Découverte
Pochette Jarod

logo Sex Pistols

Biographie

Sex Pistols

Les Sex Pistols sont un groupe de punk anglais formé en 1975 à Londres, connus pour être les initiateurs du mouvement Punk au Royaume-Uni.

À sa formation, le quatuor se compose de Johnny Rotten (Lydon de son vrai nom) au chant, Steve Jones à la guitare, Paul Cook à la batterie et Glen Matlock à la basse. Ce dernier est remplacé par Sid Vicious en 1977. Malgré une courte carrière de trois ans, un seul album studio enregistré, Never Mind the Bollocks, Here's the Sex Pistols et quatre singles, les Sex Pistols sont décrits par The British Broadcasting Corporation (BBC) comme « l'irrémédiable groupe de Punk Rock anglais » (« the definitive English Punk Rock band »). Le groupe voit le jour alors que le Rock Progressif et la Pop sont les genres musicaux les plus dominants au milieu des années 1970. Ses nombreuses controverses, qui ont à la fois fasciné et choqué l'Angleterre, ont souvent dissimulé leur musique. Leur single God Save the Queen de 1977 a été perçu comme une attaque de la monarchie et du nationalisme britannique. Leurs concerts ont souvent, de manière récurrente, attiré des problèmes entre les autorités et les organisateurs, le public devenant violent. En janvier 1978, après une tournée mouvementée aux États-Unis, Johnny Rotten quitte le groupe, annonçant ainsi sa dissolution. Pendant les quelques mois qui suivent, les trois membres restant enregistrent plusieurs chansons pour le film de Julien Temple, The Great Rock 'n' Roll Swindle. Une « fable » selon Temple dans laquelle Malcolm McLaren se moque des médias qui lui ont tant reproché de n'avoir été là que pour l'argent (Ce qui est très certainement vrai). Sid Vicious meurt quelques mois plus tard d'une overdose à New York. Après avoir passé quelque temps en prison (il a été accusé d'être le meurtrier de sa compagne Nancy, une affaire qui restera à jamais une énigme), il sort sous caution, et fête sa libération en compagnie de sa nouvelle petite amie, de sa mère et quelques invités. Au matin du 2 février 1979, sa mère le retrouve mort dans son lit. Alors qu'il suivait plus ou moins une cure de désintoxication, Sid Vicious ce soir là s'est injecté à plusieurs reprises des doses d'héroïne assez pure, la dernière a été fatale. 

Ceci est le dernier acte d’un groupe qui, avec le recul, est perçu comme préconçu, comme un montage délibéré pour choquer et faire de l’argent. 

Cependant en 1996, Lydon, Cook, Matlock et Jones se réunissent à nouveau, et partent en tournée de juin à décembre 1996. La formation a également entrepris d'autres tournées en 2002, 2003, 2007 et 2008. Et ce n’est pas un grand succès, néanmoins le seul et unique album (dont il existe près de 230 versions tout supports confondus) des Pistols restera à jamais comme une « référence » dans le Punk Rock.