logo A Lot Like Birds

Biographie

A Lot Like Birds

A Lot Like Birds est un groupe fondé à Sacramento (USA) autour de Michael Franzino (Guitare, Batterie, Chant) et Michael Butterfield (Basse). Le duo s'entoure rapidement d'autres musiciens : Sean (Trompette), Russel (Trombone), Bot (Sax Tenor), Maryland (Trompette, Xylophone), Athena (Violon), Dan (Alto), Cory (Chant) et Juli (Chant). Le combo officie dans un registre allant du Post-Rock au Math-Rock, en passant par l'Emocore / Post-Hardcore. Le premier album, Plan B, sort début 2010 et est mis en téléchargement gratuit sur le site du groupe.

16 / 20
1 commentaire (12.5/20).
logo amazon

Conversation Piece ( 2011 )

Kurt Travis (Ex-chanteur de Dance Gavin Dance) a intégré le line-up de A Lot Like Birds depuis Plan B en 2010. Si sa prestation avait été plus que bonne sur DGD, elle est toujours restée dans l'ombre de la rock star du groupe, Jonny Craig ; ALLB pourrait souffrir de la comparaison mais il n'en est pas, et  Conversation Piece est en quelque sorte une version améliorée du Dance Gavin Dance de Kurt Travis, un DGD en encore plus déstructuré et technique.
La musique d'ALLB est très influencée stylistiquement, on y retrouve du DGD, du Circa Survice, du And so I watch you from Afar, et autres joyeusetés Mathcore sucrées et volatiles.. ALLB emprunte à la mouvance une technicité poussée à l'extrême, ce côté iconoclaste et une volonté de sortir des sentiers battus de l'esthétique Rock (Think The Dillinger Escape Plan) : rythmes ternaires, riffs alambiqués, grooves jazzy seront au rendez-vous. Mais comme pour les groupes sus-nommés (et c'est ça qui est bien) , leur musique est difficile à composer, à jouer, mais pas à écouter. On est pas chez Meshuggah ou Animals as Leaders, et ALLB n'a aucunement besoin de sur-analyser leur musique pour pouvoir l'apprécier. L'album passe bien et on ne s'ennuie pas une seconde, les non-musiciens ou non-mélomanes peuvent tout à fait apprécier leur style ; le génie est de rendre simple le complexe, de rendre beau le laid, de rendre accessible une forme d'art à la base plutôt élitiste.
La voix très typée Indie/Pop de Kurt Travis nous permet de savourer des refrains au top (Vanity's fair, Sesame street is no place for me..) qui aèrent l'ambiance entre deux plans techniques. L'alternance entre voix hurlée et voix claire est maîtrisée sans devenir prévisible et les deux chanteurs se placent parfaitement sur les plans d'une musique pourtant instrumentale dans la majorité des autres groupes du genre. On a franchement pas l'impression d'écouter un groupe de Math Rock technique.
Le riffing est ingénieux et groovy, les guitares sont beaucoup plus présentes que sur Plan BPlan B était un album orchestral enregistré par une majorité de musiciens classiques, violonistes, saxophonistes, ce qui n'est pas le cas ici, et les guitares s'en retrouvent beaucoup plus représentées. Elles empruntent à Protest the Hero ou Battles ce côté sucré, happy et acidulé qui leur sied parfaitement. La majorité de l'album est très typé "Feelgood music" (Vanity's Fair est une ode à la danse), même si il y a des ambiances plus nuancés, rares, ce qui les rend encore plus belles (Le début de Truly Random Code, le final de Properties of Friction avec ses violoncelles).
Très riche, très varié (peut-être trop), Conversation Piece l'est surement, mais il n'en reste pas moins l'une des meilleures sorties du genre en 2011. Le groupe continue en tout cas son bonhomme de chemin, signe sur l'écurie Equal Vision Records (Coheed and Cambria, Circa Survive..) début 2012, ce qui présage les meilleurs hospices pour l'année à venir..

A écouter : Vanity's Fair, Truly Random Code, Properties of Friction, Sesame street is no place for me...
15 / 20
3 commentaires (17.17/20).

Plan B ( 2010 )

And So I Watch You From Afar a fait des émules. Entre les mélodies et les envolées harmonieuses qui peuplaient leur premier LP ont été révélés divers combos tels A Lot Like Birds. Ajoutez à cela une passion pour The Fall of Troy et A Silver Mt. Zion pour parfaire le tout et vous pourrez frôler de l'esprit ce premier opus. C'est depuis Sacramento que les 10 musiciens, alliant guitares, basse, chant, cuivres et cordes, ont décidé de faire jaillir Plan B, armé d'une paire de titres en guise de plat principal.

Il est terriblement difficile de résumer en quelques mots Plan B. Chaque piste se succède et ne se ressemble pas, si ce n'est sur quelques traits. Le disque est instable, changeant de facette à chaque escapade de notes mais possède cet air de "je ne sais quoi" qui rappelle sans cesse quelque chose. Les parties plus PostRock / MathRock de Hallows or Horcruxes, accompagnées de ce divin chant féminin ont un air de famille avec And So I Watch You From Afar, When the Wolf Is Counting Sheep est l'incarnation de la folie de The Death of Anna Karina tandis que Your Ex Marked My Spot joue dans la cour déjà très peuplée de l'émocore (The Fall of Troy). Il n'est heureusement point ici question de mauvais gout. Même si l'originalité peut parfois laisser à désirer (les parties vocales de Sesame Street is Not Place for Romance), il se dégage de l'ensemble une fraicheur et une sincérité à pleurer, couplées à une richesse et une complexité au sein desquelles les notes fusent.
A Lot Like Birds joue pourtant ses meilleures cartes sur les parties plus "Math" : How I Parted The Red Sea ou Sesame Street is Not Place for Vengence empruntent à A Silver Mt. Zion ou GYBE! la puissance des cordes, s'inspirent de And So I Watch You From Afar sur les parties plus rythmées et quelques effluves de Radiohead viennent se glisser dans le tout. Il est cependant dommage que le groupe ne pousse pas plus en avant ces facettes car c'est ici, notamment sur la fin de How I Parted The Red Sea, que l'album prend son envol.

Peut être moins explosif que ses collègues Anglais, A Lot Like Birds n'a pourtant pas de raisons de se cacher des projecteurs. Les quelques fautes de parcours ne gâchent pas le potentiel dévoilé sur Hallows or Horcruxes ou How I Parted The Red Sea : riche, trop peut être, mais sans jamais s'éparpiller. Trop contenu si l'on jette un regard d'ensemble, Plan B se forge une personnalité à partir de beaucoup d'autres...

A écouter : Hallows or Horcruxes - How I Parted The Red Sea - Sesame Street is Not Place for Romance
A Lot Like Birds

Style : Math Rock / Post-Rock
Tags : - - -
Origine : USA
Myspace :
Amateurs : 6 amateurs Facebook :