Biographie

Solstis nous vient de Strasbourg. Formé en 2001, le groupe cherchera longtemps son style avant de proposer un brutal death ultra brutal et technique, sachant incorporer des éléments d'autres horizons dans sa musique.

Les biennommés HxCxF, alias Herpès de Crachat de Fillette nous viennent de Franche-comté et nous assènent un grind très hargneux depuis 2003. Le groupe est grand adepte de la provocation, du second degré et du délire porno bas-de-plafond, et n'utilise aucune parole.

Chronique

16 / 20
2 commentaires (13.5/20).

Axis Of Evil ( 2006 )

Aïe ! Ouille ! Ouh là là ! Ca fait mal ! En voilà un split qui pète violemment à la tronche et arrache chaque nerf, quels que soient le morceau ou le groupe. Et chose rare, ce sont deux groupes français qui nous éviscèrent brutalement à coups de blasts ! La France a rarement engendré des splits d'une telle brutalité, et d'uen telle qualité.

On attaque donc l'assaut par le brutal death de Knacki... euh pardon, Solstis de Strasbourg (oui bon, elle était facile). Solstis pratique l'art de l'équarrisage à grande vitesse, qui plus en faisant preuve d'une grande maitrise technique. Un côté très hardcore se ressent sur les riffs très moshisants du groupe, ainsi que dans la direction "zéro temps mort". La batterie blaste à tout va, sans interruption, sans pour autant que le groupe devienne chiant comme tous ces groupes pseudo-brutaux envahissant la scène mondiale... En effet, si Solstis blaste énormément, le combo use d'assez de changements de tempo et de rythme pour laisser un auditeur scotché à son mur et même l'y enfoncer. L'esprit très changeant de Solstis peut ramener aux vieux Decapitated : jamais le même riff, et une grande brutalité. Concernant les riffs, les guitaristes savent de quoi ils parlent : des riffs très efficaces (quoiqu'un peu linéaires), puisant allègrement dans le grind et le brutal death. Bref, ça fait mal. Côté chant, on a droit à trois voix : un growl puissant et profond, bien que trop linéaire, une voix criarde peu employée et un gros chant hardcore. On peut noter par contre une grosse originalité à ce niveau : le morceau l'intégrité comporte un gros passage mid tempo où le chant est rappé. Oui oui, du rap dans du brutal death, rien à voir avec Fate cependant, ici on a droit à du vrai rap sur brutal death, le résultat est surprenant et détonnant.

Le gros GROS point fort de Solstis : sa brutalité exemplaire. Beaucoup de groupes se targuent d'être brutaux en jouant du sous-Devourment, mais sont au finals aussi plats et chiant que la dernière candidate française de l'Eurovision. Chez Solstis, on mérite l'appellation de brutal death, la bande est brutale, très agressive et lobotomisante à long terme. Bref, Solstis, un groupe qui mériterait une place de choix sur la scène brutal death...
8/10

Le split termine sur un groupe euh... comment dire... bah le nom parle de lui-même : Herpès De Crachat De Fillette. Et non, ça fait pas dans la dentelle, mais c'est ça qu'on leur demande !

HxCxF donne dans un excellent grind utlra-hargneux et très très très agressif, puisant pour beaucoup son inspiration dans les tarés de la scène japonaise (Butcher ABC, CSSO, Gore Beyond Necropsy...). Aussi violent et barge que leurs homologues nippons, HxCxF donne dans le grind sans concession, avec très peu de changement de tempos et de variations à l'intérieur des morceaux, et zéro temps mort. Cependant, les morceaux sont très différents entre eux : on peut passer d'un morceau purement goregrind (Anti Porno Censure) à une grosse boucherie lorgnant vers le brutal death (Gone fucking) en passant par un grind/noise à la Anal Cunt (Japan Must Be Destroyed). Fort d'un excellent batteur, le blast est mis en avant chez HxCxF, bien que parsermé de petites parties groovesques du meilleur effet, rappellant parfois Gut. Les voix quant à elles sont un grand point fort de la bande : deux voix différentes, une gutturale surpuissante qui ferait palîr Ruben Rosas, et une criarde déchainée façon gamin capricieux ayant raté le dernier Max Hardcore sur Canal +.

HxCxF se distingue surtout par sa hargne et sa rage extrême. Rarement un groupe de grind aura été aussi violent et agressif, même les québécois comme Mesrine et Dahmer pourtant réputés pour leur violence ne sont pas aussi puissants et pan-dans-la-gueule. HxCxF frappe directement aux parties génitales au marteau-piqueur tout en matraquant au godemiché clouté, une pénétration sans vaseline avec du sable à la place ! Si vous voulez vous prendre une grosse baffe hargneuse dans la tête, HxCxF est fait pour vous !
8/10

En résumé, un excellent split méritant à tout point de vue l'appellation de "brutal", un split très agressif recelant de perles et même de quelques originalités. Mais attention, prévoyez les aspirines, ça défouraille dans tous les sens... mais en fait c'est ça qui est bon !

A écouter : En prvoyant des aspirines (et de la vaseline).
Solstis/Herpès De Crachat De Fillette

Style : Death/grind
Tags : -
Origine : France
Site Officiel : mkultra.free.fr
Site Officiel : hxcxf.free.fr
Amateurs : 4 amateurs Facebook :