Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

Playlist confinée par Maudits

Dans l'idée de vous accompagner en musique pendant le confinement, nous avons demandé à des artistes de nous préparer des playlists pour réviser vos classiques ou faire des découvertes. 

Pour la première playlist de 2021, c'est Olivier Dubuc (Maudits) qui se charge de la programmation, qui devrait vous donner quelques pistes pour comprendre d'où vient l'énigmatique album qu'il a sorti l'année dernière avec son trio.





Playlist : Spotify, Deezer, Youtube.

1/ Mon premier contact et choc musical avec le doom metal ..Ce morceau est là parfaite représentation de la tristesse absolue..Mélodique, planant et lourd à la fois. Je ne me suis jamais trop intéressé aux paroles des albums, mais celle ci sont sublimes . Le chanteur de l'époque Darren white est certainenement le meilleur parolier sa génération. Classe et poétique.
Anathema "Kingdom" tiré de l'album Pentecost III (1995)

2/ Toujours dans le doom ou assimilée ce morceau à eu une influence capitale sur l'orientation prise par Maudits. En remettant dans le contexte de l'époque , un groupe culte de Doom Death qui ose balancer un pavé de douze minute majoritairement trip hop /Ambient avec du spoken word, en ouverture d'album, ça m'avait scotché.. Tellement courageux et réussi.. la réaction débile de rejet de beaucoup de fans m'avait d'ailleurs rendu encore plus admiratif ! (rires)
My Dying Bride "the whore, the cook, and the mother" tiré de l'album 34.788 % (1998)

3/ Impossible de reproduire la magie de ce morceau.. Pour moi, il représente parfaitement le génie et l'ambiance  glaciale du Black metal des années 90.
Emperor "Into the Infinity of Thoughts" tiré de l'album In the Nightside Eclipse (1994)

4/Si il ne devait y avoir un morceau pour représenter le courant post rock ce serait sûrement celui là... L'art du crescendo émotionnel...
Godspeed You! Black Emperor "Storm" tiré de l'album Lift Your Skinny Fists Like Antennas to Heaven (2000)

5/Pour moi la meilleure BO de ces dernières années. Les thèmes sont limpides et on est dans la simplicité harmonique absolue... d'ailleurs le film doit à mon sens 50% de sa réussite à sa musique.
Hanz Zimmer "Day one" tiré de Interstellar (2014)


6/L'une des pistes les plus folles composée par Mastodon. Un foisonnement d'idées, un niveau technique incroyable mais jamais au détriment de la musicalité. Clairement Une grosse source d'inspiration pour Maudits.
Mastodon "The last baron" tiré de l'album Crack the Skye (2009)

7/Dès les premières secondes j'ai su que le morceaux (et l'album) allait me mettre une claque monumentale. Du rock psychédélique, une voix black, un clavier hanté.. Le tout sur un lit d'ambiances cosmiques... Imparable.
Oranssi Pazuzu "Saturaasio" tiré de l'album Värähtelijä (2016)

8/ Änglagård est certainement mon groupe de rock progressif préféré. Ils doivent énormément à King Crimson et Yes mais ils ont su trouver leur patte, avec cette mélancolie suédoise si particulière. Le bassiste et leader de la formation a récemment sorti un projet parallèle appelé All Traps on Earth, dans la droite lignée de son groupe principal. C'est pour moi un parfait résumé de ce que le rock progressif a fait de mieux. All Traps on Earth "All traps on earth " tiré de l'album A Drop of Light (2018)


9/Découvert et acheté le même jour que Pentecost III d'Anathema. Et 2ème choc de la journée.. Cette fois ci Death metal. Difficile d'extraire un morceau de Symbolic tant il est parfait de bout en bout... J'ai choisi celui là car c'est celui qui est parti sur la borne d'écoute en premier. ;)
Death "Zero tolerance " tiré de l'album Symbolic (1995)

10/Le morceau de thrash parfait. Waldemar Sorychta est certainement mon guitariste préféré dans le genre (ce solo...) et Dave Lombardo livre à mon humble avis sa meilleure performance studio.
Grip inc "Hostage to heaven" tiré de l'album Power of Inner Strength (1995)

11/Le live On the Night de Dire straits est le tout premier cd que j'ai acheté. Le touché et le jeu de Mark Knopfler m'ont toujours fasciné et, avec du recul, si beaucoup de ses morceaux sonnent maintenant comme de la musique de Buffalo Grill, celui ci reste pour moi l'un des plus beaux jamais écrit.. Cette version en particulier. ;)
Dire straits "Brother in arms" tiré du live On the Night (1993)

12/Un mix improbable de Heavy metal ,de Gothique, de riffs Hard rock avec une voix granuleuse façon Motorhead, le tout jouer par des finlandais qui ont fait leurs armes dans le Death metal... Unique et culte dans mon cœur.
Sentenced "Nepenthe" tiré de l'album Amok (1995)

13/La claque de 2020.. Je n'avais pas entendu un truc aussi colérique et noir depuis le "Locust star" de Neurosis..
Spook the horses "Writhing" tiré de l'album Empty body (2020)

14/Un black metal tribal unique.. A la fois rampant et viscéral. Le batteur a un niveau phénoménal, et ce side project des membres du groupe polonais Mgla m'a énormément marqué à sa découverte et m'inspire encore aujourd'hui.
Kriegsmachine " Asceticism and passion" tiré de l'album Enemy of Man (2014)

15/C'est le groupe qui m'a redonné envie de me replonger dans la musique extrême à un moment où j'en étais lassé. Ce morceau résume parfaitement tout leur savoir-faire en illustrant un death metal foisonnant de disonnance, de riffs ultra riches et complexes, le tout baigné dans une ambiance mystique.
Gorguts "An ocean of wisdom" tiré de l'album Colored Sands (2013)

Neredude (Janvier 2021)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment