Albums du moment
Pochette The Dusk In Us
Pochette In Contact Pochette Sterilize
Chroniques
Pochette Mass VI
Pochette Vestigial
Pochette Urn
Pochette United States of Horror
Pochette 06 72 43 58 15
Pochette No Land Pochette Will To Power
Découverte
Pochette Démo Rose

Titre : Aenima Année : 1996
Acheter : logo amazon
Collection : 93 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 19.3/20 (65 avis dont 61 avec commentaire)


Laisser votre avis

Commentaires

Pingou666 18.5 / 20 Le 23/01/2017 à 23H16

Le décollage (jamais pu accroché à Undertow), pas aussi abouti que les suivants mais monstrueux quand même (Pushit, Eulogy, Forty Six & Two...)

Tony666 20 / 20 Le 07/04/2015 à 00H55

Difficile d'accès mais extrêmement addictif. Stinkfist, Aenema et Pushit justifient l'achat à eux seuls.

Walter Scular 19 / 20 Le 05/03/2015 à 11H25

Aenima reste incontestablement pour moi le meilleur album du groupe car chaque titre est maitrisé à la perfection. Les changements de rythme sont bluffants (!Eulogy!),la hargne, la sueur et la voix de Maynard franchement incroyable ! Je compare cet album à un dédale sombre et tortueux où pointe parfois une lumière vive indiquant seulement où les flots s’écoulent… Learn to swim !

Forty-six & 2 et Pushit (Version sur l’album Salival : un MONUMENT !) sont … comment faire pour décrire une telle puissance créatrice ? Bah y a pas de mot quoi …

sebjuventus 20 / 20 Le 27/09/2014 à 15H14

Un chef d'oeuvre. Rares sont les albums que l'on a envie d'écouter en entier à chaque fois sans sauter de pistes. C'est également une oeuvre difficile à apprécier lors des premières écoutes. Ironiquement, ce fut l'album de Tool que j'écoutais le moins lorsque je connus le groupe. Désormais j'essaye de faire la place aux autres albums (qui sont proches de l'excellence aussi ...).
Aenima c'est un son, une ambiance absolument unique.

Un grand merci à Tool !

Mes pistes favorites : Eulogy, H, Forty six & 2 et Aenima.

Subversion 20 / 20 Le 31/05/2014 à 11H23

THE Album...chef d’œuvre absolu du groupe

ld-Globul 20 / 20 Le 09/01/2014 à 18H01

pas besoin que je l'écoute en entier, les deux première chansons m'ont laissé sans voix.

mais je continurai a écouter le reste !!

samyjankis 19 / 20 Le 27/12/2013 à 05H27

Commenter ce genre d'album n'est pas chose aisée , non seulement par rapport à ce qu'il renferme , mais aussi par rapport à ce que ce groupe peut représenter au yeux de certains , probablement la même chose que moi . Mes impressions en écoutant ces mecs les premières fois (putain 14 ans déjà) étaient mitigé , de part le chanteur au timbre et phrasé si particulier , cette noirceur , CES TEMPS IMPAIRES du génial Danny Carey que je n'avais pas l'habitude d'entendre et qui me déroutaient beaucoup au début , ainsi que ces compositions étiré à multiples phases . L'accroche n'a pas été direct , je trouvais ça trop spécial , limite excluant , tout en ressentant qu'il y avait un intérêt à décortiquer tout ça , ces mecs n'avaient pas pu pondre ce truc sans réfléchir , je voulais essayer de comprendre un peu mieux leur logique , ce qui m'a forcé à les réécouter maintes fois pour tenter d'en comprendre l’intérêt musical , et fatalement d'en devenir accro . Aujourd'hui cet album reste avec le temps un des 20 meilleurs que j'ai pu entendre à ce jour , d'une grande richesse émotionnelle et musicale , n'en déplaise à ceux qui pensent que les adorateurs de ce groupe sont forcément hipster , je ne me sent aucunement concerné , et clamerais toujours sans rougir mon enthousiasme pour ce groupe et cet album particulièrement mystique , à défaut d'être mythique .

J'ai faillie oublier d'encenser les clips dont le guitariste Adam Jones est le créateur , ainsi que la basse mélodique de Justin Chancellor qui a beaucoup d'importance , notamment sur les albums suivant .

Letersk 19.5 / 20 Le 17/11/2013 à 16H11

Mon préféré de TooL. Argumenter sur un album pareil serait lui faire défaut.
Incontournable !

dezewok 20 / 20 Le 06/11/2013 à 11H23

Parfait!

MagicDanny 19 / 20 Le 14/08/2013 à 00H15

Le début de la légende... Le début du culte. Le début d'un son...

Cet album est celui qui fait vraiment entrer Tool dans l'univers Prog. Sorti en 1996 dans une période plutôt creuse dans le monde du Metal, Tool nous en met plein la vue... Déjà (ou encore pour ceux qui connaissent les 2 albums suivants). Un véritable condensé de riffs et de longs bridges calmes mais sombres. Un peu d'humour aussi. Cet album est la définition même de Tool. Une ambiance globalement sombre qui nous plonge dans un voyage envoûtant au coeur du son du groupe...

Le son du groupe évolue d'ailleurs dans un côté plus "raffiné" ici. Moins Metal que le précédent je dirais mais beaucoup plus nuancé. Un peu comme ces nouveaux téléviseurs vous savez qui proposent toujours plus de couleurs différentes. Le groupe puise sa puissance dans ses compositions et son imagerie plutôt que dans le son. Et le résultat est au rendez vous !

Je dirai que tout est parfait excepté peut-être le 9e titre "Jimmy" avec lequel je n'ai pas d'affinité particulière après plusieurs écoutes... Mais c'est tellement insignifiant par rapport au plaisir qu'apporte cet album... Bien évidemment, il faut plusieurs écoutes pour tout bien digérer (comme tous les albums de Prog Rock ou Prog Metal en somme) et comme un bon vin, cet album se bonifie totalement avec le temps.

Le riff accrocheur de "Stinkfist", les changements dynamiques de "Eulogy", l'humour déjanté introduit par les cris de Maynard dans "Hooker With A Penis"...

Puis selon moi ce qui sont les véritables points d'orgues de l'album au niveau génie (c'est difficile d'en trouver tellement on en prend plein la tronche du début à la fin) : Forty Six & 2 avec sa basse absolument magique... Ce riff inspirera d'ailleurs Dream Theater pour son titre "Home". La ressemblance est frappante...

Pushit : le chef d'oeuvre absolu de l'album. Une ambiance terriblement glauque (voir les paroles) et étouffante... Cette impression malsaine qui fait entrer Tool au panthéon des groupes les plus talentueux de tous les temps... La chanson joue toujours avec les changements de dynamiques caractéristiques des influences Grunge et Metal Alternatif très présentes dans Tool. La voix de Maynard est tout simplement envoûtante tout du long... Jamais le temps de respirer. Les moments où l'on peut respirer sont en fait les moments les plus violents de la chanson qui viennent amener un climax comme pour s'extirper du gouffre dans lequel on s'était plongé avec ces longs bridges sombres... Le défouloir qui conclut parfaitement ce chef d'oeuvre... Sans conteste l'une des meilleures compositions du groupe.

Puis quand on pensait avoir tout entendu après Aenema vient la préparation au bouquet final... L'intro "Ions" semble nous emmener en terre inconnue... Puis vient enfin "Third Eye". La cerise sur le gâteau de l'album. La voix d'un humoriste racontant des choses toujours aussi étranges suivie par la sortie du gouffre des musiciens. Adam Jones joue avec son Bottleneck et crée une ambiance tendue avant qu'entre la basse toujours sur fond de beats quelque peu "tribaux" de Danny Carey. La magie opère. Gros riffs, cris stridents, dissonances, signatures rythmiques étonnantes, mélodies sombres et en même temps possédant un je ne sais quoi de mystique... On écoute ça avec les yeux écarquillés et la bouche ouverte tellement on en prend plein la gueule... Une vraie démonstration.

L'album se finit donc en beauté avec cette insatiable envie de le réécouter pour saisir encore les nombreux détails qui nous échappent. Comment on en est arrivé là ? Qu'est-ce qui s'est passé ?

Le talent est un élément de réponse. Merci Tool.

Les chefs d'oeuvre absolus : Stinkfist, Forty Six & 2, Pushit, Third Eye.

Versus 9 18.5 / 20 Le 06/07/2013 à 17H21

Enorme, plusieurs écoutes sont nécessaires pour que l'album vous dévoile tout son potentiel, mais une fois cela fait, vous allez prendre une belle claque dans la gueule.

pascal.coulombe.54 20 / 20 Le 10/05/2013 à 19H13

Génial du début à la fin, rien à jeter, une merveille, plus on l'écoute plus on le comprend, comme les très grands albums qui marquent durablement

Chuck'N'Roll 19.5 / 20 Le 04/02/2013 à 23H30

THE Album Toolien!
Le meilleur à mes yeux, y a pas à tourner autour du pot. Tout amateur de bonne musique devrait l'avoir écouté au moins une fois!!! Parce que la perfection n'existe pas, je ne mettrai "que" 19,5

Staphylin 19 / 20 Le 03/02/2013 à 15H05

Ah je l'avais pas noté celui-là ? Voila, c'est fait..

Chaque année il devient meilleur. Vous n'allez pas aimer à la première écoute, et 8 ans après vous ne pourrez plus sortir de chez vous sans cet album sur votre Ipod.

So good to see you.
I've missed you so much.
So glad it's over.
I've missed you so much.
Came out to watch you play.
Why are you running away?
Came out to watch you play.
Why are you running away?

topsy-turvy 20 / 20 Le 05/01/2013 à 20H05

Parfait

MattDyeux 19.5 / 20 Le 10/11/2012 à 18H48

Je ne comprends pas pourquoi J'AIME cet album encore. A la première écoute, pas mal. Et là, dès qu'on enclenche la seconde, on est parti vers une éternité d'écoute. La musique de Tool parle à nos âmes, elle s'insinue dans nos cellules. Magnifique.

rasectional 20 / 20 Le 24/06/2012 à 19H05

Le meilleur album de tool une référence !

MIDI24 19.5 / 20 Le 03/11/2011 à 21H32

Un livres serait nécessaire pour une chronique complète et précise de cet album.
Je dirais simplement qu'il s'agit d'un de mes albums préférés de par sa complexité, ses riffs, et son génie !
C'est un album qui prend aux triples comme jamais un album l'avait déja fait.

Skull29200 19.5 / 20 Le 01/08/2011 à 11H07

Le début de l'album renferme déjà des titres parfaits, une pluie de tubes ("stinkfist", "46&2", "H", Hooker with a penis") et pour moi le titre rock-prog ultime ("eulogy"), l'enchaînement intermission/jimmy peut ensuite paraître plus faible, mais ce titre se révèle tout de même tres interessant.
Mais c'est avec maestria que le groupe nous sort la fin de disque qui classe définitivement cet opus dans la catégorie chef-d'oeuvre-album-qui-botte-le-cul et qui met tout le monde d'accord. "pushit" où Maynard semble se rouler en boule dans un coin pour mieux se libérer ensuite, "aenema" , encore un tube, riff énorme, 2ème partie de chanson impeccable, final à pleurer, bref bien quoi. Puis enfin, "third eye", rrrrrrreal fuckin' high on drugs
Le son a un poil vielli, mais n'empêche pas d'apprécier ces compos progressives, rock, mais aussi très groovy: riffs excellents, super feeling sur la batterie, basse envoutante (intro de "46 & 2"...) et chant excellent.
le groupe s'effondrera, se vendra par la suite à Universal et ne sortira plus que des merdes, non j'déconne.

Electre 19 / 20 Le 24/05/2011 à 01H15

Tool enchaine les compos de qualité, la voix de J-M K se pose toujours au bon endroit: Aenima est de trés haut niveau. Attention cependant à ne pas rester bloqué sur cet album qui est addictif à souhait...

julio 20 / 20 Le 27/04/2011 à 21H26

A écouter absolument! Un album qui vous attrape et qui vous bouffe de l'intérieur.L'équilibre entre émotion et technique pure est d'une perfection rarement atteinte (contrairement aux albums suivants un peu trop portés sur les mathématiques à mon goût , et qui ne laissent pas transparaître des sentiments aussi puissants que sur aenima).
UN CHEF D'OEUVRE

[email protected] 18.5 / 20 Le 12/04/2011 à 12H21

Une porte étrange au bout d'un long corridor. Des bruits s'en échappent, forment un rythme, s'éparpillent. Puis débarque la guitare, au rythme stoîque, martial. La batterie et la basse suivent. Une voix rachitique, étouffée se fait entendre.. Est-ce humain ce murmure?
Stinkfist est une belle entrée en la matière dans le monde parallèle de Tool. Très cinématographique, l'album s'écoute comme on voit un film. Une superproduction holywoodienne qui aurait mal tourné et dont les décors auraient envahi le plateau de tournage. SF qui bat de l'aile ou jungle luxuriante habritant des civilisations oubliées?
Humains déserteurs ou invasion des machines?
Un peu tout ça à la fois. Tool, qui se fait prophète funèbre sur la chanson éponyme, ne veut pas d'un Tchernobyl poisseux mais d'une pluie diluvienne recouvrant le monde. Aenima serait l'arche de Noé musical. On a connu pire embarcation.

" L' arche était haut et large, et sa coque profonde.
Quand tout fut préparé, Dieu a dit à Noé:
" Hâtez-vous, mes amis, il est temps de monter
avant que le ciel gronde et inonde le monde... "
Avec ceux qu'il aimait Noé monta dans l'arche
Et toute sa tribu suivit le patriarche. "

-KMFDM- 19.5 / 20 Le 22/12/2010 à 01H32

Indescriptible. Pas seulement une des plus grandes oeuvres du metal, mais de la musique entière.

Afrobang® 19 / 20 Le 16/12/2010 à 00H46

L'album qui m'a fait découvrir ce groupe, à sa sortie, depuis aucun jour ne passe sans que j'en écoute au moins un morceau.
La référence du néo-metal de la fin des années 90.
Le premier chef-d'oeuvre de ces extra-terrestres de la scène "metal".

burning frost 17 / 20 Le 13/08/2009 à 18H40

Difficile à apprivoiser mais une fois qu'on me met la main dessus, c'est du pur plaisir.
Possède quand même beaucoup de remplissage et d'interludes dispensables où le concept dépasse l'intérêt d'écoute.

mich 16 / 20 Le 20/04/2009 à 19H42

Aenima ou la perle qui repose dans sa coquille.
A la première écoute, l'on sort marqué, étourdit, confus. A la deuxième, l'on commence à entrapercevoir la perle. Enfin après trois écoute, l'on réussit à ouvrir la coquille et on se laisse prendre sous le charme de cette perle.

agarock 18 / 20 Le 02/10/2008 à 22H49

album phénoménal, un concept nouveau ! TOOL est unique ! il est un style à lui tout seul ! je le classerai dans métal cérébral ! parcequ'il faut de l'imagination et de la patience pour entrer dans le monde de TOOL, mais quand on y est ........
je pensais qu'ils ne pourraient pas mieux faire après çà, et bien je me suis trompé... LATERALUS est encore meilleur !

not a sheep 20 / 20 Le 28/07/2008 à 16H53

Si de Tool, il ne devait en rester qu'un.....Totalement d'accord avec la review. Cet album est culte. A l'instar d'un Downward Spiral ou d'un Rage Against the Machine, je pense que c'est l'un des albums des 90's dont on ne peut encore mesurer les conséquences sur ce qui arrive et ce qui va arriver musicalement parlant. Trop ou pas assez de mots arrivent pour parler de ce chef d'oeuvre, à la fois délicatement porno kitch et presque salement intello. Bref, que des sensations fortes!!!

minos 18.5 / 20 Le 24/07/2008 à 13H52

LA quintessence du groupe aenima est un des albums préférés, tool ou l'art de l'experimentation.

yoyoyo 19 / 20 Le 26/06/2008 à 04H34

un album incontournable dans le monde du métal bref je l'adore

Kucrapok 19.5 / 20 Le 28/04/2008 à 14H15

Aenima... trop riche et intense pour etre résumé dans un commentaire.
Plus qu'un album, c'est la découverte d'un monde, d'un univers froid et sombre, bien au delà de la musique, dont on ne sort pas indemne.

Son of a Gun 20 / 20 Le 16/02/2008 à 11H14

La consécration de Tool! Aenima est le chef d'oeuvre du groupe. Album transportant, une atmosphére vraiment spéciale. J'aime!

Meuric 18 / 20 Le 10/02/2008 à 18H44

Assez difficile de se plonger dedans, l'album tourne un peu en rond à première vue, coupé par des pistes qui semblent quelque peu hors-sujet (Useful Idiot, Message to Harry Manback, Cesaro Summability). J'ai mis du temps, et voyant les critiques unanimes j'ai insisté et voilà ce qu'il en est : un chef d'oeuvre, rien de moins, de la même façon que Lateralus et 10,000 Days.

OneDayAllThis 20 / 20 Le 11/12/2007 à 13H23

le meilleur des albums de tool ,indispensable ,si il faut avoir un album de tool sous la main , c bien celui là

Hebus 19 / 20 Le 13/07/2007 à 01H23

Une pure tuerie cet album
Incontestablement le meilleur Tool !

Aenima, Stinkfist ou encore Pushit <3<3<3