous revient avec un nouvel album, six ans après le très bon Welcome 2 my nightmare. Et comme pour ses affiches de campagne présidentielle, il voit les choses en grand puisqu'il nous propose pas moins de deux CDs pour une durée totale de... heu, moins de soixante-dix minutes. Dont seulement quarante de nouvelle musique, le reste consistant simplement en une demi-douzaine de classiques interprétés en live. Mais ne boudons pas, le tout n'est pas vendu plus cher qu'un album simple, alors disons pour l'instant que les deux CDs font écho aux deux têtes de la pochette et passons plutôt au contenu.
Premier disque, dix titres originaux, c'est là que réside le vrai nouvel album, et force est de constater qu'il est plutôt bon. Certes moins surprenant et varié que son prédécesseur, on navigue en territoire connu, il n'empêche que la voix d'Alice Cooper fait toujours son petit effet, les musiciens qui l'accompagnent ne sont pas tout à fait des manches non plus, et on peut affirmer sans hésiter que la discographie du bonhomme n'a pas toujours été à ce niveau, alors après vingt-six albums et près de cinquante ans de carrière, il serait peut-être exagéré d'en demander plus.
Le deuxième disque s'ouvre avec "The Original Alice Cooper Band", autrement dit les joyeux drilles qui ont œuvré entre 1969 et 1974 (c'était bien avant mon époque, ça, ma bonne dame) et nous ont notamment pondu School's out ou encore Billion dollar babies, avant que le sieur Cooper ne se la joue solo à partir de Welcome to my nightmare. Les raisons de cette réunion, ne me demandez pas, peut-être l'apprendrez-vous dans la presse people, toujours est-il qu'ils ont accouché de deux nouveaux titres, plutôt bons eux aussi, avec un feeling un poil plus rétro. Et histoire de bien démarquer ces morceaux de l'album "normal", on les a mis sur la deuxième galette. Quant au reste de ladite galette, il s'agit des six classiques interprétés en live susmentionnés, et si le plaisir de retrouver No More Mr. Nice Guy et consorts est bien présent, quelque part on a l'impression qu'ils sont surtout une justification pour le "double" dans double-album.
Bilan ? Si vous connaissez déjà bien Alice Cooper, un nouvel album de cet acabit, ce n'est pas de refus, surtout après six ans de vache maigre. Et pour les petits jeunes qui débutent... eh bien, ne jouons pas les vieux réacs à ne jurer que par les bons vieux classiques (ça ne fait d'ailleurs pas tant d'années que cela que je l'écoute moi-même, et plus d'une fois j'ai été rebuté par les vieux disques qui sentent la poussière ou la naphtaline et que certains prétendent tellement supérieurs à ce qui se fait de nos jours), cet album peut constituer une très bonne porte d'entrée vers l'univers alicecooperien (pas sûr que ça se dise, mais vous comprenez l'idée), et c'est probablement dans ce contexte de découverte que les titres live seront le plus pertinents.