Chroniques
Pochette Tales Of The Enchanted Woods
Pochette New Heaven / New Earth
Pochette V
Pochette Evolution Pochette Be Nothing

logo Power Trip

Biographie

Power Trip

Power Trip aime les années 80, le Thrash, le Heavy et le Hardcore. Le quintet composé de Christ Whetzel (Basse), Marcus (Batterie), Blake Ibanez (Guitare), Nick Stewart (Guitare) et Riley Gale (Chant) sort dès son année de formation (en 2008) une première démo qui est suivie par l'ep Armageddon Blues en 2009. Chris Ulsh (Hatred Surge, Mammoth Grinder) prend le relais derrière les fûts afin que les texans sortent un ep éponyme en 2011. En 2013, Power Trip signe chez Southern Lord Recordings pour sortir Manifest Decimation.Après plusieurs tournées aux quatre coins du globe et un split avec Integrity, le groupe est de retour avec un deuxième album, Nightmare Logic, qui sort en 2017, toujours chez Southern Lord Recordings.

Chronique

Nightmare Logic ( 2017 )

Qu'est ce qui fait un bon groupe de Thrash ? Est-ce réussir à savamment mixer Metal et Hardcore ? Jouer des riffs qui donnent envie de battre l'air du poing ? Jouer le plus vite et férocement possible ?  Ou bien rien de tout cela ? On ne le saura sans doute jamais, mais ce qui est certain c'est que Power Trip en est un (de bon groupe de Thrash) et Nightmare Logic, leur deuxième album après un Manifest Decimation déjà très bon, est excellent. 

Tant pis pour le suspens mais les cinq musiciens venus tout droit d'Austin ne nous laissent pas tellement le choix. Pour s'en convaincre, il suffit de parler du seul défaut du disque : il n'invente rien. Pas d'idée novatrice, aucun changement par rapport à ce qui a été fait par le passé, on a ici affaire à du Thrash/Crossover old school et c'est tout. Pour le reste, même le fait que Nightmare Logic ne dure que 33 petites minutes ne suffira pas à calmer les ardeurs de l'auditeur qui va en redemander. 

Pas vraiment besoin d'en dire long : le tapis rouge est déroulé pour les gros sabots des gimmicks du Thrash/Crossover. Energie Hardcore Punk, chant braillé, soli à 300 km/h et groove communicatif, le tout sous une pluie de riffs assassins (écoutez donc "Firing Squad" par exemple). La leçon est récitée par cœur et il n'y a rien à redire. Le groupe en a tout de même profité pour apporter quelques modifications comme un chant avec beaucoup moins de reverb qui sonne donc moins daté et quelques ambiances qui ne sont pas sans rappeler Metallica dans sa jeunesse (comme sur le morceau éponyme). Rien de déstabilisant mais une petite richesse supplémentaire qui confirme bien que Power Trip a trouvé sa touche personnelle et la perfectionne avec le temps.

Essai transformé pour les Texans. On aurait pu douter qu'ils arriveraient à nous pondre un deuxième album aussi musclé et jouissif que le premier, que nenni ! Nightmare Logic poursuit sur le chemin de son prédécesseur, enfonce le clou, confirme tout le bien qu'on pensait d'eux... Bref, vous l'aurez compris, il s'agit là d'un très bon disque de Thrash. Osons même le dire, le meilleur du genre depuis Manifest Decimation, à égalité avec le dernier Vektor, approchant le niveau des anciens que sont S.O.D., Slayer et Suicidal Tendencies

A écouter : 33 minutes, ça passe vite!