Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories

logo A Subtle Understatement

Biographie

A Subtle Understatement

soon

Chronique

4 / 5
1 commentaire (17/20).

A Subtle Understatement ( 2009 )

Force est de constater que la scène Deathcore est en large expansion depuis quelques années avec plusieurs groupes meneurs qui sortent du lot et d'autres plus ou moins bon qui ont suivis. Il est cependant peut-être utile de préciser que si le genre tourne en rond depuis un moment c'est qu'il n'a finalement pas autant d'ouverture possible que d'autres genre musicaux. A partir de là comment différencier ce qui est intéressant et ce qui ne l'est pas? Il y a toujours une part de subjectivité en jeu dans ce type de considération, forcément, mais peut-être parce que certains font tout simplement bien les choses à leur façon sans se préoccuper de toute l'imagerie souvent irritante qui se cache derrière cette scène, qu'ils méritent qu'on s'y intéresse.

Bref, A Subtle Understatement est de ceux là, sans être dans l'idée de bouleverser les codes et les idées de ce qu'on se fait du genre au sens strictement musical, mais de jouer la musique qu'ils aiment avec force, sincérité et simplicité. La première chose qui saute aux yeux (ou plutôt aux oreilles) sur ce premier ep éponyme des nantais est la puissance qui se dégage des quatre titres. D'une part parce que c'est une production sortie seulement cinq mois après la formation du groupe et ensuite parce que la maitrise instrumentale est plus qu'intéressante. A Subtle Understatement joue donc du Deathcore teinté de passages Metalcore plus mélodiques. Tout y est joué avec netteté et précision si bien que les nantais taille leur route à grand coup de riffs ravageurs super efficaces. Le premier titre Waste Away et son début de tueur est le parfait exemple du potentiel et de l'énergie qui anime le groupe.
Le groupe exécute avec dextérité ses quatre titres, fournis également de gros passages bien lourd, plombés par une rythmique et des growls puissant et à l'inverse d'autres où les mélodies font leurs apparitions sur les quelques soli notamment, versant plus dans le Metalcore. Shades Of Light illustre ces propos par un début lourd et gras alors que la suite délivre un riffing plus mélodique. Techniquement les guitares font bien leur boulot, la rythmique est carrée et le chant ne manque pas de puissance. A la limite pour les plus exigeant on aurait pu souhaiter un poil de variété dans la voix, mais au moins on ne pourra pas leur reprocher de tomber dans le chant clair mielleux qui a souvent tendance à plomber un disque du genre de manière significative.

La production fait honneur aux compositions sans verser dans l'excès et la surenchère sonore à l'américaine. Soulignons de plus que le groupe met à disposition son ep en téléchargement légal, chose toujours appréciable, décidément bien loin des problèmes actuels liés au téléchargement de la musique sur internet. Pas franchement grand chose à redire de cet éponyme d'A Subtle Understatement au final, si ce n'est qu'il devrait se faire une place de choix sur la scène française de Deathcore. Reste aussi à confirmer tout cela sur un futur album.

A écouter :
A Subtle Understatement

Style : Deathcore / Metalcore
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 8 amateurs Facebook :