Biographie

Absinthe (Provisoire)

Absinthe (Provisoire) est un groupe Post-Rock montpelliérain formé il y a 6 ans. De nombreux concerts aux côtés de Party Of OneCheval De Frise et notamment la première partie de Godspeed You ! Black Emperor, débouchent sur un album éponyme en 2003 produit par Hydrophonics. 2006, un deuxième album vient d’être enregistré au studio Magic Circle à Montpellier par le londonien Neil Conti (David Bowie, Prefab Sprout…) et masterisé par Daniel Lazerus au Chace Studio de Los Angeles.
La musique d'Absinthe (Provisoire) oscille entre mélancolie méditative, tensions noise, univers ambiants vaseux, climats bancals et extrêmes, et s’ouvre sans cesse vers d’autres possibilités musicales.

Chronique

16 / 20
3 commentaires (18.17/20).
logo amazon

Alejandra ( 2006 )

Ma première rencontre avec Absinthse (provisoire) fut un concert avec feu-Cheval de Frise, et leur Post-Rock Noisy, affublé de quelques allures de Godspeed You ! Black Emperor, m'avait convaincu. A tel point que je rentrais ce soir là avec leur premier album sous le bras. Durant leurs premiers pas, les parisiens d'Absinthe étaient déjà capables de construire de magnifiques mélodies progressives et oscillantes ("Do bémol en Si Majeur") qui nous plongeaient dans un univers cotonneux et onirique. Toutefois, les quelques digressions bruitistes laissaient sous entendre une douleur sous-jacente qui finalement ne demandait qu'a s'exprimer. Alejandra est leur exutoire.
Exit ici les guitares cristallines tirant vers les cieux et les moments de détentes en apesanteur, le quatuor consolide à chaque pelleté de glaise un univers obscur, dérangeant et très personnel qui ne laisse pas indifférent. Même durant les accalmis, la brume reste épaisse et le malaise subsiste, omniprésent. Formellement parlant, si Absinthe n'a toujours pas intégré de bassiste, le groupe a décidé d'ajouter les cordes vocales à leur manifeste. Il faut bien avouer que cette tendance, peu usitée chez la plupart des groupes post-rock de ces dernières années, est fort bien développée ici. Par leurs messages et par la manière dont ils les délivrent (avec violence et désespoir !), les "mots d'Alejandra" contribuent grandement à l'atmosphère tortueuse et marginale de l'ensemble.
Durant presque une heure, Absinthe façonne de manière quasi improvisée les formes les plus improbables, peint fougueusement des toiles troubles et froides, expérimente avec décalage mais avec bon goût une multitude d’alambiquages. Les côtés désespérés et nonchalants de certains passages viennent rappeler les frasques de Matt Elliott ("Someone said your heart belongs to the dead"), tandis que les aspects rock à la rythmique appuyée viendraient presque s'inscrire sur les partitions de The Ex. Toutefois, ne voyez point de quelconques "appropriations" ici, le "Free" Post-Rock du combo est d'une cohérence rare et ne fait que dévoiler l'unité et le talent des 4 jeunes gens.
En traçant leur propre route au sein d'épineuses broussailles, Absinthe (Provisoire) démontrent qu'ils sont bien plus qu'une énième formation post-rock. Si les ballades étranges au sein de paysages impromptus vous attirent, Alejandra se fera une joie de vous y conduire, main dans la main. Attention toutefois, il n'est pas dit que la dame vous indique le chemin du retour.

Page MySpace de Distile Records avec en écoute : "Kocka" et "Love Song For a Dutch Bitch".

A écouter : en se laissant porter
Absinthe (Provisoire)

Style : Post-Rock
Tags :
Origine : France
Site Officiel : absinthe-provisoire.com
Myspace :
Amateurs : 5 amateurs Facebook :