Albums du moment
Pochette Totem
Pochette Tekili-Li
Pochette To Be Kind Pochette Titan
Chroniques
Pochette Casta
Pochette Huxwhukw
Pochette Odd How People Shake
Pochette Soft Money
Pochette The Flesh Prevails
Pochette Stranger Songs
Pochette Aura Pochette From Parts Unknown

logo Venom

Biographie

Venom

Cronos - basse, chant
Antton - batterie
Rage - guitare

Fan de punk et de heavy metal Conrad Lant travaille dans un studio d'enregistrement de Newcastle lorsqu'en 1979 il fait la rencontre de Jeff Dunn, alors guitariste d'un groupe nommé Guillotine. Le courant passe tout de suite. Il est alors convié à rejoindre la formation en tant que guitariste rythmique pour pallier le départ de Dave Rutherford. C'est également à cette période que Clive Archer et Tony Bray, respectivement chanteur et batteur d'Oberon, intègrent le groupe.
Très rapidement, Guillotine se retrouve sous la coupe du trio Cronos-Mantas-Abaddon, pseudos respectivement choisis par Lant, Dunn et Bray, qui fait le vide autour de lui. A la suite d'un des premiers concerts, Alan Winston quitte subitement le groupe, obligeant Cronos à laisser tomber la guitare pour la basse. Clive Archer part peu de temps après. Venom est né.

Assez mal produits, les premiers enregistrements du groupe ne donnent pas les résultats escomptés notamment auprès du label Neat Records, pas emballé plus que çà par le trio de Newcastle. Qu'importe, Cronos insiste et réussit à convaincre Dave Wood et Mike Sweeney d'offrir gracieusement leurs services pour l'enregistrement des £50 Demos qui obtiennent cette fois les faveurs de certains medias et notamment de Goeff Barton qui les inclue dans sa playlist durant plusieurs semaines.
Flairant le bon coup, Neat Records propose à Venom d'enregistrer un premier single, In League with Satan, suivi en 1981 par Welcome to Hell, premier album qui propulse le groupe de manière fracassante sur la scène anglaise.  
Dès lors, l'ascension de Venom est inéluctable. Un an plus tard sort le célébrissimme Black Metal, acclamé par le monde du métal, suivi par At War with Satan en 1984, qui confirme le groupe de Newcastle dans son statut de groupe phare de la scène anglaise. C'est également cette année-là que Venom effectue son premier concert au Hammersmith Odeon.
Dès lors, la formation tourne de plus en plus inténsément, offrant aux fans des prestations cataclysmiques, dont le point d'orgue est une tournée US avec Slayer.
Mais peu à peu les choses se désagrègent entre les membres. Mantas se fait de plus en plus distant et sa froide implication sur Possessed n'est guère du goût de Cronos et Abaddon. De fait, la sortie du quatrième album s'avère être un échec qui précipite son départ vers de nouveaux horizons. Ne souhaitant pas laisser tomber, Cronos et Abaddon recrutent deux guitaristes, Mike Hickey et Jimmy Clare, pour l'enregistrement de Calm Before the Storm en 1987. Mais le ver est dans le fruit. Un an plus tard, Cronos plie les gaules, emportant les deux gratteux dans ses bagages et part former Cronos.
Dès lors la fin de Venom semble inévitable. Pourtant, Abaddon et Mantas ne semblent pas décidés à tirer un trait définitif sur le groupe. Un temps évoluant tous deux sous le patronyme de Sons Of Satan, le duo recrute Al Barnes (guitare) et Tony Dolan (basse, chant) et sortent le sixième album de Venom, Prime Evil, en 1989. Suivront deux autres albums, Temple of Ice et The Waste Lands.
En 1992, Al Barnes est remplacé par Steve White et le groupe s'octroie les services d'un synthé avant de revenir au trio Dolan-Mantas-Abaddon. Venom se sépare peu après.

Excepté un best of enregistré par Cronos, Mike Hickey et Mark Wharton (Cathedral) durant les sessions studios de Cronos, le groupe de Newcastle semble définitivement enterré. Pourtant, contre toute attente, Venom se reforme sous son line up originel en 1996, effectuant une prestation remarquée au Dynamo Festival, à laquelle font suite deux albums, Cast In Stone et Resurrection. La machine Venom semble relancée mais celle-ci ne tarde pas à être rattrapée par ses vieux démons. Abaddon quitte définitivement le groupe en 2000, remplacé par Anthony Lant, frère de Cronos. Pire, un accident contraint ce dernier, deux ans plus tard, à observer un repos forcé de plusieurs mois dont profite Mantas pour quitter Venom et réactiver son projet, Mantas 666. Il est remplacé par Mike Hickey qui officie sur Skeletons in the Closet.
En 2007, afin de promouvoir la sortie de Metal Black, Venom se lance avec succès sur les routes européennes, démontrant que sa motivation, 25 ans après, reste toujours intacte.