Albums du moment
Pochette Erase
Pochette Couvre-sang
Chroniques
Pochette Commotions
Pochette Le Silence
Pochette Itekoma Hits
Pochette Dropdead
Pochette Chaos is Order Yet Undeciphered
Découverte
Pochette Moozoonsii

Metal d'Outre Mer : Réunion



Un peu de géo
Située au large de Madagascar, dans l’Océan Indien, l’île de la Réunion s’étend sur 2512 km².  Un peu plus grand que le département des Yvelines, celle que l’on appelait autrefois l’île Bourbon est connue pour son Piton de la Fournaise, volcan parmi les plus actifs du globe. Saint-Denis, situé au Nord, est la ville la plus peuplée avec environ 147 000 habitants. Elle est ainsi comparable à Dijon ou Angers. 

Chez Metal Archives/Encyclopaedia Metallum on trouve huit groupes provenant de la Réunion. Les genres plus extrêmes y sont bien représentés : du Black/Death avec Warfield, du Death/Thrash chez feu Paranoyac, tandis que Cyatic et Rebirth sont tous deux classés dans le Thrash/Groove Metal. Et ils ne sont pas seuls, d’autres projets actifs émergent après quelques recherches sur Facebook. Behind Our ReflectionsFeed The IreLomorThe Black Spades...la scène semble plutôt vivace vue de la métropole. 


Entretien
L’interview menée avec Fredo confirme cette impression. Musicien, gérant d’un label local, il a répondu à nos questions à propos de la Réunion. 

Salut comment ça va ? Peux-tu te présenter et nous résumer ton parcours dans le Metal ? 

Salut ! Eh bien ça va très bien, merci pour cette interview ! Mon parcours... ahah par où commencer pour éviter de faire long ! J'ai commencé la musique à 15 ans, bassiste à l'époque dans un groupe de Metal, Zone Deff. Puis j'ai monté le mien, Blackskull groupe de Metal Alternatif/Symphonique, j'ai fait 2 ans à Paris et là j'ai joué dans un groupe de Metalcore, un groupe d'agriculturecore (ouais je sais, c'est bizarre mais, je sais pas comment définir ce groupe là autre que comme ça). Rentré sur mon île j'ai formé mon groupe actuel de Metalcore, Behind Our Reflections, et ça fait maintenant 6 ans qu'on est actifs.

Peux-tu dire quelques mots sur ton lieu de vie ?

Mon lieu de vie est génial, la plage, les montagnes, l'air frais, et une diversité musicale, ethnique... que dire de plus ! Seul bémol, on est loin de tout, pour se développer en tant qu'artiste c'est pas le top !

As-tu déjà vécu en métropole ou même dans un autre pays ? Si oui, quelles différences constates-tu avec ton département d’outre-Mer ? 

Alors je n'ai fait que 2 ans à Paris, j'ai malheureusement pas pu voir tout ce que je voulais sur la communauté là-bas. Mais la seule chose que je peux constater des concerts locaux que j'ai vus là-bas, c'est qu'à la Réunion si tu viens faire un concert, tu auras ton public. Nous somme sur une île, quand tu fais un concert tout le monde est vite informé. Tu ne te retrouveras jamais à 10 dans la salle, chose qui arrive souvent en métropole sur les concerts que j'ai pu voir malheureusement.

Behind Our Reflections, groupe de Metalcore dans lequel officie Fredo, ici au milieu à droite.

Comment la musique Metal est-elle perçue là où tu vis ?

A l'île de la Réunion, bien que la diversité soit notre force, notre musique fait tout de même grincer quelques dents en ce qui concerne les salles de spectacle ou événements locaux.

Tu tiens un label (Metal Island Recordings), peux-tu nous en parler ? 

Alors concernant Metal Island Recordings, c'est un label que j'ai créé en 2015 et qui a pour but d'aider les groupes locaux à se promouvoir, d'avoir du contenu de qualité et d'être à niveau. Enregistrement, réalisation de clip vidéo ou encore les photos ou images de promotion. C'est le travail principal du label, de travailler sur l'image des groupes. Nous n'avons pas encore les moyens de faire comme les grands et d'envoyer les groupes en tournée, un jour qui sait !?

Y a-t-il beaucoup d’assos et de salles de concerts ? Plus largement, y a-t-il des lieux associés au Metal, Punk ou Rock pour rencontrer d’autres passionnés et passionnées ? 

Nous avons StudioTic au nord de l'île qui assure principalement les salles de répétition et les concerts des groupes de Rock/Punk/Metal... L'atelier 212 dans le sud de l'île pour les répétitions. Nous avons 5 lieux où le Metal résonne souvent : La Cerise, Le Toit, Le Latino, le Studiotic, Le Zinc. Si vous venez à la Réunion, cherchez un de ces bars pour avoir votre dose de décibels !

Niveau disquaires, y a-t-il des bonnes adresses ?
Niveau disquaires je n'ai personnellement pas d'adresse en tête. Les groupes se déplacent avec leurs merchs surtout. Ou au Studiotic, ils ont un stand avec pleins de groupes locaux.

As-tu eu l’occasion de voir de gros groupes par chez toi ? Ou faut-il bouger pour trouver son bonheur ? 

Bien sur ! Nous avons un gros événement par an, « La Nuit de Kal », et chaque année un groupe de métropole se déplace. Nous avons déjà vu Dagoba, Tagada Jones, Black Bomb A, Lofofora, Igorrr et bien d'autres !

La proximité géographique avec d’autres pays est-elle un plus selon toi ? Constates-tu des interactions avec les scènes de ces pays ?

Bien sur que c'est un plus, mais dans notre cas c'est compliqué. On est un peu loin de tout ahah. Certains groupes de Metal sont déjà allés à Maurice, d'autres en métropole, les échanges se font doucement en vue justement de notre situation géographique. Ça concerne surtout la scène Metal.

Y a-t-il quelques groupes locaux qui te plaisent et que tu voudrais nous présenter ? 

Je les aime tous et on est tous potes en plus ! Allez quelques noms que j'aime bien !
Feed The Ire : Deathcore
Sawyer : Rock
Vacuum Road : Progressif
Warfield : Metaloya « Metal + Maloya (musique locale) »
Cyatik : Fresh Metal mentos (Je sais pas pourquoi ce nom mais ils y tiennent ahah)

As-tu le sentiment qu’il y a une scène locale, particulièrement focalisée sur un sous-genre par exemple ?

Ce qui est génial ici, quand vous venez pour un concert de Metal, vous avez de fortes chances d'avoir un groupe de Metalcore ou Deathcore en tête d'affiche et d'avoir un groupe de Rock ou Prog en première partie. Nous mélangeons tout dans nos soirées, ce qui fait que personne ne se focalise sur un style ou un sous-genre.

Penses-tu que la musique traditionnelle, les mythes ou la culture de ton lieu de vie influencent certains groupes ? 

Bien sur ! Par exemple, Warfield qui à décidé de mélanger de la musique traditionnelle au Metal, ou encore Cyatik qui fait de même.

Le Metal utilise beaucoup l’imagerie satanique, païenne, viking, s’inspire parfois d’auteurs comme Tolkien ou Lovecraft, bref beaucoup de références associées aux pays du Nord. Est-ce que ces références te parlent ou te sens-tu en décalage avec celles-ci ? 

Personnellement, je sens un énorme décalage avec ces références, il n'est pas impossible que certains groupes actuellement ou prochainement s'en inspirent. Mais dans notre paysage local on ne retrouve pas ou très peu ce genre de références.

Merci pour le temps que tu as consacré à nous répondre, le mot de la fin est pour toi.

Et bien merci d'avoir pris le temps de faire cette interview, de vous intéresser à notre culture, notre Metal si je puis dire. On ne demande qu'à découvrir d'autres horizons,  avoir la possibilité de bouger, de venir jouer chez vous et bien sûr d’accueillir d'autres groupes qui aimeraient venir sur notre île.

Quelques titres de la Réunion

Feed The Ire - The Promised End (Deathcore)

Warfield - RIP (Metaloya)

Behind Our Reflections - While I Sleep (Metalcore)

Vacuum Road - Sur Le Seuil (Metal Prog)

Cyatik - Dogz (Fresh Metal mentos)

Quelques bonnes adresses
Les Metalleux de l'île de la Réunion, groupe facebook où circulent pas mal d'infos, d'annonces de concerts.
Metal Island Recordings, label réunionnais promouvant les musiques du coin. 
La page facebook de Studiotic, proposant la location de salles de répèt' (vidéo).
La page facebook de la Nuit de Kal, festival Metal se tenant fin octobre.

Skaldmax (Août 2020)

Partager :
Kindle

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment