Albums du moment
Pochette Street Heat
Pochette Necroceros Pochette Vivre Encore
Chroniques
Pochette Ultrapop
Pochette Tonic Immobility
Pochette animus
Pochette W Śnialni
Pochette I
Pochette Silent Running Pochette Stillness
Concours Anna Von Hausswolff @ Petit Bain

Le 13 décembre, Anna Von Hausswolff  et The Group (avec des membres d'EfterklangLiima ou encore Modeselktor) seront à Petit Bain (Paris). Vous pouvez retrouver les informations sur le site de la salle ou l'event FB. Vous pouvez gagner l'une des deux places en jeu en répondant à une question sur l'artiste.

Anna Von Hausswolff
La discographie d’ANNA VON HAUSSWOLFF montre un intérêt certain pour l’art funéraire, allant jusqu’à faire qualifier sa musique de « funeral pop ». « Epitaph For Daniel », « Singing From The Grave », « Funeral For My Future Children », « Deathbed »… si les apparences prêtent à la jeune Suédoise des airs de triste corbeaux déprimé, sa musique et sa prestance prennent tout cela à contrepied car c’est bien de lumière qu’il s’agit dans son art. Avec un Ep et deux albums à son actif, « Singing From the Grave » (2010) et « Ceremony » (tout juste sorti chez City Slang), ANNA VON HAUSSWOLFF s’est taillée une solide réputation qui l’a emmenée sur les routes avec Efterklang, Tindersticks, Taken By Trees etc. Ce qui marque d’entrée de jeu chez AVH, c’est l’alliance qu’on aurait cru contre-nature qu’elle opère entre une pop toute en voix qu’on compare souvent à Kate Bush ou PJ Harvey et une musique mystérieuse centrée sur l’orgue et parfois accompagnée de musiciens pour former un curieux ensemble drone/post-rock/pop. Le mélange peut paraître détonnant, iconoclaste et hasardeux ; à l’écoute de « Ceremony » et de perles tout en clair-obscur telles « Mountains Crave », les doutes se dissipent. La demoiselle contourne soigneusement tous les clichés drone funèbres et par là-même toute facilité pour imposer une musique étonnamment lumineuse, nuancée, avec de magnifiques chorus pop tout à fait décomplexés. Qu’elle soit seule dans un piano-voix intimiste ou plongée dans une séance quasi-doom avec son ensemble, la singularité d’ANNA VON HAUSSWOLFF frappe les esprits et charme simultanément. Un très bel exemple d’alliance réussie entre musiques réservées à une élite et séduction pop.

The Group
En 2012, les musiciens et amis Casper Clausen (DK), Greg Haines (UK), Francesco Donadello (IT), Martyn Heyne (DE) et Peter Broderick (Us) ont fondé The Group à Berlin. Ils ont réalisé, chacun étant pris par ses projets, qu’ils n’avaient jamais créé ou joué ensemble. Depuis, l’idée de réunir des musiciens et artistes de divers horizons dans une même formation, hors leurs projets respectifs, à donné naissance à The Group.
Le nom se veut une description plutôt qu’un titre, The Group est influencé par le passif de ses membres, mais il y’ a pas de matériel fixe. Il s’agit d’improvisation : la répétition est le spectacle et le spectacle est la répétition. La philosophie du groupe est de rester fluide et spontané, avec des membres qui changent à chaque nouvelle performance. On peut citer les Krafwterk et Can des 70’s comme influences, chaque performance étant unique.
C’est une plateforme d’expérimentation, explorant les idées des différents membres au sein de The Group. L’oscarisé Jóhann Jóhannsson, a également contribué à la formation, et s’occupe de l’orgue de mariage.
The Group est actuellement basé autour de Casper Clausen, Greg Haines et Fransceso Donadello. Ils ont joué dans des des festivals et des salles de renoms comme le Volksbühne à Berlin, Radial System, Schauspiel Leipzig et Roskilde Festival.
Fin le 09/12/2015



  • Quel est le nom du premier album d'Anna Von Hausswolff ?

  • Partager :