Albums du moment
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Back In Business Pochette Hvísl Stjarnanna
Chroniques
Pochette Rammstein
Pochette Syntheosis
Pochette Flub
Pochette Masses
Pochette Defeater Pochette Compromissions

logo A Bridge To Many

Biographie

A Bridge To Many

Wilo - Chant
Babast - Batterie
Kevin - Guitare
Maestro - Basse
Nab - Guitare

Formé courant 2007 à Toulouse, A Bridge To Many (nom issu d'un titre de Ruiner) sort sa première démo s/t, cinq titres, durant l'été 2008, enregistrée par Laurent Agest (Fire At Will). Le groupe enchaîne également cette même année de très nombreux concerts avec notamment Ruiner, Counting The Days, Icos, Miles Away, Cruel Hand, This Is A Standoff, Sista Sekunden ou Masterpiece.

Chronique

13.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Démo ( 2008 )

Dernier né de la scène hardcore toulousaine, A Bridge To Many délivre un hardcore classique et traditionnel dans la lignée de Champion ou Chain Of Strength : titres courts comme il se doit (environ 3 mn), rythmes rapides entrecoupés de breaks et de stop and go, juste ce qu'il faut de mélodies. Les compos possèdent des structures recherchées et les breaks mid-tempos fonctionnent particulièrement bien, notamment sur "Salvation Is Not Coming" ou "Straight To The Wall", où, par ailleurs, Mathieu Agest, guitariste de Fire At Will, vient prêter main forte à Wilo. L'ensemble est extrêmement bien fait et il se dégage une bonne dose d'énergie des cinq titres, ce qui est primordial dans ce style musical. En sus, une pointe d'humour bon enfant puisque la démo est distribuée sous quatre covers différentes, détournant l'artwork de quatre albums "cultes" du rock : The Wall des Pink Floyd, Renagades de Rage Against The Machine, Voodoo Lounge des Rolling Stones et The Very Best Of Supertramp.
Un bémol sur la production toutefois, concernant le son, trop propre, supprimant ainsi une part de rugosité qui aurait été bienvenue, et le fait que la voix, trop en avant, empêche un chant beaucoup plus arraché, qui pourrait apporter plus de dynamisme. Enfin, on notera une scanssion un peu trop systématique sur les deux premier morceaux alors que sur les trois derniers la voix est plus maîtrisée et nuancée ("The Last Word"), prouvant que des progrès sont possibles.

Il n'en reste pas moins que ce premier jet est plus qu'honorable et prometteur, car il semble que le groupe possède un véritable potentiel à développer. A Bridge To Many à pleine puissance pourrait en étonner plus d'un!

Track-list : 01. Life Counts ; 02. Throw Of Dices ; 03. The Last Word ; 04. Straight To The Wall ; 05. Salvation Is Not Coming

A écouter : The Last Word, Straight To The Wall, Salvation Is Not Coming
A Bridge To Many

Style : Hardcore Old / New School
Tags :
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :