Titre : The Unforgettable Fire Année : 1984
Nombre de titres : 10

Tracklist
1 - A sort of homecoming
2 - Pride (in the name of love)
3 - Wire
4 - The unforgettable fire
5 - Promenade
6 - 4th of july
7 - Bad
8 - Indian summer sky
9 - Elvis presley&america
10 - Mlk
Acheter : logo amazon
Label : Island Records
Collection : 4 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 14.13/20 (4 avis dont 3 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Unforgettable Fire aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Eagle_John 15.5 / 20 Le 30/07/2013 à 06H33

Après trois premiers albums bien rock et particulièrement bons, U2 décide de se renouveler en focalisant ses trois prochains albums sur le thème de l’Amérique. « The Unforgettable Fire » est le premier de cette trilogie et musicalement marque la transition entre le son du prédécesseur « War » et son successeur, le très posé « The Joshua Tree ». Il en résulte un album plutôt expérimental. On sent que le groupe a cherché une voie qu’il ne trouvera véritablement qu'avec son successeur. Et donc l’album patauge dans plusieurs styles sans vraiment y plonger totalement.

Le groupe qui nous avait habitué à débuter ses albums avec une première piste puissante (I Will Follow, Gloria et Sunday Bloody Sunday), commence ici avec une piste beaucoup plus expérimentale : A Sort Of Homecoming très planante, lourde (dans le bon sens du terme) toujours un peu rock et assez déstructurée. Dans le même genre on trouvera aussi la chanson qui porte le nom de l’album, mais qui est plus ambiancée et sombre.

Dans cette veine là, le groupe a écrit l’un de ces meilleurs titre : Bad très déstructurée et longue de six minutes ce qui est assez peu commun pour du U2. Ca commence comme une balade, mais ca devient vite plus rock. Quant à Bono il chante vraiment très bien dans ce morceau et s’aventura avec une voix de poitrine très aigue sur le pont. D’ailleurs sur tout l’album, on sent les nets progrès du chanteur qui chante à plusieurs reprises dans des aigus naturels qu’il n’avait jamais atteint par le passé. Autre long titre étrange mais un peu moins bon que les autres: Elvis Presley And America. Ces morceaux plus expérimentaux constituent à eux seul les 4 morceaux les plus longs de l’album et aussi les plus intéressants.

Malheureusement, le groupe ne se concentrera pas dans cette veine par la suite, mais plutôt sur les ballades et les morceaux plus posés qui sont bien présent sur cet album avec le très timide mais bon « Promenade » accompagnés de bruitages qui continueront sur la sorte d’interlude qu’est 4th of July qui s’avère dispensable. L’album fini tout en douceur avec MLK (Martin Luther King) très axé sur la voix de Bono qui s’en tire encore une fois vraiment très bien. Ces trois titres sont les titres les plus courts de l’album.

Heureusement, U2 n’as pas totalement oublié de satisfaire ses fans des trois premiers albums avec les titres rock. Bien sûr dans cette catégorie on trouve le tube Pride avec son refrain imparable et ses lignes de chants qui n’en sortent plus de la tête. Wire est également un morceau bien rock où la basse est mise en évidence et dont les effets de The Edge à la guitare sont omniprésents, un très bon morceau. Quant à Indian Summer Sky il s’agit d’un morceau rock mais avec les tendences expérimentales qui caractérisent cet album, un bon morceau mais déjà plus anecdotique que les deux autres.

Finalement, il s’agit d’un bon album. Au début, je ne l’aimais pas trop car il est plus calme que ses prédécesseurs, mais avec le temps les morceaux calmes s’apprécient et cela notamment grâce au chant de Bono qui est L’homme de l’album. Jamais il n’aura chanté avec tant d’émotion et aussi bien que sur cet album. Les morceaux expérimentaux peuvent être assez durs d’accès (pour du U2) aux premières écoutes, mais finalement font qu’aux files des écoutes l’albums s’apprécie de plus en plus (plutôt que de lasser). Et juste pour cela, il s’agit l’un des meilleurs albums de U2.

Meilleurs titres : Bad, Pride, Wire
J’adore la chanter celle là : A Sort Of Homecoming
Les morceaux qui s’apprécient au fil des écoutes : The Unforgettable Fire, MLK, Promenade
Le morceau qui ne sert à rien : 4th Of July
Bof : Elvis Presley And America

webu2zootv 20 / 20 Le 25/12/2009 à 00H41

Un pur chef d'oeuvre d'émotion et d'énergie !
tous les morceaux sont parfaits !

webu2zootv

Cutter-reese 5 / 20 Le 28/05/2008 à 17H42

Un album que l'on retient uniquement à cause du tube "Pride". Je ne ne suis jamais parvenu à aimer cet album que je trouve profondément ennuyeux.
Par contre, sur le maxi "Wide awake in America", on retrouve 2 excellentes versions live de cet album: A sort of homecoming et Bad. En concert, elles sont nettement supérieures à la version studio car elles ont une pêche qui est absente sur l'album.