Titre : Deadwing Année : 2005

Tracklist
1 - Deadwing
2 - Shallow
3 - Lazarus
4 - Halo
5 - Arriving somewhere but not here
6 - Mellotron scratch
7 - Open car
8 - The start of something beautiful
9 - Glass arm shattering
Acheter : logo amazon
Collection : 20 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 18.14/20 (7 avis dont 7 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

iam_trying_to_belive 19 / 20 Le 20/03/2013 à 22H57

C'est album est magnifique, un pur chef d'oeuvre(et ça n'est pas le seul) de la part de Steven Wilson. Pour moi, chaque seconde à son importance. Toutes sortes d'émotions me monte à la tête à l'écoute de ce bijoux. Un des meilleurs album de ma collection.

Lrmo-ceres 19 / 20 Le 20/03/2013 à 21H59

Vraiment très bon album, riche et varié. Des compos sublimes, mention spéciale à Arriving Somewhere but Not Here, mais aussi The Start of Something Beautiful, mais aussi Lazarus ou Deadwing. Chaque titre a sa particularité.
Bref, cet album est sans doute un chef d'oeuvre

Nolhane 17 / 20 Le 10/10/2012 à 16H33

Je ne m’attendais pas tout a fait a cela en découvrant le groupe avec cet album mais je fus agréablement surpris bien que je pensais la musique de ce groupe moins accessible

Sugarbread 18 / 20 Le 02/03/2011 à 23H38

Plus accessible que son prédécesseur cet album n'en est pas pour autant moins énorme, pas une seule seconde n'est a jeter. Wilson est un des plus grands songwriter à l'heure actuelle nul ne peut dire le contraire, les compos sont magistralement construites sous la forme d'un concept album. Une pièce maitresse dans la disco du bonhomme et tout bonnement de la musique en général ne serait ce que pour la décennie passée !
Tout simplement BEAU !

Son of a Gun 19 / 20 Le 03/08/2008 à 14H06

Du bon, du très bon, de l'excellent !! De l'art . De la musique.

salival 17 / 20 Le 13/08/2007 à 16H38

Porcupine Tree est un caméléon. Une entité vivante, sans cesse en mouvement, reflet des aspirations d'un Steven Wilson qui n'arrête jamais d'apporter de nouvelles couleurs à sa palette musicale.
Ceux qui ont suivi un minimum les aventures du groupe ces dernières années devraient donc savoir qu'il fonctionne par cycle.
"Lightbulb Sun" (2001) n'était que le frère jumeau du joyau pop qu'était "Stupid Dreams" (1999)...
Logiquement, "Deadwing" ne devrait donc être qu'une nouvelle version du très sombre "In Absentia": Or, la réponse est largement plus nuancée. Oui, cet album confirme que l'immersion partielle d'un Steven Wilson plus que jamais omniprésent (chanteur, guitariste, compositeur et producteur) dans le monde du métal a encore un peu plus appessanti une musique désormais prise d'une étonnante crise de convulsion, comme le prouve le premier single "Shallow". Mais son passé planant et progressif ainsi que le travail de Wilson au sein de son autre formation strictement pop, "Blackfield", offrent également une profondeur inattendu.
A la croisée des chemins entre Radiohead et Tool, tout en étant pourvu d'une personnalité qui lui est propre, Porcupine Tree fait donc partie de ces belles anomalies dont chaque nouvelle écoute apporte son lot de trouvailles.

Ambitieux et surtout différent.

sebjknow 18 / 20 Le 13/06/2007 à 10H48

Cet album présente des chansons dans l'ensemble plus formatees que sur "in absentia", mais on ne peut que reconnaitre les talents de songwriting tellement ca passe bien! Pas d'inquietude, le cote experimental est toujours present, on ne s'ennuie pas une seconde!!