Chronique

S/t ( 2007 )

Sous un artwork en négatif se cache le premier Ep de 10’Kei, originaires du Havre. Dès la première écoute, on peut sentir que les influences sont multiples, la musique variée. Le groupe peut être qualifié de rock, mais les multiples facettes de leur musique le rendent impossible à classer. Tantôt aérien (Measmus), puis barré (le solo sur Aesphyxius), les 5 musiciens crachent leur son après une digestion et assimilation de toutes leurs influences (Tool, Pink Floyd, Incubus, …). La voix, à la fois hurlée et chantée, se veut pleine d’émotion, soutenue par des paroles en anglais et en français, poétiques, sans être innovantes. Un charme certain se dégage surtout de Mercatory, où le sens des mots se veut énigmatique, à double sens.
Si 10’kei se veut varié, c’est surtout par les différents passages présents dans chaque chanson : groovy, planant, parfois violent, mais sans jamais se limiter à une chose. Capharnaum en est le parfait exemple : une intro Toolienne, un effleurement du hardcore, une descente vers un metalcore chanté et une fin en apothéose.
On pourra regretter le son un peu brouillon par moments (notamment sur Mercatory) et une batterie pouvant sembler sonner fausse, presque électronique, mais la qualité du Ep permet de passer outre et de suivre la route tracée par 10’kei

A écouter :
10'kei

Style : Rock
Tags :
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 0 amateur Facebook :