Titre : A Snow Capped Romance Année : 2004
Nombre de titres : 11
Acheter : logo amazon
Collection : 18 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 17.27/20 (39 avis dont 38 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé A Snow Capped Romance aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Versus 9 18 / 20 Le 05/04/2013 à 21H43

Aussi bon que le précédent, donc même note.

Artog 19 / 20 Le 25/03/2011 à 20H48

Le meilleur album du groupe. Je m'en lasse pas

A écouté .

Pimousse 18 / 20 Le 22/11/2010 à 18H04

Attention: album monstrueux!! En avant la patate, ça gratte, ça tape, ça groove (une basse très présente, youpi!) et la voix de Brock en figure de proue.Hurlements, chant mélodique, rappée se succèdent avec bonheur jusqu'à la fin de l'album.
Une très grande unité se dégage de "a snow capped romance" tout en étant très varié.
Un must.

fl.O))) 17 / 20 Le 08/11/2009 à 21H15

Plus lumineux, plus soudé, ce disque à révélé les 36CF et leur Metal/Hardcore mélodique au monde entier (que ceux qui utilisent les termes nu-metal et metalcore soient bannis à jamais, ainsi que le langage sms).
Ca fout la patate, ça donne envie de chanter, ça transpire l'honnêteté et l'humilité...achetez le fuck!

Zéphyr 17.5 / 20 Le 03/09/2008 à 12H05

Un super album de néo métal ! Vraiment unique c'est des albums comme sa dont a besoin le Néo en ce moment ...

hostility 19 / 20 Le 31/05/2008 à 19H41

Sans doute le meilleur album de 36crazyfists,une bombe sonore qui mélange gros son et subtilité sans oublier la voie de brock si particuliere.

pelyxt 18.5 / 20 Le 19/05/2008 à 05H31

Un des meilleurs albums que je possède ! A écouter et réécouter encore et encore... Les suivants s'avèrent différent et à mon avis de bien moin bonne facture ! Dommage, mais le principal, et par conséquent le meilleur de 36Cf's se situe sur Snow Capped Romance. Melodie/Scream et ligne conductrice musicale passent aisément à l'écoute dès les premiers tours de disque. Je me souviens que la première fois que je l'ai écouté, je me souvenais de Betterness, mais je me suis vraiment dit :"la première fois que j'entend du néo qui passe aussi bien !". Bref, album souvenir et album ravageur tout en gerdant la finesse des influences emo. A conserver bien au chaud dans son lecteur cd !!

CiaoO
*KrU*

mato 72 18 / 20 Le 03/12/2007 à 11H31

cet album est une trés bonne boufée d'air frais sur le monde du métal en géneral, trés trés bon album ds l'ensemble, vraiment bravo les gars ! (et trés bons musiciens ac ça !)

newpunk 17.5 / 20 Le 18/10/2007 à 19H47

Tres bon album, le meilleurs.

MetalMatt 18 / 20 Le 09/10/2007 à 15H45

J'adore cet album !
Il est sublime =)

Un second comme ça serait parfait ^^

Chensy 18 / 20 Le 09/08/2007 à 11H19

Sublime,rien à dire sur cette album il y a du hard mais aussi du calme .

JcDenton 17 / 20 Le 12/04/2007 à 15H19

sublime!!! La voie du chanteur est tout simplement genial!!
le reste suis... non vraiment mais vraiment bien...

Volcanos 15 / 20 Le 06/01/2007 à 23H01

Ouais pas mal. Heuresement qu'ils ont un chanteur aussi juste et varié dans ses tons parce que vu le manque d'originalité des riffs de grattes et le coté trés répétitifs (passage voix claires/voix bourrines) des morceaux, ils seraient bien dans la merde!
C'est un bon album avec un ou deux morceaux vraiment énorme je l'admet (destroy the map; blood work) mais ce groupe ne rentrera jamais dans la légende comme deftones pourrait le faire par exemple.

Kill_Maggot 19 / 20 Le 05/01/2007 à 11H54

Au meme niveau que leur dernier!!!
Un exellent album avec des melodies trés acrocheuse et d voix geulés o top de leur formes!!!!
Bref aussi de trés bone guitares , une bone base bien présente et un bon batteur (qui ma assez épaté dans leur dernier album rest inside the flames)

Continues comme ça les poins fous mdr

kilink 19 / 20 Le 03/01/2007 à 14H18

Une perle! un coup de savate dans les b*****
Cet album est excellent !
je l'écoute depuis un certain temps et je n'ai toujours pas trouvé mieux en néo métal ^^

called 16 / 20 Le 24/09/2006 à 02H16

UN véritable coup de pied dans la fourmilière Roadrunner

azert 18 / 20 Le 16/08/2006 à 13H30

Très bon album ou les 6 premières chansons et la 8ème sont excellentes, après sa baisse un peu mais ça reste très bon.

Streetsoldier36 20 / 20 Le 05/08/2006 à 15H33

C'est pas compliqué c'est leur meilleur album et de loin...toutes les chansons ont quelque chose de spécial et sont plûtôt variées dans les styles. Bref que du bonheur :)

zzzz 14.5 / 20 Le 31/07/2006 à 12H54

du bon avec du moin bon, reste un album assez sympa à écouter mais aps trop souvent non plus

sebjknow 17 / 20 Le 18/07/2006 à 13H17

tres bon deuxieme album, une prod encore une fois impeccable et une ernergie constante et totalement maitrisee, ca passe tout seul et on en redemande

ALEX57380 17 / 20 Le 03/07/2006 à 18H55

Bourré de tube, pas un seul morceau à jeter.
Malgré son potentiel tubesque, l'album reste varié, surtout grâce au timbre de voix de Brock qui détonne de tous les autres groupes du genre.

Une préférence pour Kenai, With Nothing Underneath et Cure Eclipse.

BigBear36 19 / 20 Le 03/06/2006 à 11H59

rien a dire sur cet album. il est parfait: la voix de brock lindow qui déchire tout, les riffs stylés de steve et thomas qui fait toujours sonner sa batterie comme un tarré! ces mecs son énormes!

serial 19 / 20 Le 21/05/2006 à 12H55

vraiment génial si on aime le style de musique nü du groupe on l'écoute sans fin avec des passages qui passe de "calme" a des refrain bien laché sur la gratte et la batterie. super rien d'autres a dire

polak 16.5 / 20 Le 09/05/2006 à 11H41

Bon album de neo-émo-screamo-metalcore (?) Le chant de Brock Lindow est assez original avec une voix de chèvre inimitable quant à ses hurlements se rapprochent de ceux de Mr Grady Avenell bien qu'un peu plus lisses....malheureusement on peut reprocher au groupe d'être un peu trop formaté au niveau du son comme de la structure des compos...mais bon c'est plus qu'écoutable, globalement bien jumpant et chialant d'émotion à d'autres moments...

sicken flesh 14 / 20 Le 07/05/2006 à 16H52

Passage émo, passage screamo, passage émo, pass....tagueule ! on dirait que les mecs appliquent une théorie musicale de major ou je ne sait quoi, finbon sa reste écoutable quand même, des riffs brutaux mais pas trop une voix tantôt pleurée puisque screamée le tout étant plus méthodique qu'intensif ou sincère, allez c'est bien mon gars on a compris la leçon

anthothepunk 18 / 20 Le 28/04/2006 à 18H10

rien a dire de mal contre ''36c'' ces vraiment bon lacher pas les boys

Rutabaga 18 / 20 Le 20/04/2006 à 11H45

Le premier album était une tuerie, celui là est une boucherie (chevaline). Rien a jeter, tout est bon (dans le cochon... bon ok j'arrete les allusions alimentaires) c'est assez hallucinant comment ces alaskiens (je vous assure que c'est le bon mot) arrivent a créer une musique aussi... parfaite. Woaw.

TonioPizza 17.5 / 20 Le 25/01/2006 à 18H54

Le néo/émo frais qui vient d'Alaska, c'est quand même mieux que Captain Igloo.
L'album démarre très fort avec 'At The End of August' et il révèle ensuite bien des qualités, les morceaux se suivent, je ne vais pas dire 'ne se ressemblent pas' car la griffe 36 Crazyfists est bien reconnaissable en chacun d'eux (dans la manière d'agencer les riffs, le chant hurlé puis plus doux..), mais chaque piste apporte sa petite originalité, comme sur le magnifique 'Cure Eclipse' où les riffs s'enchaînent parfaitement. 36 Crazyfists est donc une mécanique bien huilée, éloignée sans doute des grosses prods américaines mais on ne va pas s'en plaindre pour une fois (et merci Trustkill)
A écouter: ben tout l'album dans l'ordre sauf peut-être le point d'orgue final 'Waterhaul' un peu décevant après 35 minutes de qualité.

On the Move 15.5 / 20 Le 19/11/2005 à 14H41

Bon c'est clair tout a été dit sur cet excellent alnum je voulais simplement ajouter que la mélodie de "SKIN AND ATMOSPHERE" n'est pas sans rapeller celle de l'excellentissime "A WORLD SO COLD" de MuDvAyNe !!

rock_neuneu 17 / 20 Le 12/07/2005 à 10H41

Rien à dire, c'est un excellent album... Les riffs sont excellents, la voix hallucinante (dans les variations), la batterie sonne vraiment bien, bref 'est du tout bon!
Seul reproche, les voix "cachées", enfin les voix misent en arrière (comme sur Song For The Fisherman et l'intro de At The End Of August entre autres) que je trouve absolument inutiles : ainsi pour moi Song For The Fisherman a été un peu gaché, elle aurait été bien plus belle avec une voix bien présente au lieu de nous faire un effet à deux balles comme si Brock enregistrait 100 mètres derrières les autres...

@lankazame 18 / 20 Le 03/07/2005 à 19H28

36 Crazyfists est un groupe d'emo nü nous venant tout droit de l'Alaska, comme peut le faire deviner la jolie pochette et le titre, littéralement "Une romance chapeauté de neige". Déjà révélé par leur premier album "Bitterness The Star", les 36 Crazyfists reviennent avec une nouvelle galette, et le magnifique artwork qui la protège peut laisser présager le meilleur !

Le premier titre plante le décor de la meilleure manière qu'il soit ! "At The End Of August", titre lourd et agressif, mélange grosses gueulantes bien crades à la hardcore et chant clair mélodique sur les refrains plus typique du nü metal. On retrouve cette voix très caractéristique de Brock Lindow, tremblante et torturée, comme si la rage qu'il tente de nous transmettre venait tout droit de ses tripes, il y met tout son coeur et son registre respire la sincérité et l'envie profonde de faire passer son message de manière efficace, fort bien secondé par le gratteux Steve Holt, qui est lui aussi loin d'être handicapé des cordes vocales ! Le mélange est ici très percutant, et ce titre rentre dedans, aux gros riffs lourds alternant a des sons plus ambiancés, est tout ce qu'il y a de plus efficaces. Difficile de trouver le moindre instant de répit avec le titre suivant, "The Heart And The Shape", plus rapide et plus varié celui ci parait commencer sur un ton calme (hem), avec du chant clair néanmoins plein de pêche, puis part dans de gros cris rageurs, le tout sur fond de riffs lourds sur un rythme assez speed (non pas Sonatique, c'est pour éviter de dire rapide trop souvent): diablement poutrant !
"Bloodwork", troisième titre de ce second opus, joue lui la carte de la mélodie, avec un style de chant plus dans l'esprit de Linkin Park ou de Spineshank. On conserve néanmoins ce son tout à fait typique de l'émo et ce titre n'est pas vraiment simplet, on en sort une fois de plus séduit, bien que cet ensemble mélodique soit un peut moins convainquant que les titres bourrins cités précédemment...
"Kenai" commence très fort, avec un esprit plus proche de celui de "The Heart And The Shape", excepté sur le refrain, appliquant à nouveau cette séduisante recette mélodique ! La palette très colorée du chanteur et le fait que le guitariste soit tout sauf manchot rendent ce titre varié et, encore une fois, directement efficace, bien qu'handicapé par une courte durée.
Arrive enfin le sublime "Skin And Atmosphere" : d'une progressivité sonore exemplaire, ce titre monte le thon à intervals réguliers, avec un chant à dominance mélodique très percutant, qui parvient lui aussi à être un peut plus rapide et méchant au fils des secondes ! Le tout tourne encore au bourrin, avec à nouveau ce rythme lourd et cradingue vu dans le premier titre, puis se termine sur un refrain final et enfin une baisse progressive du son pour ne laisser que la voix s'exprimer sur les dernières secondes : 4min 12 de pur bonheur !
"Song For The Fisherman" est un titre à part. Une voix semblant sortir d'un porte voix nous raconte une histoire sur un fond musical bien calmos. Agréable petite accalmie qui permet de se reposer jusqu'au prochain titre, "With Nothing Underneath", qui commence bien bruillament pour finalement conserver ses gros riffs jusqu'à la fin. Encore un titre dans l'esprit de "At The End Of August", en moins organisé. "Destroy The Map", featuring le chanteur Raithon Clay, qui a, il faut bien le dire, une voix nettement plus douce que celle de Brock, reprend la recette mélodique ayant déjà fait ses preuves dans "Bloodwork" : ambiance calme, avec couplets "linkiniens" mais avec cette fois ci un refrain plus percutant aux sonorités légèrement heavy metalleuses. Holt aurait il envie passer à un registre un peut plus mélodique par la suite ? Réponse dans le prochain album !
"Installing The Catheter" est un titre assez banal, qui sent un peut trop le copier/coller des éléments vus précédemment. Assez agréable, mais qui ne restera du coup pas dans les mémoires.
Le sinistre "Cure Eclipse" fait lui par contre presque froid dans le dos : rythme et riffs les plus lourds qui soient ouvrent la marche, renforcés par deux chanteurs utilisant gueulantes core et rap. Le refrains et les couplets plus ambiancés et mélodiques laissent bientôt la place à un passage très apocalyptique, lourd et agressif, très percutant et efficace. Le titre se termine sur un fatal refrain puis sur des bruitages gratteux qui laissent finalement la place au monumental "Waterhaul" ! Ca commence avec un air morbide, comportant son lot de cordes de guitares faiblement grattées à rythme relativement rapide, secondées par la suite par celle de la basse, puis on passe à un gros bordel bien lourdingue/cradingue qui vous pête dans le coins de la gueule au moment où vous vous y attendez le moins, et cela 2 fois de suite ! Terriblement efficace, on en redemande, et ce titre risque fort d'être par la suite une excellente conclusion lors de leurs futurs concerts !

Rien que les 3 premiers titres permettent de se rendre compte de la grande maturité acquise par le groupe en à peine 2 ans. Notamment à la guitare : celle ci se montre plus riche, plus variée, ses riffs sortant parfois des sentiers battus du neo metal pour aller emprunter 2 ou 3 éléments du style de leurs confrères heavy metalleux. Bon bien sur n'espérez pas entendre des soli à tout bout de chant, c'est pas trop le style de la maison, mais il n'y a en général jamais d'air omniprésent sur le moindre titre ... C'est même parfois un peut gênant, on ne mémorise pas souvent de mélodie dans sa petite tête, mais bon, ce n'est pas forcement le but de cet album, sa force réside en d'autres domaines. Le chanteur conserve toujours une voix très spéciale, le guitariste son son à lui et 36 Crazyfists dégage plus que jamais une odeur polaire toujours aussi originale et séduisante.

« 36C » ne peut pas se venter de nous avoir pondu une musique innovante, mais leur talent est incontestable ! Après le sympathique mais néanmoins trop compact "Bitterness The Star", cet album dévoile un jeune groupe sortit de nul part qui souffle un agréable vent de fraîcheur sur un monde neo metalleux parfois au bord du naufrage ! Là où les plus grandes sources de rentes, tels que Linkin Park, Korn, ou Slipknot échouent, 36 Crazyfists réussit avec brio ! J'attends avec grande impatience leur prochain bébé, qui pourrait bien intégrer quelques sons heavy supplémentaires d'après les dernières interviews publiées par la presse...

Skeezo 15 / 20 Le 15/06/2005 à 18H44

Tout a été dit ^^ c'est un bon cd, faudrait juste que le mec arrête de chanter à la "blink" de tps en tps :)

Moonshield 17 / 20 Le 11/06/2005 à 09H08

franchement j avais trop d' a-priori sur ce groupe...un groupe plus ou moins néo,sorti de chez roadrunner,bref ca sentait un peu le clone maiiiiiiiisss non malheureux!!
ce groupe est terrible,cet album est une tuerie,extrèmement varié,puissant et mélodique à la fois...
du travail de pro,avec mention spéciale à kenai et bloodwork qui son vraiment terribles!!
groupe a

Hardcore5 17 / 20 Le 15/05/2005 à 20H34

EUH alors la je peux vous dire que j'ai pris une putain de claque en écoutant ce skeud il est vraiment trop bon Hardcore émo néo(vite fait)très belle voix de la part du frontman vraiment très bon cd rien à dire

bad-tripeur 18 / 20 Le 02/02/2005 à 20H11

tro tro bon cet album c klr ke ce groupe mérite dètre plu conu pck c ke du bon... perso destroy the map ele déchire tt