Albums du moment
Pochette The Dusk In Us
Pochette In Contact Pochette Sterilize
Chroniques
Pochette Mass VI
Pochette Vestigial
Pochette Urn
Pochette United States of Horror
Pochette 06 72 43 58 15
Pochette No Land Pochette Will To Power
Découverte
Pochette Démo Rose

logo Thin Lizzy

Biographie

Thin Lizzy

C’est en 1969 à Dublin que Phil Lynott (chant/basse) et Brian Downey (batterie), amis d’enfance qui jouent alors ensemble dans un groupe appelé Orphanage, sont approchés par Eric Wrixon (claviers) et Eric Bell (guitare), deux anciens membres de Them, un des groupes de Van Morisson. Eric Wrixon quitte le groupe l’année suivante, et c’est sous la forme d’un trio qu’ils sortent leurs trois premiers albums : Thin Lizzy (1971), Shades Of A Blue Orphanage (1972) et Vagabonds of the Western World (1973). En 1972, pour accompagner leur tournée anglaise, ils enregistrent et sortent leur version d’une chanson traditionnelle irlandaise Whiskey in the Jar, qui restera en tête des charts en Irlande pendant 17 semaines. Puis c’est au tour d’Eric Bell de quitter le groupe.

Après plusieurs changements au poste de guitariste (dont le premier passage de Gary Moore au sein du groupe), le line-up se stabilise avec l’arrivée de Scott Gorham et Brian Robertson. Le style du groupe s’affine, incorporant de plus en plus d’influences celtiques et glissant du rock vers le hard-rock. L’apport des deux nouveaux guitaristes est énorme, réinventant et développant sur les albums Fighting et Jailbreak un des gimmicks le plus représentatif du metal : le solo à deux guitares harmonisées. Suite au succès commercial rencontré par l’album Jailbreak et son single The Boys Are Back In Town, Thin Lizzy enchaîne la même année avec l’album Johnny the Fox qui cartonnera également avec le single Don’t Believe A Word.

En 1976, leur tournée anglaise est sold-out, mais le groupe se voit contraint d’annuler une tournée aux USA suite à la blessure de Brian Robertson. Cependant ils recrutent rapidement Gary Moore pour le remplacer et Thin Lizzy part finalement pour assurer la première partie de la tournée US de Queen. Robertson finira par quitter le groupe en 1978 et Gary Moore prendra sa place définitivement. Cette même année le groupe commence à travailler sur son nouvel album : Black Rose – A Rock Legend sort en 1979, dont une des chansons les plus mémorables est Roisin Dubh, chantée en gaélique. Suite à des conflits grandissants, Gary Moore se fait éjecter du groupe en pleine tournée US. Thin Lizzy recrute Midge Ure puis Dave Flett comme guitaristes, devenant ainsi un des tous premiers groupes avec trois guitaristes dans l’histoire du rock.

A l’issue de cette tournée, le groupe recrute Darren Wharton aux claviers et John Sykes comme nouveau guitariste. Le groupe sort l’album Chinatown en 1980, et l’album Renegade en 1981 : cette année-là, Thin Lizzy est la tête d’affiche du premier festival de Slane, et aura, entre autres, U2 comme première partie ! A cause de ventes décevantes pour l’album Renegade, le groupe décide de faire coïncider la sortie de Thunder and Lightning (leur dernier album studio) avec une tournée d’adieu : point culminant de cette tournée, le concert au Hammersmith Odeon, où le groupe est rejoint sur scène par plusieurs anciens guitaristes (Gary Moore, Eric Bell, Brian Robertson). Thin Lizzy donnera son dernier concert sur le sol anglais lors du Festival de Reading le 28 août 1983, et son tout dernier concert au Monsters Of Rock de Nuremberg le 4 septembre.

Après la séparation de Thin Lizzy, Phil Lynott monte un nouveau groupe, Grand Slam, et sortira 2 singles avec Gary Moore : Out in the Fields et Nineteen. Il décède le 4 janvier 1986.

Suite à sa mort, les anciens membres de Thin Lizzy donnèrent plusieurs concerts en hommage à son défunt leader, en 1986, 1991, 1993 et 1994. Puis à partir de 1996, sous l’impulsion de John Sykes, le groupe se reforme pour de bon avec Scott Gorham, Darren Wharton et Brian Downey, sans toutefois sortir de nouvel album. John Sikes endosse le rôle de chanteur en plus de la guitare, et Marco Mendoza  devient le nouveau bassiste. Le line-up évoluera encore au fil des années jusqu’au départ de John Sykes en 2009. En 2010, Thin Lizzy remet le couvert avec un nouveau chanteur, Ricky Warwick (The Almighty) et repart en tournée.

Fin 2012, alors que Scott Gorham annonce qu’il est temps pour Thin Lizzy de sortir un nouvel album, les membres du groupe décident rapidement qu’il faudrait également un nouveau nom à cette formation : Black Star Riders venait de naître, sur les cendres de Thin Lizzy.