logo 9mm Parabellum Bullet

Biographie

9mm Parabellum Bullet

Sugawara TakurŇ? : Chant, Guitare
Taki Yoshimitsu : Guitare
Nakamura Kazuhiko : Basse, choeurs
KamijŇ? Chihiro : Batterie

Form√© en mars 2004 √† Yokohama, le groupe au calibre de cartouche doit son nom au batteur Kamijo Chihiro puisque durant les premiers pas du quatuor, il venait de terminer l'√©cole militaire. De mars √† septembre, ils multiplient les apparitions √† Yokohama jusqu'√† la sortie d'un EP auto-produit en octobre, Talking Machine. Pour le promouvoir, ils jouent des concerts en dehors de leur ville de formation.

En '05, 9mm Parabellum Bullet se fait un nom qui attire le producteur Kono et le label ind√© Zankyo Record. Le 8 d√©cembre sort le premier mini-album Gjallarhorn qui reprend trois des quatre pistes de Talking Machine. S'en suivent deux mois de tourn√©e qui s'ach√®vent en f√©vrier au Shimokitazawa Shelter.

Le 9 septembre '06 sort leur deuxi√®me mini-album Phantomime qui est accompagn√© d'un DVD contenant les clips de "(teenage) Disastar" et de "Talking Machine". Pour marquer la sortie de ce CD, 9mm Parabellum Bullet donne un concert dans la salle La. mama √† Shibuya. La fin de l'ann√©e voit le groupe jouer aux c√īt√©s de Dragon Ash, Acidman, Straightener ou encore Asian Kung-Fu Generation et faire la premi√®re partie de Radwimps aux Zepp de Nagoya, Osaka et Tokyo.

En f√©vrier 2007, 9mm Parabellum Bullet encha√ģne les festivals prestigieux et joue au Shinkiba Studio Coast, Punkspring (NOFX, Jimmy Eat World...), Rock in Japan Fes., Summer Sonic (Arctic Monkeys, Klaxons...), Sweet Love Shower...
Le groupe sort le 16 mai un nouvel EP pour leur passage en major chez Capitol / EMI. Il contient sept chansons mais seulement deux inédites, les autres n'étant que des nouveaux enregistrements de pistes de leurs précédents mini-albums. Un amuse-gueule avant leur premier vrai album qui sort le 14 novembre et se place au dixième rang à l'Oricon (charts japonais).

D√©but 2008, le groupe se lance dans sa premi√®re tourn√©e solo puis sort un single dont l'un des titres sert d'opening √† l'anime Real Drive sennou chousashitsu. L'√©t√© les voit participer au Nano-Mugen Festival organis√© chaque ann√©e par Asian Kung-Fu Generation et sortir un deuxi√®me album, Vampire, le 15 octobre; soit moins de onze mois apr√®s la sortie du pr√©c√©dent. Au milieu de son VAMPIRE TOUR 2008/2009, le groupe annonce la sortie de son premier DVD. Intitul√© Act I, il s'agit d'un double DVD qui contient notamment des vid√©os des concerts du 18 octobre 2008 au Hibiya Yaon, du 28 d√©cembre au Zepp TŇ?kyŇ? et du 16 juin 2007 au Shinjuku LOFT. A l'occasion de cette sortie le groupe donne un concert gratuit au Parc de Yoyogi o√Ļ il joue un nouveau morceau intitul√© "Black Market Blues" qui se r√©v√®le √™tre son single suivant paru le 3 juin '09. Ce single offre d'ailleurs √©galement l'enregistrement audio de ce concert en tant que face B.

Le quatuor, √©trangement nomin√© aux MTV Video Music Awards Japan 2009 fin mai, laissera son empreinte sur l'√©v√®nement et le public peu habitu√© au rock sans voix apr√®s sa prestation riche en larsen.

Source: Umaro.

Chronique

16 / 20
1 commentaire (16/20).

Vampire ( 2008 )

Décrire l'engin de guerre nippon n'est pas chose aisée tant il fourmille de finasseries. Voila déjà un condensé de ce qu'il n'est pas et que par conséquent vous ne trouverez pas sur son dernier album en date:
- du visual kei qui masquerait sous des costumes et du maquillage le manque d'originalité de son pseudo metal.
- un cl√īne de Bomb Factory (trop de rock 'n roll attitude tue le rock 'n roll) ou Maximum the Hormone dont les imitations et parodies humoristiques sont remarquables mais loin du raffinement arty-indie-cr√©atif qui permet aux quatre de Yokohama de jouer en permanence entre les lignes de plusieurs genres..
- la doublure d'Asian Kung Fu Generation qui se "contente" de ma√ģtriser son J Rock sur le bout des doigts, l√† o√Ļ 9mm (qui aime tout de m√™me bien ses compatriotes comme en t√©moigne "Supernova") √©tire les genres et explore, explore...
- ... sans atteindre les sommets et méandres de The Mars Volta (même si Sugawara Takuro se verrait bien arborer la gouffa de Cedric Bixler).

Bon ça nous donne quoi ça? Du goth punk débridé gonflé aux compléments nutritifs metal et généreusement lardé d'accalmies J Rock / Post Punk dernière génération. "Ca rime à rien!"? Pas faux... mais sur le papier seulement. Car en musique, 9mm Parabellum Bullet navigue à son gré (et à son aise) à travers le gloubi-boulga précité.

Premier opus du combo pour EMI Music Japon, Vampire est la preuve que le passage en major ne sanctionne pas nécessairement la mort à petit feu, puisque qu'il est le plus abouti, offensif et imprévisible des Nippons... jusque là.
Ses rythmes incisifs et riffs tranchants se parent d'un esthétisme vaguement gothique sublimé par le lyrisme de son frontman que l'on croirait volontiers sorti d'une représentation de kabuki. Le chant japonais apporte bien entendu sa touche supplémentaire d'exotisme.

Machines inépuisables de riffs aussi surprenants qu'efficaces, les deux guitares ne trouvent de rivalité technique que dans les frappes impétueuses et chirurgicales de Kamijo Chihiro.
Adeptes du coq et de l'√Ęne, les Japonais trouvent de bon ton l'encha√ģnement d'un "Hide & Seek" pied au plancher √† contre temps, sur la bien nomm√©e "Revenge of the Surf Queen", titre surf rock instrumental plant√© au beau milieu de l'album. Mais √©trangement, √ßa fonctionne. Avec Takuro en chef d'orchestre, le fil conducteur n'est jamais perdu, m√™me pas quand on passe de l'acm√© √©pique de "Faust" au groove contagieux de "Warui Kusuri" d√©bordant sur la prod' garage de "We Are Innocent"...
A l'exception peut être d'une paire de titres en fin de disque, chaque morceau possède un intérêt propre et ajoute en retour de l'intérêt à la galette.

... Une galette complexe, intelligente, et surtout inimitable. Et les jeunes touche-√†-tout qui ont d√©sormais √©tabli leur son, leur signature, ne semblent pas r√©sign√©s √† s'arr√™ter en si bon chemin si l'on en croit leur dernier single, Black Market Blues, qui agr√©mente J Rock et Post Punk d'un zest de salsa et d'influences orientales.

Clip de "Wanderland".
Clip de "Supernova"

A √©couter : par curiositť
9mm Parabellum Bullet

Style : J. Rock / J. Punk
Tags : -
Origine : Japon
Site Officiel : 9mm.jp
Myspace :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :