Titre : Ótta Année : 2014

Tracklist
1. Lágnætti
2. Ótta
3. Rismál
4. Dagmál
5. Miðdegi
6. Nón
7. Miðaftann
8. Náttmál
Acheter : logo amazon
Label : Season Of Mist
Collection : 6 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 17.35/20 (23 avis dont 4 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Ótta aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

remy.athe 19.5 / 20 Le 09/12/2016 à 22H44

Pas loin d'un perfect!

idriss 18 / 20 Le 22/01/2015 à 09H40

On les écoute, on voyage et on se pose. Otta c'est posé dans mes écouteurs et ne les quitte plus depuis 2 semaines. D'ailleurs, j'ai pris mon billet pour aller les voir. Ca paraît simple mais c'est beau, ça respire et c'est parfait.

Sugarbread 16.5 / 20 Le 31/10/2014 à 18H05

Après un Svartir Sandar monstrueux, je me demandais clairement comment Solstafir allait pouvoir se dépatouiller pour maintenir le cap... La réponse : en sortant un album qui te colle a peu près la même grosse tarte dans la gueule, mais en poussant le concept de l'atmosphérique déjà bien amorcé sur le précédent. Solstafir n'a désormais de Black Metal que ses albums passés, difficile d'en trouver trace dans un album qui ressemble plus à du post rock qu'autre chose. Otta est effrayant d'homogénéité, tout est cohérent, tout s'enchaine à la perfection, le groupe fait preuve d'une maitrise des ambiances et des mélodies sans égale à l'heure actuelle... Un des albums de l'année 2014? Oui monsieur !

Radioshack 17.5 / 20 Le 07/09/2014 à 10H00

Ótta... que dire ? Les premiers extraits m'ont directement mis l'eau à la bouche. Que ce soit Lágnætti (le meilleur morceau de l'album) ou le titre éponyme, on supposait déjà tenir un des albums de l'année.

Le 3ème extrait découvert, Dagmál, m'a un peu dérangé, en espérant retrouver l'essence des deux morceaux précédemment dévoilés. Fin août l'album paraît et c'est une très bonne appréciation qui s'en est dégagée suite aux multiples écoutes de ce nouveau chef d’œuvre des islandais de Sólstafir.

Les deux pièces maîtresses font offices d'ouverture, deux des meilleures compositions jamais conçues par la groupe, pour laisser place aux riffs envoutants de Rismál. Que diable, comme c'est bon ! Au milieu de l'album Dagmál n'est plus si désagrable et se fond bien à l'ambiance avant de retrouver un Miðdegi aux airs de Rismál. Toujours plus atmosphérique dans leur rock métallisé, les sonorités progressives s'en donnent à cœur joie sur Nón et puis apparaît une compo timide, au piano, qui nous détruit, nous conquis... une perle nommée Miðaftann. Enfin, c'est sûr les 11 minutes de Náttmál que se conclut Ótta, alors qu'on est en plein cœur de la voie lactée il faut déjà remettre les pieds sur terre..

Majestueux, somptueux, tel un roc de sentiments inébranlable, Sólstafir s'impose avec un top 2014, indéniablement, comme si c'était déjà prévu à la base. Ótta mis cher sa race.