Vendredi 06 septembre 2019

On vous avait déjà parlé de l'association Grimm Gent qui organise des concerts très chouettes en Belgique ? Ils ont sorti une date assez surprenante, qui plaira aux fans de Panopticon et Agalloch... La suite par ici.

Jeudi 06 septembre 2018

Alma est le troisième album de Windfaerer (Folk Black Metal - US, si tu aimes Agalloch ou Winterfylleth). Ca vient de sortir chez Avantgarde Music et ça s'écoute par ici.

Jeudi 21 juin 2018

Khôrada (Black Metal Atmosphérique, avec des membres de Agalloch, Giant Squid) a dévoilé un titre : Glacial Gold. Salt sort le 20 juillet chez Prophecy Productions.

Mercredi 16 mai 2018

Khôrada (avec des ex-membres de Agalloch) sortira son premier album Salt le 20 juillet chez Prophecy Productions. Le premier extrait, "ossify", s'écoute dans la suite

Mardi 27 février 2018

Sol Invictus (Néo Folk - UK) sortira son prochain disque, Necropolis le 23 mars chez Prophecy Productions. Le titre Set The Table (avec Don Anderson guitariste de Khôrada, ex Agalloch) est en écoute dans la suite.

Mardi 17 octobre 2017

Häive (Folk / Black Metal - Finlande pour les amateurs d'Agalloch, Moonsorrow) sortira son second album, Iätön, le 24 novembre chez Eisenwald Tonschmiede. Voici la pochette et la tracklist. Le morceau Turma est en écoute dans la suite.

Lundi 13 mars 2017

Le nouvel album de Pillorian (avec l'ex leader de Agalloch) est en streaming intégral sur BandcampObsidian Arc est sorti officiellement le 10 mars. 

Lundi 16 janvier 2017

Pillorian, le nouveau projet de John Haughm, ex-chanteur guitariste d'Agalloch, se dévoile. Un premier morceau, "A Stygean Pyre", qui sortira en vinyl le 10 février, est disponible sur Soundcloud. Quant à l'album, Obsidian Arc, il sortira le 10 mars. 

Mardi 04 octobre 2016

John Haughm, l'ancien leader d'Agalloch, a monté un nouveau projet qualifié de Dark / Black Metal avec Stephen Parker (Maestus, ex-Arkhum) et Trevor Matthews (Uada, ex-Infernus). Ca se nomme Pillorian. Plus d'infos sur leur facebook.

Samedi 27 août 2016

Suite au split d'Agalloch il y a quelques mois, trois anciens membres du groupes (Don Anderson, Jason Walton et Aesop Dekker) ont formé un nouveau projet du nom de Khôrada. C'est le chanteur de Giant Squid, Aaron John Gregory, qui complète la formation. Un communiqué est à lire sur Facebook.

Vendredi 29 juillet 2016

Old Graves (Black Metal Atmosphérique / Folk pour amateurs d'Agalloch, Woods Of Desolation, Panopticon) a sorti son premier long-format chez Naturmacht Productions, Long Shadows s'écoute en intégralité dans la suite.

Vendredi 22 juillet 2016

Les Canadiens de Vow Of Thorns (Atmospheric/Post-Black/Doom Metal, pour fans d'Agalloch) ont sorti leur premier long-format, Farewell to the Sun, et ça s'écoute par là.

Jeudi 23 juin 2016

Trois anciens Agalloch (tous sauf John Haughm, le chanteur / guitariste) remonte un groupe ensemble. Dans une interview ils expliquent le split par la volonté de leur frontman de faire de Agalloch un projet à plein temps alors que les autres souhaitaient garder leur vie (famille, travail, ...) et le groupe comme forme de récréation.

Lundi 20 juin 2016

Fin de Hellfest, on passe en mode déprime post-festival, heureusement on a de jolies photos pour vous permettre de surmonter cela (merci à Chazo de nous avoir accompagné pour la partie photo sur cette édition 2016).

Photos du dimanche au Hellfest (pour les autres jours : SamediVendrediJeudi). Il manque encore quelques galeries qui devraient arriver vite comme Ghost, GojiraSlayer, ...).

Report :

Dernière journée de cette édition 2016, et aujourd’hui y’a du lourd et il va falloir soit courir soit faire des choix, entre Puscifer, Refused, Black Sabbath, Ghost, Gojira, Mgla, Kadavar, Heaven Shall Burn, …y’a de quoi becter!
Encore une fois cette journée semble moins “fun” que ce qu’on a pu connaître les années précédentes, météo ? climat actuel ? public modifié ? (mais pourquoi ?)
En tout cas le Hellfest a fait fort cette année encore, le site est de plus en plus dingue, l’orga continue d’optimiser le bonheur des festivaliers et c’est appréciable. On est certes un peu serré du coté des mainstages, et on se retrouve parfois très loin de la scène, mais c’est le jeu !

Voilà le résumé des concerts de la journée :

Les amplis des américains de Fallujah ont résonné aux alentours de 13 heures sous la Altar avec un son fidèle au groupe. Alternant les passages atmosphériques très mélodiques et les passages saccadés propres au Deathcore, le quintet offre un beau début de journée avec un set presque trop court pour embrasser pleinement le talent de la formation. Avec trois albums forts intéressants au compteur, Fallujah aurait peut-être mérité quelques minutes supplémentaires pour déballer son approche aérienne du Metal technique.

Direction la Warzone, aujourd'hui ensoleillée et prête à accueillir un groupe de Hardcore totalement convivial et fraternel répondant au nom de Turnstile. Blindé d'énergie, le combo balance du riff bon pour taper du pied et hocher frénétiquement la nuque. Et l'ambition ne va pas beaucoup plus loin, puisque Turnstile s'assure avant tout que son public passe un bon moment et s'éclate sur la demie-heure qui leur est allouée. Pari réussi car encore une fois la disposition de la scène joue en faveur des artistes : que l'on veuille pogoter au premier rang ou regarder depuis les gradins, le rendu sonore est excellent et permet de profiter quoi qu'il arrive de cette ambiance bon enfant et à la cool.  

La question était de savoir sur quel format allait se présenter le King Dude entre Folk ou version électrique. C’est en fait cette seconde option à laquelle nous aurons le droit, le musicien étant accompagné d’une bassiste, d’un second guitariste et d’un batteur pour une setlist très axée Post-Punk / Deathrock. On sent d’avantage les réminiscences de Fields Of The Nephilim que la scène Néo-Folk avec des morceaux froids et presque répétitifs. Parfois on pense à Wovenhand pour ses aspects mystiques et la prestation est aussi froide que captivante, à un niveau bien supérieur de Grave Pleasures l’an dernier.

The Vision Bleak c’est peut-être le seul groupe de Goth Metal du Hellfest. Les Allemands s’en tirent bien, menés par la voix grave de Schwadorf. Les titres sont variés, les mélodies se retiennent et ça tire parfois vaguement sur le Black Metal mélodique. Question ambiance, pas facile d’instaurer un climat d’horreur et de tristesse en plein après-midi, mais le groupe y parvient tout de même avec un feeling à la Tiamat qu’on apprécie. Dommage que le groupe ne fasse pas plus parler d’eux en France, car la musique proposée est de qualité.

Dans le genre des groupes qui portent très bien leur nom Power Trip est en bonne position, ambiance de feu à 15 h sur la Warzone, qui pour le coup portait elle aussi merveilleusement bien son blase. La guerre thrash crossover, musicalement et physiquement. Un circle pit d’enfer s’est formé rapidement devant la scène, son énorme, set hyper calibré, propre, limpide. L’une des prestations les plus puissantes de la journée, gorgée de feeling et de groove, idéal après Turnstile.

Enchaînement magique avec Unsane sous la Valley après Power Trip, section rythmique gargantuesque comme d’habitude avec les New-Yorkais, bien que leur set soit davantage “gras” que noise. Un show somme toute classique mais beaucoup trop habité pour ne pas succomber sous les scuds plus ou moins récents du trio. Groove destructeur et incontournable, sans doute l’un des meilleurs concerts de la scène, voir même du jour. On attend maintenant un nouvel album (depuis 2012 !) avec une terrible impatience.

La claque Gojira. Les Landais reviennent remontés comme jamais devant un public blindé et extrêmement motivé. Côté setlist, que du lourd : "Flying Whales", "The Heaviest Matter Of The Universe", "Wisdom Comes", "Backbone", "Vacuity", ainsi que trois nouveaux morceaux dévoilés dont "Silvera" et "Stranded" qui possèdent déjà leurs clips et sont accueillis très favorablement par le public. Le son est lourd, mais propre, Mario ne retient pas ses coups et les guitares cassent des dents. L’enthousiasme des musiciens est palpable, notamment sur le joyeux anniversaire pour Mario - qui a entre “25 et 35 ans” dixit Joe - repris en coeur par la foule. Vivement la nouvelle tournée sur Magma !

Après avoir du annuler leur venue il y a deux ans, la formation polonaise Mgla ne bénéficie pas d'un excellent créneau puisqu'ils jouent en même temps que les superstars du Metal francais Gojira. Pourtant les fans sont venus en nombre pour assister à leur concert et ils ne s’y sont pas trompés. Leur dernier album Exercises In Futility, à compter parmi les meilleurs du genre de ces dernières années, fût plutôt bien représenté dans une setlist qui fera le tour du parcours du groupe. Tout de cuir noir vêtus, visages voilés, sans un mot et avec peu de mouvement scénique, le quatuor délivre un concert bluffant de maîtrise de bout en bout. Le son de la temple est lui aussi exceptionnel car c’est tout simplement le meilleur qui me sera donné d'entendre de tout le week-end sur cette scène. De quoi me faire rapidement oublier que j’ai du m’abstenir d’aller voir Gojira.

À la sortie du show de Mgla, la Valley semble bien difficilement accessible mais est ce une surprise sachant le groupe qui va suivre? Sous une ovation instantanée, le trio allemand de Kadavar commence son concert sur les chapeaux de roue. Il faut dire que ce groupe à la notoriété exponentielle n'en est pas à son premier Hellfest. Malgré tout, il faudra attendre un ou deux morceaux avant d'avoir un son suffisamment bien équilibré entre les musiciens pour discerner le jeu du groupe. Un bon concert de Stoner sans plus en somme, comme Kadavar sait si bien en faire en enchaînant les tubes pour le plus grand plaisir de ce public qui déborde littéralement des limites de la Valley.

Le début de Blind Guardian n’étant pas particulièrement convaincant car trop de batterie et chant convenable mais sans plus, direction la Altar pour le Death Metal mélodique d’Insomnium. Le son est moyen, les six cordes sont noyées dans une basse - batterie également trop mise en avant. Du coup les Finlandais perdent en nuance, notamment en ambiance nostalgique typique de leur son, ce qu’ils gagnent en efficacité. Pas mal d’anciens titres sont joués telles que "Mortal Share" ou "Bereavement", ce qui est très appréciable avec une belle conclusion sur "The Day It All Came Down", épique à souhait. Insomnium, ça reste une valeur sûre du Death Metal mélodique à la finlandaise.

De passage sur la Mainstage 1, Slayer est comme à son habitude en phase avec le public, Paul Bostaph derrière les fûts assure les titres classiques ("Raining Blood", "Angel of Death", etc) comme les plus récents issus de Repentless. RAS, Tom Araya et les siens sont toujours au taquet malgré le poids des années, ça fait plaisir à voir, et à entendre, comme d’habitude finalement.

On croyait bien parti le concert d’Amon Amarth. Deux têtes de dragons crachant de la fumée encadrent la scène lorsque le groupe ouvre sur le très glorieux "The Pursuit Of Vikings", mais l’on se rend rapidement compte de l'entourloupe. La double pédale vient bouffer le reste des instruments de manière atroce au point de ne presque plus entendre les guitares, ni même la voix de Johan. Même en reculant au fond du site le problème reste constant, pénalisant les riffs des pourtant excellents "Death In Fire" ou "Runes To My Memory". "First Kill" sera par ailleurs le seul titre joué du dernier album récemment sorti, Jomsviking. Dans l’ensemble le concert est décevant ce qui est d’autant plus dommage que le groupe est content d’être là et n’est pas avare en headbang sur scène.

L’album fraîchement sorti de Katatonia est joliment mis en valeur d’entrée avec le titre "Takeover" qui place immédiatement le contexte mélo-metal propre aux Suédois, point de départ d’un collier de perles de tubes qui remontent jusqu’à la pierre angulaire discographique The Great Cold Distance. A ce moment précis l’Altar n’est que partiellement remplie mais les forces en présence s’agitent en chœur. Très bon moment qui aurait mérité plus de longueur pour en apprécier toute la substance.

Voir Empyrium au Hellfest a quelque chose d’assez unique. Reformé en 2010, le groupe est extrêmement rare en concert et n’a même jamais joué en France. Ajoutez à cela que Schwadorf et Allen B. Konstanz de The Vision Bleak épaulés du français Fursy Tessier (Les Discrets également en session live de TVB) réalisent leur deuxième concert de la journée et l’évènement prend des proportions assez folles. Leur mélange de Metal mélodique / Doom / Néo-Folk à ce quelque chose de captivant et propice au recueillement. On pense parfois à Agalloch à la fois dans la dimension musicale, mais aussi mystique, ce qui est un beau compliment. Une belle prestation.

L’expectative est de mise concernant Jane’s Addiction, encore un groupe “qui surfe sur son succès passé”, mais le résultat est fort plaisant, aussi classe et cool en terme de scénographie (deux performeuses en suspension dans les airs au-dessus des membres) que sur le choix des morceaux. D’accord, les penchants “hard FM” toujours présents peuvent  déstabiliser mais le rendu est excellent - comme souvent sous la Valley - et ça joue à mort. On ne s’attendait pas à une prestation flamboyante mais on a eu de quoi manger, avec du rab imprévu. Le plus important, Jane’s Addiction n’a pas vieilli, et c’est déjà bien. Y compris Dave Navarro, étrangement...
(NB : pour une autre partie de l'équipe ce concert était une purge, sauvé par quelques fulgurances des zicos et les performeuses qui font des suspensions pendant le concert se balançant au dessus du public)

Ghost et le Hellfest c’est une longue histoire d’amour que le groupe célébra durant cette édition par un concert spécial pour le public clissonnais. La nuit commence doucement à tomber sur la scène lorsque l’intro "Masked Ball", musique extraite du film Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick, résonne rapidement suivie par le titre "Spirit". On ne présente plus ce groupe dont l’aspect visuel en concert a beaucoup aidé à accroître leur notoriété. "Body And Blood" est l’occasion pour le maître de cérémonie Papa Emeritus d’appeler sur scène une vingtaine de nonnes prêtes à descendre dans la fosse, verres de whisky en main, communier avec le public. Changement de tenue de soirée pour Papa avant "Cirice" puis "He Is" dont le refrain a été repris en coeur par le public. Frissons garantis.
Cinq ans après le premier concert qu’il m’ai été donné de voir de Ghost, c’est fulgurant à quel point le groupe a su acquérir en notoriété et en assurance. "Monstrance Clock" vient sans surprise clôturer ce concert spécial où une vingtaine d’enfants sur scène rejoints par les nonnes pour scander les “Come together, together as one” avec un nouveau feu d’artifice en guise de final. Le show spécial Hellfest de Ghost a tenu ses promesses.

Nous avons la chance d’assister à un set un peu spécial d’Enslaved ce soir. Les Norvégiens ont décidés, comme pour le Roadburn en 2015, d’axer leur set sur des morceaux anciens tels que "The Crossing", "Return To Yggdrasil" ou "Convoys To Nothingness" ou "Fenris". On a rarement connu un Enslaved aussi agressif et haineux sur scène depuis des années mené par un Grutle Kjellson qui en a gros.Tout transpire le Vinking Black Metal des débuts, sans les (excellentes) tournures progressives actuelles et ça fait du bien. L’ingé son a fait au mieux pour sonoriser tout cela, même si on n’atteint pas les nuances des albums.

Sur la warzone les allemands de Heaven Shall Burn vont prendre d'assaut la scène, effets pyrotechniques, lancer de confettis, … on se croirait en mainstage. Sauf qu’on a droit à du gros deathcore qui tâche. Normalement tout pour me faire fuir mais au final nos amis teutons savent y faire, la warzone est réellement en guerre. Efficace!

Si l’on excepte Ozzy Ozbourne plus ou moins mort attaché à son micro telle une huître sur son rocher, le concert de Black Sabbath est de bonne qualité. Heureusement le chanteur est plus en forme qu’en 2014, Tony Iommi = toujours dieu tant son touché de guitare est incroyable et la présence de basse de Geezer toujours aussi groovy. Tommy Clufetos a nuancé son jeu et en fait moins des tonnes que par le passé. A partir de là, on résiste difficilement aux plus grand tubes du Metal comme "N.I.B", "Iron Man", "War Pigs" ou "Children Of The Grave" repris en coeur par la foule, jusque dans ses moindres lignes de guitare. Un bien beau concert, même si l’on se pose la question, de pourquoi Tony et Geezer apparaissent si peu sur les grands écrans?

S’il est une figure emblématique de la scène Rock/Metal que je n'espérerais plus voir en France c’est bien Maynard James Keenan. Son projet Puscifer, bien moins connu que Tool ou A Perfect Circle mais infiniment plus prolifique, est ainsi programmé suite à l’affaire Phil Anselmo qui conduit à l’annulation de Down cette année. Neuf longues années que Maynard ne nous avait pas gratifié de sa présence en France, c’est donc un concert particulier qui se profile sous la Valley ce dimanche soir.
Puscifer sur scène c’est avant tout une scénographie étonnante et un fil théâtral qui, part leur dernier album Money Shot sorti l’année dernière, tourne autour de la discipline du catch. Ainsi, quatre performeurs se baladeront sur scène tout au long du show, jouant avec Maynard et Carina Round. Une prestation captivante au son absolument parfait et une setlist variée. Espérons que ce passage présagera la venue futur de Tool au Hellfest, enfin. 

Quatre ans après leur dernière venue à Clisson, Refused est programmé cette année en clôture du festival, sur une Warzone pleine de viande saoûle, néanmoins alerte sur les morceaux phares des Suédois : "Rather Be Dead", "The Deadly Rhythm" qui a eu droit à une coupure/reprise de "Raining Blood" (de qui ?), "Refused Are Fucking Dead", et bien évidemment "New Noise" pour finir qui fera exploser un auditoire qui semblait attendre que ça. Les morceaux de Freedom ("Elektra" en ouverture, "Dawkins Christ"…) leur dernier album controversé, passent très correctement en direct, et se fondent dans une setlist bien rodée.  Une chose est sûre, Refused est toujours aussi fabuleux sur scène, comme doté d’une fougue éternelle, moins évidente sur album, mais il paraît qu’un nouveau bébé est en chemin...


A voir aussi : Vendredi et Samedi

Top 3 du dimanche :
Bacteries : Refused, Puscifer, No One Is Innocent
Chazo : Refused, Puscifer, Ghost
Nonohate : Puscifer, Refused, Mgla
Pentacle : Refused, Gojira, King Dude
Tang : Power Trip, Unsane, Refused

Mercredi 08 juin 2016

Nouvelles pages spéciale Black Metal :
- Batushka, Black Metal mystique pour amateurs de Cult Of Fire ou The Ruins Of Beverast (qui seront au Motocultor cet été).
- Cantique Lépreux, Black Metal québécois si tu aimes Forteresse, Gris, Sorcier Des Glaces
- Uada, Black Metal mélodique parfois proche de Mgla
- Alda, Folk / Black Metal dans la lignée d'Agalloch ou de Panopticon

Lundi 06 juin 2016

Nouveau morceau pour Vhöl (avec des membres de Agalloch et Yob) intitulé "Dispatch" qui s'écoute sur soundcloud

Mardi 17 mai 2016

Malgré l'annonce de samedi dernier, Agalloch pourrait continuer. John Haughm déclare sur FB assumer la responsabilité de se séparer des autres membres du groupe, il ajoute ne pas savoir s'il s'agit de l'arrêt d'Agalloch ou d'un nouveau départ.

Samedi 14 mai 2016

Les membres d'Agalloch ont annoncé hier soir sur Facebook leur séparation.

Samedi 30 avril 2016

Firtan (Pagan Black Metal - Allemagne) sortira le 6 mai l'ep, Innenwelt, chez Northern Silence Productions. C'est Justin Weis (AgallochSlough Feg) qui a assuré le mastering. Le morceau Im Licht Meiner Sonne s'écoute dans la suite.

Dimanche 10 avril 2016

XCIII (Avantgarde - Paris) vient de publier un court extrait de son deuxième album, intitulé "Enlighten". L'album a été mixé par le groupe aux studios Forlorn Hope et U1, puis masterisé par Earth in Sound (AgallochVelniasSol Invictus). Une date de sortie n'est pas encore annoncée, mais l'album devrait sortir courant 2016.  

Jeudi 31 mars 2016

Agalloch va rééditer ses trois premiers efforts en format vinyl. Plus d'infos.

Samedi 06 février 2016

Eight Bells (Doom Metal - US) sortira son nouvel album, Landless, le 12 février chez Battleground Records et Tartarus Records. Il a été enregistré en compagnie de Billy Anderson (Agalloch, Tragedy, Brothers Of The Sonic Cloth) Les morceaux Hating et Touch Me sont en écoute ici et .

Lundi 17 août 2015

Concert du Jour :
- Agalloch et Crown seront à Petit Bain (Paris) ce soir. Infos.

Dimanche 16 août 2015

Dernier jour au Motocultor avec Opeth, Trivium, Sepultura, Orange Goblin, KataklysmSepticfleshKrisiun, Psycroptic, Alcest, Ne Obliviscaris, Agalloch, DopethroneCliteaterC R O W NJe, DeficiencyAntropomorphiaMacheteHexecutor, Verbal RazorsMuezli. Il reste des places pour aujourd'hui, par ici.

Mercredi 01 juillet 2015

Concours : Agalloch et Crown seront à Petit Bain le Lundi 17 aout (event FB). Pour l'occasion, 2 places sont en jeu sur Metalorgie grâce à la salle de concert. Tout se joue ici.

Mercredi 24 juin 2015

Concours : Le Motocultor Festival 2015, c'est dans 50 jours ! Au programme :
- vendredi 14 août : Pentagram, Sick Of It All, Eluveitie, Triptykon, Madball, Kyle Gass Band, Finntroll, Solstafir, Little Big, All Out War, Rise Of The Northstar, Trouble, Birds In Row, Sticky Boys, Mars Red Sky, Ancient Rites, Gutalax, Psykup, Killers, Nesseria, Belenos
- samedi 15 août : Carcass, Death DTA, Sodom, God Seed, Brujeria, Tankard, Ultra Vomit, Bombers, The Ocean, Angelus Apatrida, My Sleeping Karma, Der Weg Einer Freiheit, Kronos, Wehrmacht, Klone, Glorior Belli, Crisix, Bliss Of Flesh, Arcania, Drakwald, Abysse
- dimanche 16 août : Opeth, Trivium, Sepultura, Orange Goblin, Kataklysm, Septicflesh, Krisiun, Cryptopsy, Delain, Psycroptic, Alcest, Ne Obliviscaris, Agalloch, Dopethrone, Cliteater, Ramming Speed, C R O W N, Manzer , Machete, Hexecutor, Verbal Razors, Muezli

Les réservations sont disponibles directement auprès de la billetterie officielle du Motocultor et également chez Digitick, Fnac Spectacles et Ticketmaster. Toutes les infos sur la page FB et le site officiel du Motocultor.

À cette occasion, le Motocultor Festival met en jeu un pass 3 jours. Pour tenter votre chance, rendez vous sur cette page. Bonne chance !

Samedi 06 juin 2015

Interview : le Motocultor a dévoilé il y a quelques semaines sa programmation complète avec 66 groupes sur 3 scènes :

- Vendredi 14 août : Pentagram / Sick Of It All / Eluveitie / Triptykon / Madball / Kyle Gass Band / Finntroll / Solstafir / Little Big / All Out War / Rise Of The Northstar / Trouble / Birds In Row / Sticky Boys / Mars Red Sky / Ancient Rites / Gutalax / Psykup / Killers / Nesseria / Belenos

- Samedi 15 août : Carcass / Death Dta / Sodom / God Seed / Brujeria / Tankard / Ultra Vomit / Bombers / The Ocean / Angelus Apatrida / My Sleeping Karma / Der Weg Einer Freiheit / Kronos / Wehrmacht / Klone / Glorior Belli / Crisix / Bliss Of Flesh / Arcania / Drakwald / Abysse

- Dimanche 16 août : Opeth / Trivium / Sepultura / Orange Goblin / Kataklysm / Septicflesh / Krisiun / Cryptopsy / Delain / Psycroptic / Alcest / Ne Obliviscaris / Agalloch / Dopethrone / Cliteater / Ramming Speed / Crown / Manzer / Machete / Hexecutor / Verbal Razors / Muezli

Rencontre
avec Yann Le Baraillec (directeur et programmateur) et Yves Tattevin (assistant de production/communication) pour parler plus en détails de cette cuvée 2015.

Dimanche 28 décembre 2014

Votre top lecteur prend forme, déjà 715 votes sur les albums de 2014. 1000 ça serait encore mieux!
Pour rappel : les albums avec au moins 5 notes participent au classement, la moyenne des notes donne ensuite le classement.
Voilà quelques albums de l'année, n'ayant pas encore assez de notes, à vous de jouer!
Aborted - The Necrotic Manifesto
John Garcia - John Garcia
TruckFighters - Universe
Pixies - Indie Cindy
Mantar - Death By Burning
Earth - Primitive And Deadly
Weezer - Everything Will Be Alright In The End
Bloodbath - Grand Morbid Funeral
Pink Floyd - The Endless River
Agalloch - The Serpent&The Sphere
The Haunted - Exit Wounds
Vader - Tibi Et Igni
Devil Sold His Soul - Belong ╪ Betray
Nachtmystium - The World We Left Behind
At The Gates - At War With Reality
Swans - To Be Kind
Baton Rouge - Totem
Deathstars - The Perfect Cult
Fallujah - The Flesh Prevails
Crosses ††† - Crosses †††
Blues Pills - Blues Pills
The Contortionist - Language
Pallbearer - Foundations Of Burden
Lazer/Wulf - The Beast of Left and Right
La Canaille - La Nausée

Mardi 23 décembre 2014

Chronique AgallochThe Serpent&The Sphere : "Depuis 15 ans Agalloch n'a jamais vraiment déçu. Proposant un black metal teinté de folk et de riches atmosphères, le groupe américain nous offre ainsi en 2014 un nouvel opus intitulé The Serpent and the Sphere. [...]"

Mardi 04 novembre 2014

Trivium, Cradle Of Filth, Agalloch et Breakdown Of Sanity sont annoncés pour le Summer Breeze 2015 qui se déroulera à Dinkelsbühl en Allemagne du 13 au 15 août.

Mardi 28 octobre 2014

Deux nouveaux groupes sont annoncés pour le Motocultor 2015 : Finntroll et Agalloch. Ils rejoignent Six Feet UnderBelenos et Mars Red Sky.

Lundi 22 septembre 2014

Sol Invictus présente son nouvel album, Once upon A Time (sortie le 26 septembre), avec le titre "The Path Less Travelled". A noter : deux membres de Agalloch ont participé à l'enregistrement du disque.

Vendredi 08 août 2014

Nouvelle page avec Woods Of Ypres, groupe canadien de Black / Death / Doom / Progressif mené par David Gold, décédé fin 2011. Pour les amateurs d'Agalloch, Enslaved, Type O Negative...

Mardi 06 mai 2014

Le stream intégral de The Serpent&The Sphere, le prochain disque d'Agalloch, est disponible via ce lien. Sortie officielle le 19 mai chez Profound Lore Records.

Mercredi 19 mars 2014

Le nouveau morceau d'Agalloch se découvre ici. L'album sortira le 19 mai chez Profound Lore.

Jeudi 06 février 2014

The Serpent&The Sphere sera le nom du prochain Agalloch, il sortira le 19 mai.

Lundi 03 février 2014

Agalloch sortira The Serpent And the Sphere le 19 mai via Eisenwald.

Mardi 23 avril 2013

Rappel : Agalloch et Fen seront en concert le 23 avril au Ferrailleur de Nantes. Les places sont en vente sur Digitick et Fnac. Bonne chance !  

Jeudi 11 avril 2013

Concours : Agalloch et Fen seront en concert le 23 avril au Ferrailleur de Nantes.
Garmonbozia, A Jeter Prom mettent en jeu 02 places. Pour participer rien de plus simple il vous suffit de répondre à la question par ici. Les places sont en vente sur Digitick et Fnac. Bonne chance !  

Mercredi 13 mars 2013

Pale Folklore, le premier album d'Agalloch sorti en 1999, va être réédité en double LP via The End Records et sera disponible durant la tournée européenne du groupe en avril / mai. Les précommandes se font . Pour rappel, Agalloch fera seulement deux dates en France, 23/04 au Ferrailleur de Nantes et le 28/04 au Korigan de Luynes (près d'Aix-en-Provence).

Lundi 04 février 2013

L'association Garmonbozia prévoit pas mal de dates de concerts à travers la France dès ce mois de février. Très prochainement, Korpiklaani et Metsatöll, Lock Up et Dripback (places à gagner) ainsi que TaakeHelheimOrkan et Hellcats. On été annoncés en mars The Flower Kings&Neal Morse, le Bonecrusher Fest (Job For A CowboyBeneath The Massacre, War From A Harlots Mouth, Gorod, As They BurnMake Them Suffer), Enslaved et Magna CultLong Distance Calling et Solstafir, Riverside et Jolly, puis en avril Hypocrisy, Moonspell et Agalloch. Tout le détail des concerts (lieux / dates) sont à voir dans la suite.

Mercredi 09 janvier 2013

Agalloch fera un bref passage par la France en avril. Deux dates seulement sont annoncées. Le 23/04 au Ferrailleur de Nantes et le 28/04 au Korigan de Luynes (près d'Aix-en-Provence).

Lundi 03 septembre 2012

Come The Thaw, le dernier album de Worm Ouroboros (qui a notamment tourné avec Agalloch), sorti en mars chez Profound Lore Records, est en écoute intégrale sur Bandcamp.

Mercredi 27 juin 2012

Faustian Echoes, le nouvel EP d'Agalloch est en écoute! Il s'agit d'un seul morceau de 20 minutes environ.

Mardi 15 mai 2012

Agalloch a enregistré en mars dernier un nouvel ep nommé Faustian Echoes composé d'un seul titre de 20 minutes qui sortira prochainement en CD et LP.

Jeudi 12 avril 2012

Aujourd'hui démarre le Roadburn (festival hollandais, Mecque des amateurs de Doom, Stoner, Psyché, ...), cette année : Sleep, OM, Killing Joke, Ulver, Bongripper, AncestorsWitch, Nachtmystium, Yob, The Obsessed, Jucifer, Huata, Celeste, Solstafir, Voïvod, DoomSaviours, Church Of Misery, Agalloch, Red Fang, Jesu ... répondent présent.
On vous tiendra informé via Twitter et nos amis de Pelecanus feront de même sur leur site.

Lundi 02 avril 2012

Agalloch est en cours d'enregistrement d'un EP acoustique.

Lundi 16 janvier 2012

Il pleut des dates sur Paris : Alcest sera avec Les Discrets au Glazart le 17 février. Dans la même salle, ajoutez également Agalloch, le 10 avril (et Nachtmystium le 19 du même mois, déjà annoncé).

Jeudi 15 septembre 2011

Après avoir annoncé Sleep et Om, le festival Roadburn enfonce encore le clous dans l'incroyable. L'intégralité de l'album culte de diSEMBOWELMENTTranscendence into the Peripheral, sera joué par d.USK.De plus AgallochSolstafir et 40 Watt Sun s'ajoutent à l'affiche.

Lundi 04 avril 2011

Les posteurs de Prog Archives ont dévoilé leur top 10 des albums dits "progs" de 2010. On y retrouve en vrac : Kayo Dot, Jaga Jazzist, Alcest et Agalloch. Le reste de la liste est ici.

Agalloch

Style : Dark Metal
Tags : - - - -
Origine : USA
Site Officiel : agalloch.org
Facebook :
Amateurs : 110 amateurs Facebook :