Albums du moment
Pochette Anabasis
Pochette In Transmission
Pochette Fyra Pochette Street Heat
Chroniques
Pochette Echoes Of The Soul
Pochette Reset
Pochette Songs For The Enamel Queen Pochette Fragments de Destinées

Biographie

Adorno

Partagé entre Lisbonne et Almada, Adorno se forme en 2007 suite au split de The Great Disaster. En 2008, les portugais sortent un premier 12" ainsi que 2 splits 7" avec End Of A Year et Syn*Error. L'ensemble de leur morceaux, entre emo hardcore et punk rock, sera très vite rassemblé sur Year One, permettant au groupe d'être distribué aux USA. Said And Unsaid, leur prochain 7", devrait rapidement voir le jour sur Purepainsugar et Adiagio830 (Zann).

Chronique

Adorno 12" ( 2008 )

5 tranches d'existence gravées sur la face d'un LP rouge sang, comme 5 phalanges envoyées en plein visage. Les 4 dudes d'Adorno inscrivent dans leur musique, ce que la musique représente pour eux, une toile tangible reliant les lieux et les hommes par le désir d'avancer.

Doués jusqu'au bout des ongles, les portugais jouent de l'imparable et de l'immédiateté. Franches ou étirées par du delay vers des travers screamy post rock sublimes, leurs mélodies atterrissent comme une évidence, directement déposées au creux du thorax. Chaud et fébrile sans oublier d'être pile ce qu'il faut d’énergique et d’incisif, leur univers épouse une véritable force positive. En première ligne, Adorno nous tire en avant pour nous assoir tout devant, au cœur de la tornade, les cordes vocales en position pour percer l'épaisseur des nuages.

S'il fallait des points de repère, At The Drive-In, Aghast et End Of A Year en feraient sans aucun doute partie. Au delà de ça, Adorno allume la brèche de l'emo 90's way en lui ajoutant une fougue punk rock insatiable, à travers un chant balafré de sincérité et des guitares râpeuses autant que limpides. Aussi court que classe, ce premier 12" révèle un groupe de haute volée, dont la fraicheur ferait pardonner n’importe quelle maladresse.

A écouter : Again and again