Profil consulté : 294 fois.
277 commentaires

Derniers commentaires (6 / 277)

Solstafir - Berdreyminn - 14 / 20 Le 21/01/2018 à 10H43

Cet album me fait vraiment penser à U2 période October. Cela étant sûrement du à la voix assez criarde et plaintive, ou alors qu’on officie désormais clairement dans un registre rock. Les chansons sont sympas, le chanteur est vraiment bon, l’émotion au rendez-vous, mais l’album peine à décoller.

Je retiens Isafold, Hula et Blafjall, mais le tout commence un peu à manquer de puissance.

Cavalera Conspiracy - Psychosis - 14.5 / 20 Le 21/01/2018 à 10H35

« Le meilleur album de Max depuis Chaos A.D », voilà un peu le genre d’argument que j’ai pas mal entendu et qui m’a poussé à acheter l’album.

Alors oui le premier single est sacrément bien foutu, Max a toujours sa bonne voix en studio (parce qu’en live elle ne doit faire plus que 4 décibels), certains riffs sont vraiment efficaces et les ambiances sont bien présentes. Finalement de meilleurs albums sont sorti depuis Chaos A.D, comme Roots, Primitive et surtout Dark Ages,... La première partie de l’album est certes bien efficace (jusqu’à Crom), mais ensuite la pression baisse quand même pas mal. Dans cette deuxième partie j’ai surtout retenu Psychosis est ses ambiances tribales ou Judas Pariah pas plus mal mais voilà.

Un retour en forme donc, mais pas aussi bien que ce qu’on m’a vendu. Un bon album !

Soen - Lykaia - 17.5 / 20 Le 04/01/2018 à 00H38

C’est en écoutant cet album que je découvre à quel point Martin Lopez a contribué au son de Opeth. En effet, l’écoute de Lykala me ramène à des émotions fantasmagoriques caractéristiques des albums My Arms, Yours Hearse, Deliverence ou Ghost Reveries d’Opeth. Mais ce groupe n’est pas une pâle copie du monstre suédois. D’autres influences tels que Tool, Pink Floyd ou Mastodon sont également présentes.

Les chansons alternent des riffs bien lourds et très progressives avec des moments plus calmes. La voix est très posée et rappelle à certains moments le timbre de Mike Akerfeldt à l’époque de My Arms, Your Hearse. Les solos sont de toute beauté (notamment sur God’s Acre) et les lignes de chant très entraînantes.

Si toutes les titres sont bons, God’s Acre, Sister, Jinn, Opal et Sectarian sont ceux qui m’ont le plus marqué.

Et je vais sur ce m’acheter les autres albums !

Satyricon - Deep Calleth Upon Deep - 15.5 / 20 Le 04/01/2018 à 00H22

Satyricon n’a encore jamais sorti de mauvais album et ce n’est pas celui-là qui va prouver le contraire. Le problème de ce groupe c’est d’avoir sorti 2 chef d’œuvres : Nemesis Divina et Rebel Extravaganza, depuis, chaque nouvel album souffre de la comparaison avec ceux-ci.

Deep Calleth Upon Deep est peut-être le meilleur album depuis Volcano. D’une part il comprend les meilleurs titres composés depuis très longtemps : The Ghost of Rome et le plus progressif et glacial Black Wings And Withering Gloom ! Juste pour ces deux titres l’album vaut l’achat ! Mais de l’autre côté Blood Cracks Open The Ground et To Your Brethren In The Dark situés au début de l’album peinent à décoller. Le reste est néanmoins vraiment de très bonne facture.

Un bon album pour du Satyircon, mais j’avoue qu’après l’album sorti en 2013, j’attendais plus de folie et d’expérimentation sur ce nouvel opus. Mais finalement il s’avère que mes titres préférés sont ceux qui se rapprochent le plus du vieux Satyricon.

Satyricon - Satyricon - 15 / 20 Le 04/01/2018 à 00H08

Le groupe s'éloigne de plus en plus des sphères du black metal pour tendre vers quelque chose de plus progressif et atmosphérique. Sur certains titres ce changement est réussi notamment sur Phoenix ou The Infinity Of Time And Space, mais il faut admettre que le tout manque un peu de puissance, notamment sur Tro Og Kraft.

Je retiens à la fin surtout Nocturnal Flare, Phoenix, Walker Upon The Wind, Angeless Northern Spirit (quel riff) et The Infinity Of Time And Space.

un bon album, artistiquement très réussi!

Enslaved - E - 17.5 / 20 Le 03/01/2018 à 09H45

Un album magnifique pourvu d’une véritable âme. On sent que les morceaux ont été très travaillés et « testés » pour que les enchainements sonnent juste et que les thèmes durent le temps qu’il faut. En d’autres termes cet album arrive véritablement à nous faire voyager du début à la fin.

Le côté black metal et extrême est encore présent, mais les guitares sont très mélodiques et le côté psychédélique prend de l’importance (notamment sur Sacred Horse ou Axis Of The World). A l’exception du plus direct The River’s Mouth (qui est le premier single) tous les titres sont assez long (de 7 à 10 minutes) et parviennent à nous emporter dans des ambiances particulières. Mention spéciale à Hiindiight, meilleur morceau de l’album et comprenant un solo de saxophone qui apporte réellement quelque chose. Considérée comme une chanson bonus, seule Djupet est inférieur au reste et ne parvient pas autant à me « faire voyager ».

Un album excellent !

Voir la suite