Albums du moment
Pochette Eternal Blue
Pochette Celestial Blues
Pochette Glow On Pochette Wildhund
Chroniques
Pochette Conquering
Pochette Time Bends
Pochette Nurture
Pochette Against All Odds
Pochette Extinction
Pochette Death Routines Pochette De Doorn

Pourquoi les disques sortent-ils le vendredi ?

Vous vous en êtes sans doute rendu compte, chaque vendredi on vous abreuve des nouvelles sorties Rock / Metal / Punk… Alors bien sûr, il est très difficile de tout lister car si les nouveaux albums qui sortent sur de gros labels sont très visibles, ceux qui sortent de manière indépendante en autoproduction, perdus dans un recoin de bandcamp ont d’avantage de chance de passer sous les radars. Nous n’avons également pas pour but d’être exhaustif, ce qui est impossible et n’a pas trop d’intérêt, surtout que nous abordons des genres parfois en dehors tel que l’Electro, le Hip-Hop, les musiques expérimentales, etc. Toujours est-il que le vendredi est le jour des nouvelles sorties. Peut-être vous vous êtes déjà posé la question en tout cas nous oui, et voici quelques éléments de compréhension.



Cet article est rendu possible grâce à vos dons sur Tipeee. Merci à toutes les personnes qui peuvent donner. Si vous voulez lire plus de contenu de ce genre n'hésiter pas à faire un don.

En fait, cela n’a pas toujours été le cas. En France, les disques sortaient traditionnellement le lundi, sans qu’il n’y ait de véritable raison ou de décret officiel. Admettons qu’une nouvelle semaine qui commence avec son lot de sorties d’albums, ça semble cohérent. Mais dans d’autres pays, le jour des sorties était également différent. C’était le mardi pour les Etats-Unis, le mercredi pour le Japon et l’Australie ou bien le vendredi pour l’Allemagne. Comme on peut un peu s’en douter, c’était un peu le bordel pour que les amateurs et amatrices de musiques se retrouvent dans les dates de parution en fonction des pays, mais également pour les disquaires, les journalistes et encore les dates de sorties peuvent changer en fonction des versions numériques ou physiques, des versions bonus, etc. Cependant, le 27 février 2015, la Fédération Internationale de l'Industrie Phonographique (FIIP) décide d’harmoniser tout cela. Elle représente 1300 labels internationaux et lance un grand débat pour trouver un jour commun à tous les pays. Sont convoqués de nombreux acteurs de l’industrie du disque qui vont bien sûr des labels, la Fédération Internationale des Musiciens, la Featured Artists Coalition que les distributeurs (la Fnac par exemple) et plateformes de streaming tels que Spotify ou Itunes. Une date est trouvée : l'ensemble des albums et singles sortiront le vendredi à 00h01, heure locale. Précisons également que même si cette nouvelle mesure a été adoptée de façon à ce que les sorties des disques soit harmonisée dans tous les pays, elle ne fait pas office d’obligation légale pour les artistes indépendants ou les petits labels qui ne font pas partis de la FIIP, qui eux, peuvent toujours décider du jour de sortie de leurs disques sans que ça ne soit imposé.



En dehors de cette harmonisation à l’échelle mondiale, d’autres raisons viennent expliquer le choix de la FIIP. L'un des axes évoqués est de lutter contre le piratage et les leaks (le fait qu'un album se retrouve en téléchargement illégal sur la toile bien avant sa sortie officielle). En réduisant le temps passé entre une sortie aux Etats-Unis et en Allemagne par exemple, les pirates ont moins le temps d'uploader un disque et de tenter un consommateur qui aurait attendu la sortie officielle dans son pays. Sauf qu'en réalité, les leaks ont lieu en amont d'une sortie, parfois quelques semaines, voire moins avant la sortie officielle. Les leaks peuvent venir d'un label, d'un journaliste, d'une usine de pressage ou des distributeurs. Même si c’est un argument avancé par la FIIP, qu'une sortie ait lieu avec quelques jours d'écart ne semble donc pas changer grand-chose sur la majorité des leaks.

Néanmoins, concernant la de promotion d’un disque, celle-ci opère une manière différente de faire : sur les sorties très attendues, cette uniformisation tend vers l'abandon d’une façon de faire par pays. En resserrant le timing de sortie, l’exclusivité perd de son sens. Pour les très gros disques, il s'agit donc de s'adresser au monde entier, en une fois et directement. Les réseaux sociaux permettent aujourd'hui aux labels de ne plus autant dépendre de la presse pour transmettre l'information au public. En un post sur les réseaux sociaux, les gens sont au courant que l’album est sorti, même s’il peut s’en suivre des interviews ou des chroniques par la suite. En tout cas le travail des labels est facilité, la promotion est plus uniforme, les groupes resserrent parfois leurs interviews pour les webzines du monde entier sur une semaine. Bref, efficacité on vous dit.

Selon une étude, 68% des consommateurs de musique préfèrent acheter leur copie le week-end (source LCI). Le but pour l’IFPI, c’est de compter là-dessus pour relancer les ventes de disques et notamment sur les nouveautés. De façon logique, le consommateur a plus de temps libre le weekend pour se rendre chez un disquaire ou passer commande sur le site d’un label de l’album qu’il a écouté en streaming le vendredi. On peut toutefois émettre un doute que cette harmonisation des sorties ne relègue les disques indépendants au second plan et soient noyées dans la masse.

Par ailleurs, deux facteurs viennent aussi expliquer ce choix. Le calcul de la première semaine de vente prend en compte les ventes du vendredi au jeudi, comme c’est le cas pour le Billboard. Une sortie le vendredi permet ainsi de maximiser le décompte des ventes sur une semaine pleine, ce qui est très avantageux pour les sorties populaires et leurs places dans les charts. En outre, les plateformes de streaming telles que Spotify, Apple… mettent à jour leur playlist le vendredi. C’est un avantage non négligeable pour les artistes d’y figurer. Cela évite aux groupes d’être oubliés dans ces playlists pour quelques jours d’écart de sortie et encore une fois, c’est un argument de visibilité et de vente pour ces mêmes artistes.

Ces différents éléments répondent donc à la question quand au choix de sortir des disques le vendredi. Rappelons que si nous essayons, tant bien que mal, de lister les sorties chaque vendredi de chaque semaine, cela reste difficile tant le nombre d'albums qui sort est impressionnant. Depuis des années, la démocratisation d'internet et les plateformes de streaming ont rendu encore plus facile l'accès au contenu et écouter de la musique n'a jamais été aussi facile. De là à dire qu'on soit dans la meilleure période pour les amateurs et amatrice de musique, cela reste difficile à dire. C'est aussi une des raisons qui nous pousse à continuer de trouver des pépites et vous les faire partager en espérant que vous faites de belles découvertes.

Pentacle (Juillet 2021)

Partager :
Kindle

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment