Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Are We Soldiers
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star Pochette The Chosen One

logo 25 Ta Life

Biographie

25 Ta Life

Rick Healey fonde 25 Ta Life à New York en 1992, peu après la séparation d’ Agnostic Front de qui il était roadie. Le groupe enregistre une première démo en 1993 et commence à tourner intensément auprès de MadballNeglect, Fear Factory, Carcass, Obituary, Life of AgonyCarnivoreSheer Terror et Leeway. Un an plus tard, 25 Ta Life enregistre un mini cd sur le label SFT Records et entreprend une tournée de la East Coast des USA, suivie en 1995 par la sortie du premier album intitulé Keepin It Real. Le groupe s'embarque pour l'Europe en 1996 pour une première tournée en tête d'affiche qui durera 6 semaines. Entre deux tournées, Rick en profite pour concrétiser son projet parallèle Comin' Correct sur un split en compagnie de 25 Ta Life. Mais ce dernier reste l'activité principale du frontman new yorkais. Le groupe enregistre en 1997 l’album Strenght Thru Unity...The Spirit Remains sur Triple Crown/Goodlife records qui obtient un relatif succès puisqu'il se vend à 20.000 exemplaires. 25 Ta Life enchaîne ensuite sur une seconde tournée européenne en tête d'affiche en compagnie de Rykers et Stormcore, entre autres. S'ensuit une tournée de la côte Est des States dont le point culminant est atteint au Roseland de New York devant 5000 personnes. Infatigable et disposant d'une très bonne notoriété en Europe, 25 Ta Life rend à nouveau visite au vieux continent pour une soirée hommage à Raybeez, chanteur de Warzone, aux Pays Bas devant 2500 personnes. Après l'enregistrement de Friendship, Loyalty, Commitment et une tournée au Japon,le groupe éprouve quand même le besoin de faire un break. 25 Ta Life ne revient aux affaires qu'en 2002 lors d'une tournée de 50 dates, assortie d'un nouvel album intitulé Best of Friends/Enemies, sorti en Europe sur le label The Age of Venus. Adepte de la vieille école les Américains feront énormément de splits avec différents groupes de la scène durant leur carrière, on peut citer parmi tant d’autres : Last HopeTromatized Youth ou Cut Throat. 25 ta Life aime partager son HxC avec les formations mais surtout sur scène, ils sont très appréciés en Europe où ils viennent régulièrement pour participer aux festivals que proposent le vieux continent comme celui de Dour (Belgique) en 2005. Le line-up étant très instable seul Rick Healey rebaptisé « Rick ta Life » est la constante de la formation, il participera à tous les enregistrements et tournées. De retour dans les bacs sortiront le EP Fallen Angel en 2006, puis Strenght, Integrity, Brotherhood en 2009, qui reste à ce jour le dernier album studio de 25 ta Life.

Chronique

14 / 20
6 commentaires (14.67/20).
logo amazon

Hellbound, Misery, Torment ( 2005 )

On peut taxer Rick Healey de beaucoup de choses, mais pas de manquer d'abnégation ni de persévérance. 12 ans de hardcore, 5 albums, d'incessantes tournées, le moins qu'on puisse dire est que le new yorkais ne chôme pas et oeuvre toujours avec la même passion qu'à 20 ans. En ce premier trimestre 2005, le pèlerin nous offre la dernière livraison de 25 Ta Life, la deuxième sur le label The Age of Venus.

Dès les premières notes, on sent que Hellbound, Misery, Torment marque un tournant dans la discographie du groupe. Le son est propre, net, les enchaînements bien fignolés, autant d'indices nous amenant à penser que 25 Ta Life en a bel et bien terminé avec les années bricolage.

Bien que très inspiré sur le plan musical, le combo ne propose pourtant pas de bouleversement majeur. L'ensemble repose toujours sur un style très new yorkais, à savoir un hardcore métallique très lourd largement influencé par les kadors du genre, Hatebreed, Madball, Agnostic Front ou Blood For Blood, aux guitares incisives et à la batterie destructrice, prenant appui sur un tempo jamais trop rapide mais où tous les coups sont appuyés et font mal ("Believe In Me", "Question Yourself", ou "You Can Count Me").
L'innovation intervient par l'adjonction de petites touches mélodiques, auxquelles on était peu habitué, sur les refrains de "Heavenly Sleep" et de "Ladyluck", qui ne sont pas sans rappeler Helmet, période Aftertaste, mais également dans la voix de Rick Healey qui profite de ces périodes d'accalmies pour s'essayer au chant clair, avec un réel succès.
La tendance se poursuit au niveau des textes. Bien que toujours très directe, la tonalité semble devenir plus personnelle, notamment sur "Ladyluck" mais surtout sur "Abort" où la position de l'auteur sur la question de l'avortement manque sérieusement de clarté.

Comme le précédent opus, 25 Ta Life clotûre sa démonstration sur deux reprises, "I don't Care About You" de Fear et surtout l'excellent "Crucified", à l'origine composé par Iron Cross (sxe de Washington D.C.), mais popularisé par Agnostic Front. Toutefois, en récompense du bon accueil qu'a toujours reçu le groupe new yorkais sur le vieux continent, le pressage européen bénéficie de trois titres supplémentaires "Haterz Be Damned", "Promise Keeper" et "Drown in your Own Blood", extraits de Haterz Be Damned, ainsi que d'une interface vidéo comprenant 5 titres live captés à la Loco en 2004. Sa réalisation soignée - plusieurs caméras, mobilité des prises de vue, son quasi brut - en fait un document de très bonne qualité qui donne une idée assez précise de l'énergie et de l'intensité dégagées par 25 Ta Life sur scène.

Bref, hormis quelques réserves, Hellbound, Torment, Misery, est ce qu'il est convenu d'appeler un bon album, simple, efficace, où les tenants d'un hardcore tough guy se retrouveront certainement. Si Best of Friends/Enemies se présentait, malgré ses limites, comme l'album du renouveau pour 25 Ta Life, ce dernier opus apparaît comme celui de la confirmation et même plus, certains n'hésitant pas à le qualifier de meilleure production du groupe.

Télécharger : "Believe In Me"

 


 

A écouter : "Question Yourself", "Believe In Me", "Ladyluck"