Albums du moment
Pochette The Waste Land
Pochette Total Dump
Pochette Hier Déjà Mort Pochette Lost Empyrean
Chroniques
Pochette Pantophobie
Pochette Berserker
Pochette I, The Mask
Pochette Broken
Pochette Algorythm
Pochette Traveler Pochette Rituals of Power
Découverte
Pochette Nosebleeds

Le billet de Mika : Believe Digital, actionnaire majoritaire de Nuclear Blast ? [#2, 2018]

Pour ce deuxième billet, le fondateur de Season of Mist nous fait un long billet détaillant son avis sur la prise de participation majoritaire de Believe digital dans Nuclear Blast.




Quelques réflexions et faits en premier lieu:mes idées ne sont ni en ordre, ni concises car je manque de temps. Je ne prétends pas que j’ai raison, c’est mon point de vue. S'il vous plaît, n'hésitez pas à me balancer votre jargon anticapitaliste sur la façon dont tout le monde vend son âme, sans avoir aucune expérience dans l'industrie musicale.
1- Spotify est entré en bourse et a levé 30 milliards de dollars. La plupart des majors avaient des capitaux propres. Spotify ont des poches pleines d'argent en ce moment. Les taux d'intérêt sont bas.

2- Le Metal est un genre majeur chez Spotify. Le système Spotify est orienté vers le metal et les autres  autres genres similaires « dédiés ». Parce que pour les mêmes 10 $ par mois, un metalhead écoute beaucoup plus de musique que l’utilisateur moyen. Il écoute des albums complets - cela s'appelle du contenu utilisateur « engagé ».
Un amateur de musique classique sur Spotify écoutera peut-être 10 morceaux par semaine. Un metalleux ? Des centaines.

Donc, pour les mêmes 10 € par mois, l’utilisateur classique à 4 pistes par semaine paie 10/4/4 par piste. L'utilisateur Metal: 10/4/200
Donc, dans un "vrai" système équitable, la piste de musique classique devrait plus rémunérer l'artiste. Ce n'est pas le cas dans la réalité. Tout est ajouté et divisé. Dans le cas de nos deux utilisateurs, ce serait ((10 + 10) / 4 /) 210

Donc, le Metal paie plus qu'il ne "devrait". Comme nous sommes maintenant le deuxième plus gros genre sur Spotify, lorsque nous écoutons des albums et pas seulement les nouveaux morceaux de Beyonce, etc. - et que la diffusion en continu est le nouveau paradigme, nous avons de la valeur.

3- BEAUCOUP du contenu en Metal appartient à des indépendants.

4- Les agrégateurs numériques, tels que Believe et Orchard, font partie d'une Major ou sont sur le point de l'être un jour. OU soutenus par de gros investisseurs. Pensez-y de cette façon: Spotify vous vend, mais qui vend à Spotify, Youtube, etc.? C'est ce que Believe et Orchard font, ils agrègent.

5- Depuis que Spotify est côté en bourse, et comme ce sera le nouveau paradigme pour les années à venir, les investisseurs voient considèrent ces sociétés comme des investissements extrêmement rentables à long terme. Part de marché, etc. Pensez: Netflix de la musique.

6- Spotify n’est pas le problème! Youtube l'est. Youtube ne paie rien. Spotify pourrait payer plus, mais c’est beaucoup, beaucoup plus que ce que reverse YouTube. Plus la part de marché de Spotify et des agrégateurs est importante, plus les propriétaires de contenus peuvent faire pression sur Google - LA société par excellence qui n'a JAMAIS, JAMAIS respecté les droits d'auteur, la propriété intellectuelle et qui ne s'est JAMAIS soucié de payer qui que ce soit à part elle-même. C’est ce qui explique pourquoi ces nouvelles grandes entreprises de musique de haute technologie s'intéressent au contenu, et plus particulièrement au Metal.

Deuxième partie;  Pour l'artiste et par souci pour l'art:

Ces entreprises de technologie sont spécialisées là-dedans. Ils ne connaissent rien de l'industrie musicale et Ils ne veulent pas s'y intéresser. Je parie que le personnel de Nuclear Blast restera le même et continuera à faire ce que Nuclear Blast a toujours fait. Même chose pour Century Media: depuis leur rachat, ont-ils changé? Pas vraiment.
Relapse a été revendu récemment. Cela changera-t-il leur identité? Non, ils vont continuer de sortir les prochains Dying Fetus et Pig Destroyer. Ce n'est pas dans leur intérêt de détruire la marque, comme par le passé avec Roadrunner, Sanctuary, Noise, etc.
Je pense que ça va raviver l'underground. Iron Bonehead, HH, Van, Svart et compganie feront ce qu’ils font et ne seront pas affectés par tout cela. Une nouvelle génération de label underground va émerger et les gros continueront leur croissance - car le genre prend de l'ampleur. Je crois que les ''gros'' ET les indépendants vont se développer. J'en suis persuadé. Si les grands et petits labels qui vont mieux, c'est une bonne chose pour tout le monde, y compris les artistes.

Je vois sur mes relevés de royalties que de l’argent réel est actuellement versé aux artistes. Par rapport à il y a 10 ans et à l'ère du téléchargement : la situation s'améliore, SANS CONTESTE. Dire le contraire, c'est ignorer les chiffres.
Le fait que le Hellfest soit complet en deux heures aide également les plus petits festivals avec une approche plus artistique et underground à se développer - tout en restant rentable. La communauté Metal dépense de l'argent dans les festivals.
SI votre groupe suscite de l’intérêt, même à plus petite échelle, c'est moins difficile maintenant qu’il ya dix ans. Je ne dis pas que c’est facile, mais si vous restez inconnus pendant très longtemps, je ne pense pas que la situation de l'industrie soit l’explication. C'est juste le manque d'intérêt du public pour votre art. Je pense vraiment que les bons groupes se font remarquer plus rapidement de nos jours. Nous avons eu tellement de groupes au cours des dernières années qui étaient «petits» et qui ont atteint le niveau supérieur ou sont même devenus énormes : Archspire, Beyond Creation, Ne ObliviscarisHeilung, Solstafir... Et une tonne de groupes plus petits qui font parler d'eux.

Globalement, plus d’argent dans les gros labels signifiera aussi plus d’argent dans l'underground.  J'ai commencé avec Iron Maiden et deux ans plus tard, j'ai assisté à un slam à un concert pré-Necroticism de Carcass devant 150 personnes. Vous commencez avec les classiques et vous finissez avec un t-shirt Revenge un jour. Tout le monde ne finit par avec un t-shirt Revenge, mais nous avons tous commencé avec les classiques. Après, la question est la suivante: jusqu'où voulez-vous creuser?
Donc, si il y a plus d'argent, les gens exploreront plus. En général, la théorie du ruissellement, c'est de la connerie, mais pas dans la musique! Parce que les 1% les plus gros ne peuvent pas créer de la musique à la chaîne ni empêcher ceux qui le souhaitent de d'aller plus loin et découvrir d'autres groupes.

Nous ne serons pas dans la presse officielle de sitôt ni à la radio grand public, mais le métal est peut-être en train d'enfin recevoir le traitement qu’il mérite. Qui aurait pensé que le Hellfest et le Wacken deviendraient de telles machines? Et cela n’a pas empêché le Roadburn, Beyond The Gates ou les myriades de petits festivals intéressants de faire leur apparition et de prospérer (pour ceux qui le font bien, d’autres échouent - cela s’appelle être bon dans ce que l'ont fait et la concurrence)


Donc, non, des labels plus grands, des festivals plus importants, signifient aussi un plus grand besoin de l'underground pour chercher de nouveaux groupes différents. Ce n'est pas une mauvaise chose, c'est gagnant/gagnant.

Et non, plus d'argent dans la musique ne veut pas dire un art amoindri. L'âge d'or de la musique rock est la fin des années 60 et le début des années 70. L'argent PLEUVAIT à l'époque. Donc nemelescassezpas. Donnez-leur des filles, de la drogue de qualité et de meilleurs hôtels => une meilleure musique. Et pour tout casser et remettre ça dans la rue, vous aurez de nouveaux punks. Pas de problème non plus.
Encore une fois, c'est chaotique mais parce que quelques personnes que je respecte l'ont demandé - j'ai décidé de faire cela.

Faites-ce que vous voulez, traitez moi de tous les noms - apparemment, je suis déjà une suprémaciste blanc selon Metal Sucks. (parce qu'un de nos artistes a finalement pris la parole et menacé de les frapper, et quand ils ont demandé que je prenne leur défense, je leur ai envoyé le lien de la vidéo de Body Count, Talk shit, Get shot ? - puisque je suis un suprématiste blanc apparemment - "tout le monde je ne suis pas d'accord avec son syndrome de Hitler", etc.) Donc, si, par ce texte, je deviens soudain un porc de capitaliste, ne perdez donc pas de temps à me lire.

Par Michael Berberian


Le premier billet de Mika sur les test press vinyle et Solstafir. [...]

Neredude (Janvier 2019)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

NeredudeLe Lundi 07 janvier 2019 à 11H06

Thx guys ! :)

SkaldMaxLe Dimanche 06 janvier 2019 à 17H02

Très cool lecture ouais

Manuh.o.z.Le Mercredi 02 janvier 2019 à 16H15

Très intéressant.