logo Walknut

Biographie

Walknut

Formé en 2006, Walknut fonctionne depuis comme la collaboration entre Stringsskald et Ravnaskrik, l'un se chargeant de la totalité de l'aspect musical alors que l'autre se concentre lui sur l'écriture des textes. Le groupe donne dans un Black Metal atmosphérique et concrétise ses inspirations par l'enregistrement d'un premier album paru en 2007, le bien nommé Graveforests And Their Shadows.

Chronique

17 / 20
1 commentaire (17/20).
logo amazon

Graveforests And Their Shadows ( 2007 )

«Walknut appartient à une autre époque». C’est en résumé la conclusion à laquelle mènera une écoute de Graveforests And Their Shadows, disque hanté venu de Russie.

Cet album est le Black Metal : glacial, saturé, dissonant, recroquevillé sur lui-même. Un véritable cauchemar éveillé peuplé de mythes anciens, de paganisme et de paysages désolés vierges de présence humaine. Un monde à l’image de cet artwork dépressif et ravagé, que Walknut célèbre trois quart d’heures durant. Car c’est bien de célébration dont il s’agit ici ;  Celle de ce microcosme si particulier, vide de tout, dans ce qu’il peut avoir de plus grandiose.
Graveforests And Their Shadows est atmosphérique, épique et cru à la fois et il serait aisé de faire le rapprochement entre ce premier jet et les travaux des voisins Ukrainiens de Drudkh (indépendamment des considérations extra musicales) : comparaison logique mais réductrice. Pour preuve, ces hurlements fielleux et incantatoires résonnant à nos oreilles, qui, comme venus du plus profond des entrailles gelées d’une terre maudite, peuplent seuls les paysages sombres et dévastés que le mur sonore du duo nous fait parcourir. Ici, la mélancolie automnale ukrainienne disparaît au profit de la rudesse hivernale sans concessions.
Walknut est déchirement et pourtant on sentirait presque l’euphorie poindre derrière le souffle froid de Graveforests And Their Shadows. L’euphorie, oui, car dans ce disque, derrière les thématiques païennes ou tournant autour de la nature, Walknut hurle sa fascination sans limite pour un genre et son iconographie si chargée de sens. Un amour quasi naïf, presque touchant, clamé avec fierté du haut d’un Metal cru et puissant, habité d’ambiances glaciales. Le duo russe se livre ici à une exaltation fiévreuse entre guitares lancinantes mais acérées et rythmique magistrale. Dur de ne pas se laisser emporter par une telle démonstration pour peu que l’on soit amateur du genre.

Principalement articulé autour de trois longs morceaux que complètent trois autres pistes, instrumentales, Graveforests And Their Shadows est de ces disques qui interpellent puis marquent durablement son auditeur par sa sincérité et sa maitrise, à l’image de titres comme Motherland ostenvegr ou, plus encore, Grim woods. Un album monolithique et passionné, donc. On prend ou on jette. Car Walknut se donne tout entier durant cette parenthèse dans l’espace et le temps où se déploie cet univers noir et singulier, difficile d’accès et profondément indivisible. So Black Metal…

A écouter : Grim woods, Motherland ostenvegr
Walknut

Style : Black Metal Atmosphérique
Tags :
Origine : Fédération russe
Myspace :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :