Albums du moment
Pochette Melting Sun
Pochette Refractory Obdurate
Pochette Blood Eagle Pochette  Old Departures New Beginnings

Biographie

U2

C’est à l’automne 1976 que les 4 Irlandais de U2 se rencontrent au lycée de Mount Temple (Dublin), le batteur Larry Mullen Jr dépose une annonce à laquelle répondront, entre autres, ceux qui deviendront les membres pérennes de U2 : Paul Hewson (chant), Dave Evans (guitare) et Adam Clayton (basse). Paul adopte Bono pour nom de scène, et surnomme Dave « The Edge » parce qu’il « reste toujours en marge des choses, comme un observateur… ». Le groupe enregistre quelques démos, pour enfin sortir en mars 1980 leur premier album, Boy, qui connaît uniquement un succès local, en hommage à leur débuts, le groupe jouera régulièrement à chaque tournée la chanson I will follow , un de leur premiers succès. Un an plus tard en octobre sort le second album (quelque peu bâclé), October. Le single Gloria assure un succès dans les charts.

Il faudra attendre 1983 pour la consécration du groupe : le célèbre album War avec en tête d’albums 2 hymnes incontournables, Sunday Bloody Sunday et New Year’s Day. L’album connaît un succès inattendu, probablement du a la grande polémique autour de Sunday Bloody Sunday, interprétée à tort comme une chanson vengeresse des catholiques du Sud, alors que le groupe se place toujours du coté de la paix entre catholiques et protestants.A la fin de l’année, un album live, Under a Blood Red Sky, est publié, et témoigne de l’extraordinaire puissance de War en live.
En 1984 parait l’album The Unforgettable Fire, avec en pièce maîtresse Pride, chanson dédiée à la mémoire de Martin Luther King et qui s’inscrit plus que jamais dans les idéaux pacifistes du groupe.En 1985, U2 participe au Live Aid, concert caritatif pour la faim en Afrique.The Joshua Tree sort en mars 1987. L'album devient quasi immédiatement n°1 de tous les charts, battant même le record de vitesse de ventes en Grande-Bretagne. Aux Etats-Unis, on atteint le million d'albums vendus en moins de 3 semaines. Ce succès unanime fait de Joshua Tree l'album de la consécration mondiale pour le groupe, et, pour beaucoup, le meilleur de tous. Octobre 1988, sortie de l’album mi-live mi-studio Rattle and Hum, boudé par la critique (jugé trop prétentieux) mais plébiscité par le public qui retrouve l’esprit à la fois conquérant et admiratif du groupe (hommages divers à Elvis Presley, collaboration avec BB King…).

S’ensuit une longue période de repos et de remise en question pour le groupe, qui manque de se séparer…Heureusement, en 1991, U2 décide de changer de son, et boucle en quelques mois l’autre pièce maîtresse de leur œuvre, Achtung Baby, aux influences plus electro et pop. Le single One remporte un franc succès. Exit les tournées au décor simpliste, l’accent est mis maintenant sur le show, le groupe se lance dans une auto-caricature avec la tournée mondiale ZooTV, qui durera un an et demi, entre les 2 parties de cette tournée sort le petit album Zooropa, Ovni electro-rock plutôt réservé aux fans, à l’exception de la superbe chanson Stay (faraway, so close) au clip signé par Wim Wenders. Le groupe sort épuisé de cette période, après quelques participations et singles de-ci de-là, en 1996, le groupe rentre aux studios pour préparer le prochain album, Pop, qui sort en mars 1997. S’ensuit une autre immense tournée mondiale, presque aussi déjantée que la précédente, le PopMart Tour qui s’achèvera en 1998 au Japon.
La tournée sauve l’album, qui est un des moins aimés des fans et de la critique, notamment l’émouvant concert donné au Chili, en dépit des mesures draconiennes de sécurité, ou Bono fera monter sur scène les mères de familles déchirées par les combats, pour entonner avec lui le refrain de Mothers of the disappeared.

Puis le groupe décide, en 2000, avec l’album All That You Can’t Leave Behind, de se ressaisir, de sortir de la caricature de « groupe à stades » et de revenir à plus de sobriété. Le pari est plutôt réussi, All that… est un album tout en douceur, à l’opposé de l’image que donne le single Elevation, en B.O. du film Tomb Raider, et la tournée Elevation Tour est basée sur la simplicité, avec un Bono plus sérieux que jamais. Enfin, en 2004, parait How to Dismantle An Atomic Bomb, dernier-né du quatuor irlandais, à la fois plus énergique (Vertigo, véritable bijou en live) et plus triste (Sometimes you can’t make it on your own, chanson écrite par Bono à la mémoire de son père décédé en 2001) que le précédent. Le Vertigo Tour démarre début 2005 par les Etats-Unis, plus l’Europe en été, la tournée devrait s’achever debut 2006.