Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star
Pochette The Chosen One Pochette A Throne of Ash,

logo 16 Horsepower

Biographie

16 Horsepower

Line-up:

David Eugene Edwards (chant, guitare, banjo, accordéon, etc.)
Pascal Humbert (basse, guitare, etc.)
Jean-Yves Tola (batterie, piano, etc.)

16 horsepower se forme à Los Angeles en 1992 lors de la rencontre entre un américain, David Eugene Edwards, et un français, Pascal Humbert. Il ne faut pas longtemps pour qu'un ami commun, Jean-Yves Tola, français lui aussi, ne rejoigne l'aventure. Pour info, Humbert et Tola ont joué ensemble dans Passion Fodder. Cependant, après un concert sous le nom de Horsepower, Humbert est viré et les deux autres déménagent pour Denver, où Keven Soll rejoint le groupe. C'est à ce moment que les trois optent pour le patronyme 16 Horsepower car, pour l'anecdote, Horsepower fait -entre autres- référence à l'héroïne en argot.
  Le groupe passe les années suivantes à tourner inlassablement aux Etats-Unis jusqu’en 1994 et la sortie de Shametown, single 7? qui attire l’attention d’A&M Records, qui signe la formation, ce qui lui permet de se lancer dans la composition d’un premier album. Cependant, la sortie de l’album est repoussée pour diverses raisons par le label, ce qui pousse le groupe à enregistrer un EP éponyme, qui sort en 1995.
  Sackcloth’n’Ashes, premier album de 16 Horsepower, sort finalement en 1996 et reçoit un accueil dithyrambique un peu partout. Au même moment, Pascal Humbert fait son retour, le groupe évoluant ainsi en quatuor, mais pas pour longtemps, puisque Soll est à son tour renvoyé peu de temps après. Il est remplacé par Rob Redick mais la mayonnaise de prend pas, et le groupe finit par redevenir trio jusqu’à l’arrivée de Jeffrey-Paul Norlander pour l’enregistrement d’un second opus, sous la houlette de John Parish. Ce nouvel album, intitulé Low Estate, sort en 1997 et, une fois de plus, l’accueil est triomphal.
  Peu de chose à se mettre sous la dent ensuite, si ce n’est que le groupe passe plusieurs années à tourner, composer, virer Norlander, tourner encore, composer, puis accueillir Steve Taylor en remplacement. Du coup, pas de nouvel album avant l’an 2000, avec la sortie de Secret South, qui marque un changement vers un son beaucoup plus Folk / Country que Rock. Malheureusement, la sortie de l’album n’apaise pas les tensions apparues depuis quelque temps au sein de la formation. Elles atteignent leur paroxysme à l’été 2001 avec l’annulation de la tournée européenne, et on commence alors à parler de split, d’autant plus que les membres se retrouvent tous impliqués dans des side-projects, tels que Lilium pour Humbert ou Woven Hand pour Edwards. Histoire de combler, Hoarse, album live, sort la même année.
  16 Horsepower finit par faire son retour en 2002 avec un nouvel album -mais sans Taylor- intitulé Folklore, mais le groupe ne signe que quatre compositions sur dix, et les membres s’investissent de plus en plus dans leurs autres projets, notamment après que Tola a rejoint Humbert au sein de Lilium. On se dit que la fin est alors proche, mais une compilation de raretés intitulée Olden voit le jour en 2003, suivie par la première tournée américaine du groupe depuis trois ans. Mais le groupe ne peut plus continuer, et annonce officiellement son split en avril 2005 pour « divergences personnelles, politiques et spirituelles. » La boucle est bouclée lorsqu’Humbert rejoint Woven Hand en 2007.
  Un double album live a depuis vu le jour en 2008 chez Alternative Tentacles, précédé de deux DVD.

16 Horsepower

Style : Alternative Country
Origine : USA
Site Officiel : 16horsepower.com
Myspace :
Amateurs : 20 amateurs Facebook :