Titre : Ctrl+Alt+Fuck Année : 2017
Collection : 3 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 18.25/20 (6 avis dont 3 avec commentaire)


Laisser votre avis

Commentaires

Matt Hooper 18 / 20 Le 27/08/2017 à 09H58

« We’re back ». Psykup annonce la couleur dès l’intro du disque.
Pour les retardataires, Psykup est un groupe emblématique de la scène Toulousaine des années 2000. Après trois albums complètements déjantés, les membres se sont séparés pour voguer vers d’autres aventures. Julien Cassarino, a enchaîné les projets avec Manimal, Ruffus Bellefleur, Simone Choule, et Milka, avec MOPA (My Own Private Alaska) et maintenant Cancel The Apocalypse pour ne citer que les deux chanteurs.

Inévitablement, il n’a suffit que d’un concert pour que la bande décide de se reformer en enchaînant avec une tournée et maintenant un nouvel album : Ctrl+Alt+Fuck.
Inutile de vous le dire mais Psykup ne revient pas pour faire de la figuration. Nos Toulousains sont remontés à bloc à travers cette nouvelle mouture du groupe. Les détracteurs de l’autruche-core (ndlr : le style musical du groupe) pourraient bien changer d’avis.
Plus frontal, plus percutant, moins psyché mais assurément plus efficace. Les morceaux sont ici plus courts, fini les titres de 10 minutes, c’est un orgasme sans préliminaires !
Rassurez-vous, nos vieux métalleux apprécient toujours le 2nd degré à l’instar de la batucada en plein milieu de « Violent Brazilian Massage » ou de « SSanta ClauSS » qui nous conte l’avènement d’un père noël fasciste.
La dualité des chanteurs Julien / Milka répond toujours au rendez-vous. On ressent clairement une évolution dans la production. Le son est soigné aux petits oignons. Je vous recommande chaudement l’écoute au casque pour en apprécier les subtilités et la qualité. Surtout que Psykup s’est permis d’inviter quelques instruments atypiques, un Nyckelharpa (qui n’est autre qu’un violon scandinave) sur « Crisis of today » ou encore des cuivres sur le bien nommé « Cooler than god ». En parlant d’invité on notera le guest vocal de M. Michel Vigné, acteur et doubleur officiel de Mickey Rourque, en narrateur du road trip western « The Long ride home ».

Bref, je n’étais pas impartial avant de l’écouter, mais ce disque va faire mal sur la future tournée.
Psykup n’est pas un groupe de métal comme les autres. Les morceaux ne suivent pas de règles, l’inventivité et l’originalité sont omniprésentes. Plus fun, moins cérébral tout en restant intelligent, cet album est une montagne russe avec un paquet de loopings !

Mes autres chroniques sur AppelDesTympans.fr

Sugarbread 17.5 / 20 Le 08/04/2017 à 20H53

Pas mieux que le camarade.
Un Psykup bien moins expérimental que sur les précédents, mais tout aussi déglingo finalement.
Une réussite totale.
Un des albums de l'année sans l'ombre d'un doute.

Mention spéciale également à Cooler than god, monstrueuse à souhait.

metgopsypeth123 18 / 20 Le 01/04/2017 à 13H30

Un retour de Psykup sur le devant de la scène était un doux rêve que je faisais depuis des années et mon appréhension au moment d'écouter cette nouvelle galette a vite laissé place à l'excitation.
Psykup a fait les choses en grand pour sa première sortie en 9 ans. Ils ont fait évolué leur musique dans un registre plus direct, moins alambiqué qu'à l'époque sans perdre une miette de folie et d'inventivité (ce qui est très bien décrit dans la chronique).
Comment ne pas succomber au groove cuivré survitaminé de Cooler than god (ce titre!), à la folie death/traditionnelle de Crisis of today et au slap de tueur de Shampoo the planet?
Même en raccourcissant son propos, le groupe propose une musique super riche et passionnante. Encore une fois, mention spéciale aux 2 voix qui décuplent la folie musicale déjà bien amorcée par la musique elle même.
Ces mecs là sont définitivement hors normes et géniaux.