Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

logo Against All Authority

Biographie

Against All Authority

Against All Authority est originaire de Miami, Floride. Le groupe prend son envol en 1992 autour de Danny Lore et Joe Koontz (rejoints par Jason Letterman derrière les fûts et Allan Leavell au trombone) en ayant pour but de proposer un punk autoproduit prenant sa source dans la rue, tout en lui ajoutant quelques rythmes et riffs ska. Après plusieurs vinyls et un Destroy What Destroys You autoproduits, ils signent chez Hopeless Records / Subcity qui sort All Fall Down en 1998.
A partir de là, en plein boom de la troisième vague ska, les choses s'enchainent rapidement, 2 ans de tournée (dont une en Europe), un split avec EP avec The Criminals et ils acquièrent vite une renommée qui verra son apogée à la sortie de 24 Hour Roadside Resistance. Puis ils annoncent subitement un break de quelques années durant lequel une galette de raretés, b-sides etc sortira (Nothing New For Trash Like You) et durant laquelle ils perdront également leur batteur Marcio en 2003 qui se tournera vers son groupe d'origine, The Crumbs. Leur retour est donc freiné par ce départ et divers problèmes.

La résurrection s'effectuera à l'arrivée de Mack Proenza à la batterie et Alan Veronese à la trompette. Ils enregistrent un split CD avec Common Rider (le groupe de Jesse Michael, ex-Operation Ivy) qui parait en 2005, puis The Restoration of Chaos and Order en 2006 (le titre provient d'un lapsus de George W. Bush à propos de la guerre en Irak). Toujours chez Hopeless Records, ils recommencent à tourner à plein temps...

Chronique

The Restoration Of Chaos & Order ( 2006 )

Against All Authority sont de retour, et selon le texte promo ils n'ont pas changé durant ces dernières années de hiatus. Effectivement, l'idéologie n'a pas bougé (elle est juste remise au goût du jour histoire que G.W. Bush en prenne pour son grade)... et la musique non plus. AAA est toujours adepte des chansons à 3 accords simples et directes typées street punk; le chant de Danny Lore reste crados et 'postilloneux' à souhait sur un rythme généralement mid à up tempo qui s'emballe de temps en temps ("I Just Wanna Start a Circle Pit").

Bref, inutile de chercher la moindre innovation sur ce disque; au contraire, les quelques éléments ska d'antan (relents, instrument à vent) qui pimentaient l'ensemble tendent à disparaitre, se contentant d'une poignée d'interventions timides et ponctuelles, pour la forme.
Si la première moitié du disque est pourvue d'un certain dynamisme en proposant certainement les meilleurs morceaux, les choses se corsent progressivement pour ce Restoration of Chaos and Order qui a bien du mal à accrocher l'oreille en fin de vie, et ce malgré tous les efforts énergiques de Joe Koontz dont le chant est de plus en plus présent au fur et à mesure qu'on approche du terme de la galette. Les morceaux défilent et se ressemblent; on tend l'oreille à l'apparition furtive de la trompette du troisième homme, Alan Veronese, puis on replonge...

Faisant désormais tache au sein du catalogue Hopeless Records, Against All Authority tentent de se faire une petite place entre les écuries de Hellcat Records et d'A-F Records, mais ils arrivent peut être quelques années trop tard (celles du hiatus) pour pouvoir prétendre à une place de choix. Remarquez, rester sur le pavé leur convient peut être davantage après tout, eux qui se targuaient au départ d'être 100% DIY.

Ecouter/télécharger 4 titres sur leur page Myspace.

A écouter : "Sweet Televised Destruction" ; "All Ages Show Tonight"