Biographie

Wild Arrows

Wild Arrows est un quatuor composé de Yasmin Reshamwala, Mike Law, Brandon Collins et Rebecca Huston. Le combo, originaire de Brooklyn, oscille entre Pop et New Wave, avec un soupçon d'Electro. Un premier opus sort en 2014, tell everyone, avant leur dernier album en date, Dreamlike Dream.

Chronique

Dreamlike Dream ( 2017 )

J’avoue que ce Wild Arrows m'a laissé perplexe au début. Presque trop éthéré, trop frais pour marquer d’une empreinte nette les tympans, mais aussi agréablement doux. Il faut dire qu’en officiant dans le registre de la Dream Pop, Wild Arrows a peu de chances de forcer certains rythmes à devenir vulgairement agressifs.

Dreamlike Dream. Un nom qui ne laisse pas de place à la supposition sur le thème central de ce nouvel opus. Il faut dire que les sonorités du premier titre « Dark Me » évoquent un Xiu Xiu apaisé, tandis que « Breathe Through » un Health qui aurait laissé tomber les parties les plus acides, mais la base électronique de l’ensemble des titres possède un côté ultra-sunny, peut être parfois trop abrupte dans son introduction (« Nervous » et son côté Radiohead épuré), rajouté aux deux voix existantes qui s’assimilera à Faded Paper Figures sur le principe, même si l’atmosphère est bien différente (« Alphabet Girl » ou « Dead Ends »). C’est d’ailleurs sur les titres mélangeant le plus Pop et Electro que l’ensemble appuiera sa stabilité et prouvera sa sensibilité artistique.
Le timbre vocal du frontman restera d’ailleurs assez haut, fin, jouant sur certaines gimmicks parfois de The Cure sur la période la plus amoureuse du combo (« Dead Ends » ou « Oh-H »). Wild Arrows se positionne donc, au fil des titres, entre Electro, Pop et parfois New Wave, mais sans jamais se positionner définitivement sur un registre musical.

S’il est parfait pour se poser ou s’apaiser, Dreamlike Dream manœuvre parfois avec difficulté dans certains passages, et offre un déséquilibre qui lui fera défaut (« Deceiver » qui peine à marquer ou l’introduction de « Seahors/HummingBird » manquant de lisibilité) et perdra aussi en cohérence avec le recul. La dualité vocale aurait également pu être plus développée pour quelques morceaux, jouant sur une alternance et complémentarité, faisant des échanges verbaux un jeu de sonorités.

Ainsi, au travers de Dreamlike Dream, c’est une véritable ambiance détendue que propose Wild Arrows. Peut être manquant parfois d’un peu de consistance (« Nervous »), mais sans jamais oublier un certain charme artistique, cet opus offre un agréable moment. La Dream Pop reste définitivement un truc pour les amoureux …

A écouter : Alphabet Girl - Dead Ends 
Wild Arrows

Style : Pop / Electro / New Wave
Tags : - - -
Origine : USA
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :