Albums du moment
Pochette Savage Sinusoid
Pochette Burst Pochette Thin Black Duke
Chroniques
Pochette Ex Eye
Pochette End Of Chapter
Pochette Covered In Black
Pochette Ardor
Pochette American Fall Pochette The Solace System
Découverte
Pochette Rays Of Brilliance

Turnstile, Backtrack et Danforth le 20 juin 2016 Le Pub ADK

Date Hardcore au Pub ADK en ce début de semaine pour une ambiance festive la veille de la fête de la musique. Au programme le groove intergalactique de Turnstile, la puissance de Backtrack et la déception Danforth.

Malgré notre départ en avance, nous arrivons malheureusement en retard et ratons les dix premières minutes de la prestation de Danforth, groupe local qui nous accueille dans une atmosphère peu engageante : Le chanteur passera l'intégralité du concert à se plaindre de la grosse majorité du public, jugé trop mou et pas assez engagé envers la « scène française ». L'attitude visiblement assumée du frontman ne présage rien de bon, d'autant plus que la musique proposée ici ne rattrape pas ce décalage, bien au contraire : riffs pauvres, attitude scénique à la limite du cliché tant les musiciens se sentent obligés d'en faire des caisses et surtout des paroles qui vont dans le sens de la partie instrumentale. Très peu pour nous donc, mais une confirmation des mots déjà posés sur la chronique du split avec Hardside

On oublie donc rapidement ce qui vient de se passer et on se prépare pour Backtrack et leur son agressif tout droit venu de Long Island. Sans surprise, le groupe balance un New York Hardcore très inspiré de Madball et consorts, suintant de sincérité et de passion. Les chœurs guerriers et les riffs assassins pleuvent sur un public qui saura se faire entendre tout au long de la performance énergique du combo. Dans la plus pure tradition du genre, les titres sont envoyés à la va-vite dans un déluge de feu et de fureur qui fait plaisir à voir. 

Turnstile est une bête de scène et rares sont ceux qui, en présence des petits gars de Baltimore, restent de marbre et ce n'est pas aujourd'hui que leur réputation se ternira. Sous un tonnerre d'applaudissement, les cinq musiciens grimpent sur les planches et ne s'encombrent pas de présentations superflues. Un pavé énergique et groovy à souhait plus tard, la fosse est déjà remplie de moshers exhibant leurs plus beaux pas de danse, pour la plus grande joie de l'auditoire. Les tubes s'enchaînent, implacables, tous baignés d'une énergie juvénile qui fait rayonner la foule et donne le sourire à chacun. Le chanteur harangue sans cesse l'ensemble de la salle, se donnant à fond comme ses camarades avec une classe et une spontanéité qui fait plaisir à voir. Après un finish hypnotique grâce à Blue By You, Turnstile nous quitte après nous avoir retourné. Une habitude chez eux.

Une excellente soirée au Pub ADK, une fois de plus, qui confirme ce que nous pensons de la salle : de bonnes affiches avec un public qui, s'il est souvent moins nombreux qu'à Paris intra-muros, sait répondre présent quoi qu'il arrive. Chapeau bas à Backtrack et surtout Turnstile qui ne déçoit jamais.

Raikage (Juillet 2016)

Merci aux groupes ainsi qu'au Pub ADK pour leur organisation toujours au top.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment