Découverte
Pochette Worships

logo Aghast

Biographie

Aghast est un quintet en provenance de Tarbes qui se caractérise par un mélange détonnant de punk rock et de screamo soutenu par des paroles engagées. Adeptes des splits CD, Aghast sort un second disque, Consumer, qui lui est pleinement consacré en 2006 sur Rejuvenation Records, Error, Wee wee et Burt pour la version vinyle.
Outre le groupe, les membres d'Aghast ont formé l'association Aspidistra. Dans un premier temps exclusivement organisatrice de concerts sur Tarbles, l'association produit désormais des compilations DIY afin de promouvoir la scène punk hardcore. On y retrouve des groupes comme Belle Epoque, Seanews, Daïtro, Overmars, Mihaï Edrisch, Myra Lee, Tekken, One More Season ou encore Metronome Charisma.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (16/20).

Consumer ( 2006 )

Cela fait maintenant une bonne poignée d'années que Aghast met le feu aux poudres avec son mélange inimitable de punk rock électrique et d'emo hardcore vindicatif. Grâce à un sens aigu des mélodies imparables, un talent indéniable pour l'écriture et une énergie explosive, les tarbais enfoncent le clou à chacune de leurs productions et réalisent ainsi un véritable parcours sans faute. Ce n'est sans doute pas Consumer qui fera exception à la règle.

"Work, Consume and Die", voilà le précepte affilié à Consumer qui démontre que le quintet a encore et toujours le goût de l'engagement et des réalités. Engagement qui s'exprime d'abord à travers des paroles réfléchies qui ne mâchent pas leurs mots mais aussi via l'aspect écorché vif des compositions et d'un chant malade à faire frémir. En anglais ou en français, Aghast trouve à chacun des ses pas les notes et les mots qui touchent en plein coeur, et ce, même si leur excellente recette est désormais rodée et bien connue. Aghast n'a jamais changé son fusil d'épaule et personne ne s'en plaindra tant les tarbais semblent à l'aise au sein de leur musique empruntant au punk son aspect immédiat et à l'emo son feeling à fleur de peau. Aghast joue du AghastConsumer empile tube sur tube à grands coups de mélodies entêtantes et de rythmes endiablés pour un résultat concis et efficace. En guise de bonus, on a droit à un "On And On" acoustique, morceau de Nations on Fire, qui sur la même piste décolle sur "Téléscope", excellent titre déjà présent sur leur split album avec 1000 Travels of Jawaharlal.

On pourra toujours mettre un bémol sur la courte durée de l'ensemble, mais 25 minutes intenses et personnelles valent bien mieux qu'une heure dont la moitié en demi teinte. Pour 6€, on peut s'offrir une des meilleures galettes frenchy du moment avec un livret fort bien illustré. Que demande le peuple ?

Télécharger : Nihilist consumer, Psywar, Sandglass.

A écouter : en mode repeat