Chroniques
Pochette Gateway To The Antisphere
Pochette Rust
Pochette Cybion
Pochette Common Era Pochette The Crash & The Draw

logo Phinius Gage

Biographie

Phinius Gage

Ade Holder - Chant / Guitare
Mike Scott - Chant / Basse
Matt Steele - Batterie
Karlos Brown - Guitare 

Phin[ea]s Gage est le nom d'un ouvrier anglais de la fin du 19è siècle qui a survécu à une lobotomie et continué à travailler dans la construction des chemins de fer. C'est aussi un groupe de punk mélodique de Brighton (Angleterre) qui a à son actif pas moins de 300 dates (avec Rufio, Ten Foot Pole, Streetlight Manifesto pour ne citer qu'eux) et deux albums sortis sur Deck Cheese, More Haste, More Speed en 2002 et The Feeling Something's Wrong en 2005.

Après avoir intégré Karlos Brown au line up en tant que second guitariste, ils quittent Deck Cheese pour intégrer le catalogue de la maison allemande Fond Of Life qui sort Brighton Rock début 2006, puis Seek Out Your Foes le 19 février 2007 (et le 19 mars au Royaume Uni), en collaboration avec les labels Shattered Thought, Small Town Records et Winged Skull. En cours d'enregistrement de l'opus, Matt Steele a remplacé Kalem à la batterie. 2 mini tournées européennes (fin 2006 et début 2007) les voient ensuite passer par la France pour quelques concerts.

14.5 / 20
1 commentaire (16/20).

Seek Out Your Foes ( 2007 )

La première chose qui frappe sur Seek Out..., outre son énergie, c’est qu’à l’instar des cousins européens d’In-Sane par exemple, les Anglais ne sont pas encore parvenus à dominer totalement et digérer leurs influences majeures : Rise Against ("Seek Out Your Foes", "Behind the Darkness You’ve No Light", "Why Don’t You Ask Yourself Why") ou Bigwig ("You Probably Think This Song…"), voire la scène suédoise ("Traffic Lights Party").

C’est néanmoins un Phinius Gage solide, amélioré, et plus déterminé que jamais que l’on retrouve tout juste un an après la sortie de Brighton Rock. Avec aisance, le quatuor développe un punk rock mélodique rapide et offensif qui va droit au but en forçant le passage avec un peu de technique. Coté technique, d’ailleurs, on a peut être pas gagné au change avec le remplacement de Kalem par Matt derrière les fûts en plein milieu des sessions d’enregistrement ; son jeu est moins recherché, plus linéaire que son prédécesseur. Et toujours au rang des points moins flatteurs, on pourrait avancer que ce que Phinius Gage gagne en vélocité, il le perd un peu en diversité. Globalement dans les mêmes tons, l’album se permet quelques légères incartades ("The Young and the Restless" et ses intro/outro calmes, un peu de mid tempo sur "Got Away With Words, Got Away With Murder", un solo sur le titre éponyme, un double chant féminin / masculin sur "Lead Us into Temptation"…)

C’est au demeurant tout à l’avantage du quartet qu’Ade laisse parfois chanter ses compères ("You Probably Think This Song…", "Got Away with Words…" etc.) car son organe, aussi personnel soit-il, reste peu enclin aux variations. En ce sens, les secondes voix et choeurs envoyés par la bande entière constituent eux aussi un apport non négligeable.

Le quatrième album de Phinius Gage ravira donc sans mal les fans d’efficacité pure tant il réunit soigneusement (et adroitement) tous les ingrédients du punk rock musclé sur une grosse prod’. En revanche, il convaincra plus difficilement les inconditionnels de l’originalité puisque la recette manque d’une once d’épices et le résultat de relief.

Ecouter 3 titres sur la page Myspace du groupe.

A écouter : "Seek Out Your Foes" ; "My Eyes Bled Colours" ; "You Probably Think This Song..."
11.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

The Feeling Something's wrong ( 2005 )

The Feeling Something's Wrong est le premier album du combo de Brighton. La promo annonce "pour les fans de Strung Out et de Rise Against". Intéressant. Lecteur Cd, play. Première piste: "The question always come". Guitare saturée et avide de technicité, chant mélodique, des "Go" à la Death By Stereo, une batterie qui a de la bonne gouache, des chœurs assez timides mais tout de même présents. Bref rien de nouveau. En effet la promo ne s'était pas trompée. Phinius Gage est proche de Rise Against au niveau de la voix surtout sur des chansons comme "Will We Be The Only Ones". Pour Strung Out le rapport se fait plus sur la guitare, qui certes n'excelle pas autant que celles de Jake Kiley et Rob Ramos (gratteux de SO), mais reste tout de même intéressante: riffs métalisants, précis et mélodiques. Une reprise de "Are We There Yet ?" de Poindexter vient se glisser à la dixième plage, sympa.

Punktastic imagine déjà le groupe comme la prochaine révélation So-Cal Punk anglaise, mais pour une fois, on est moyennement d'accord avec le très bon webzine anglais. Les PMX, 4Ft Fingers voire les Ecossais de Mistake Us For Friends ont tous une meilleure production est des chansons quelque peu moins "déjà entendues". Parce qu'il est vrai que, même si dans l'ensemble ce The Feeling Something's Wrong tient la route il y a un problème au niveau du son. La guitare sature (trop), les deuxièmes voix sont trop en retraits et la basse grésille. Avec un meilleur son, la galette prendrait peut-être une autre tournure, mais là, ça devient vite agaçant.

Toutefois, "We Are The Romans" (avec deux guitares et une orgue), "Got A Way With Words. Got Away With Murder" ou "Sticks And Stones" devraient plaire aux amateurs de punk à roulette rapide et mélodique. On attendra donc la suite de ce The Feeling Something's Wrong pour émettre un avis objectif sur le trio anglais. Prometteur en tout cas, mais on attend mieux...

Pour du son rendez-vous sur la page purevolume du groupe.

A écouter : "Sticks and Stones", "Got A Way With Words. Got Away With Murder"