logo Pictured

Biographie

Pictured

Formé sur les cendres d'un projet appelé Aponium, les bretons de Picture, jouent un Death-Metal mélodique emprunt d'influences Thrash et Heavy depuis 2007. A l'origine formé par Niko Le Bellec (Guitare, Chant) Thomas Coïc (Batterie), Todd Thouement (Basse) et Pierre (Guitare) une première démo voit le jour en 2008 intitulée Son Of The Night, suivit d'un ep, The Dwelling en 2010 après quelques changements de line-up. Sylvain Coïc (Basse) et Sébastien Le Bellec (Guitare) rejoignent le groupe en 2010 pour composer le premier album. Après une gestation de plus d'un an, un enregistrement au Drudenhaus Studio et le changement du nom du groupe en Pictured, les musiciens acouchent de The Strand Of Time qui sort conjointement chez Finisterian Dead End et Klonosphere en 2012.

13.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

The Strand Of Time ( 2012 )

J'attendais plutôt impatiemment la sortie du passage long format de Pictured (récemment renommé pour éviter la confusion avec le groupe hollandais) après avoir valorisé leurs deux premiers efforts il y a quelques temps. Verdict : on voit que le groupe a bien bossé son album, même si certaines choses m'ont déplu.

Pour ce premier album les bretons ont mis les petits plats dans les grands : enregistrement au Drudenhaus Studio, une production plus ample, deux labels sous le bras (Klonosphere et Finisterian Dead End) et la promotion qui va avec. Tant mieux, Pictured commence enfin à être reconnus à leur juste valeur. Il faut dire aussi que les gars ont franchis un sacré palier depuis leur début car The Strand Of Time pousse à son paroxysme les éléments qui constituent la musique de Pictured. Le disque se veut encore plus technique, agressif et soutenu par des mélodies et des soli dans tous les sens toujours dans un style qui pioche un peu partout dans les musiques extrêmes allant du Heavy au Thrash en passant par le Black / Death. C'est indéniable, un gros boulot a encore été effectué sur les guitares dès Another et son riff d'ouverture Heavy / Thrash percutant et ses leads mélodiques rapides, mais aussi parce que les musiciens savent varier les compositions comme le guerrier Curses qui me fait furieusement penser à Amon Amarth par moment ou l'héroïque The Strand Of Time. Niko et Sébastien se font un plaisir de glisser plusieurs plans néo-classiques rappelant les belles heures de Children Of Bodom et donnant une dimension épique aux morceaux. Niko s'est également amélioré au chant et officie principalement dans un registre black avec ce qu'il faut de hargne et de puissance pour dynamiser l'ensemble. Côté rythmique, c'est du 100% expéditif avec la batterie qui suit ces tempi élevés et blast régulièrement. Notons que l'on retrouve les deux meilleurs morceaux issu du premier ep, The Dwelling, réenregistrés pour l'occasion avec une production plus incisive.

Malgré cela, l'album me laisse l'impression que Pictured a voulu trop en faire. En dehors des deux anciens morceaux, qui eux sont des condensés de riffs efficaces, de mélodies qui rentrent dans le crâne, les autres titres se perdent un peu en route car il leur manque un ligne directrice ou un thème que l'on pourrait retenir. On sent que le groupe a voulu incorporer beaucoup d'idées dans son death mélodique, mais les titres sont très (trop?) riches (nombreuses descentes de manche, breaks rythmiques etc) ce qui fait qu'on a du mal à retenir quelque chose. Certains titres comme Black Bile ou Curses gardent une base accrocheuse (essentiellement au début), mais s'étalent dans des compositions parfois peu marquantes et une technicité trop présente. Je sais Pictured attiré par le jeu de Jari Mäenpäa (Wintersun) et d'Alexi Laiho (Children Of Bodom) et c'est peut-être là où ça coince d'avoir trop voulu forcer les traits inhérents à ces groupes surtout que ces influences deviennent de plus en plus visibles.

Hormis ces reproches, The Strand Of Time est plutôt un bon disque de Death mélodique et s'écoute avec plaisir car on voit qu'il y a du travail derrière tout ça. Personnellement je reste un peu sur ma faim et j'espère une suite un peu plus mémorable et personnelle, ce dont je ne doute pas, car les musiciens en ont les capacités.

L'album s'écoute en intégralité sur bandcamp.

A écouter : The Howling Forest, Curses, The Dwelling
15 / 20
1 commentaire (16/20).

The Dwelling ( 2010 )

The Dwelling est le second ep de Picture en l'espace de deux ans et son écoute confirme deux choses. D'une part, le potentiel du groupe est important au point de pouvoir chatouiller les formations de Metal finlandais ou suédois sur leur propre terrain de jeu. Le second point fort, c'est que les bretons viennent de monter d'un cran au dessus dans la qualité des compositions de leur prometteuse démo Son Of The Night.

Cet ep quatre titres s'ouvre sur The Bloming Decay où l'on (re)découvre ce Death-Metal blindé de motifs mélodiques, de soli de tueurs et de rythmes entrainants. Car Picture arrive à convaincre justement parce que la composition est réfléchie, accrocheuse, ce qui manque parfois aux groupes du genre qui savent enfiler riffs sur riffs, mais sans les rendre intéressants. Par exemple, on retiendra forcément l'intro et les guitares de Howling Forest et surtout The Dwelling, titre éponyme, véritable tube en puissance, peut-être bien l'un des meilleurs morceaux de Death mélodique entendu cette année. Sans mentir, se morceau est tout bonnement incroyable, condensé d'excellents riffs entre le Heavy et le Thrash, de plans mélodiques restant gravés dans le cortex, et d'une énergie folle. Si le Children Of Bodom dernière génération pouvait en prendre de la graine ça serait pas plus mal.

Justement si les influences se divulguent facilement, elles n'enfoncent pas Picture dans une copie d'untel. On pense à Children Of Bodom, (mais sans les envolées de claviers) ou peut-être à Wintersun dans le genre descentes de manche technique et à l'univers épique que le groupe cherche à mettre en avant. Towards The Seventh rappelle quant à lui du vieux In Flames et ses passages très accrocheurs. On a toujours les mélodies Heavy en ligne directrice qui font toujours autant plaisir (The Blooming Decay) et même la production (le disque a été enregistré au Drudenhaus Studio) donne davantage de force et de puissance à leurs morceaux, rendant enfin justice à la qualité des titres, ce que l'on pouvait regretter sur Son Of The Night.

Picture est un groupe qui monte et qui en veut. The Dwelling confirme tout le bien qu'on pouvait attendre du groupe et s'ils continuent sur cette lancée le prochain effort, long format cette fois-ci, devrait être logiquement très bon. C'est tout le mal qu'on leur souhaite.

A écouter : Surtout The Dwelling

Son Of The Night ( 2008 )

Picture est un jeune quatuor de Quimper (dont Niko, le guitariste jouait aussi dans le très bon groupe de Death mélodique breton Indrama) et qui avec sa première démo paru en 2008, Son Of The Night, possède déjà un sens des compositions bien ciselées et des riffs qui font mouchent.

Certes, Picture n'étonnera probablement dans les structures et dans le style pratiqué, le but n'est pas de remuer des années du style déjà construites, simplement jouer ce qu'ils aiment, que ça sonne et envoie suffisamment pour faire headbanguer quelques chevelus. L'objectif est atteint car en cinq titres, le combo impose un Death mélodique teinté de Heavy bien plus solide que d'autres groupe du genre, mou du genou. Les rythmiques sont rapides, les enchainements de plans mélodiques ou thrashy très bons (The Last Battle) et ne tapent jamais dans le facilité ou le mielleux. Ajoutons à cela des refrains qui restent en tête (Son Of The Night), l'envie des bretons de s'affirmer par une maitrise technique loin d'être négligeable (certains riffs n'ont rien à envier à d'autres groupes pros : Hell Sent) et vous obtenez un Son Of The Night qui est une bonne surprise pour l'amateur de Death mélodique. On pensera par exemple aux vieux In Flames période Subterranean ou Arch Enemy par exemple, en tout cas à du bon vieux Gothenburg Metal.

Malgré toutes ces qualités, le son valorise assez peu les compos de Picture, celui-ci étant trop étouffé et sourd, résultant d'une autoprod et de moyen d'enregistrement peu élevé. Mais réjouissons nous car un prochain ep devrait voir le jour en mars, enregistré cette fois-ci au Drudenhaus studio qui mettra surement plus à son avantage le potentiel tangible de Picture.

A écouter :
Pictured

Style : Death Metal Melodique
Tags :
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 6 amateurs Facebook :