Albums du moment
Pochette The Dusk In Us
Pochette In Contact Pochette Sterilize
Chroniques
Pochette The Always Open Mouth
Pochette Insignificant
Pochette Cutting Pieces
Pochette Mass VI
Pochette Vestigial
Pochette Urn
Pochette United States of Horror Pochette 06 72 43 58 15
Découverte
Pochette Démo Rose

Titre : In The Passing Light Of Day Année : 2017
Nombre de titres : 10

Tracklist
01. On A Tuesday
02. Tongue Of God
03. Meaningless
04. Silent Gold
05. Full Throttle Tribe
06. Reasons
07. Angels Of Broken Things
08. The Taming Of A Beast
09. If This Is The End
10. The Passing Light Of Day
Acheter : logo amazon
Label : Inside Out Music
Moyenne lecteurs : 18.3/20 (10 avis dont 7 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé In The Passing Light Of Day aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

CutieSweetie 19 / 20 Le 23/11/2017 à 00H03

Album incroyable! Pur émotion!!

V.N.A. 18.5 / 20 Le 21/10/2017 à 23H24

Pain Of Salvation... J'ai déjà entendu ce groupe il y a quelques années, on ne peut pas dire que ça m'ait laissé une trace indélébile. Voyant qu'ils ont sorti un nouveau disque et qu'il est album du moment, je vais quand même écouter un peu, sans grande conviction. Mouais. Admettons, faudra que je réécoute ça dans de meilleures conditions. Et évidemment, j'oublie vite fait que je dois réécouter.
Quelques mois plus tard, alors que j'ai réalisé que Zbrlah a plutôt bon goût en plus de proposer de chouettes chroniques (faut profiter que je sois de bonne humeur, ce n'est pas tous les jours que je fais des compliments ;-) ), je retombe dessus un peu par hasard. Tiens, c'est vrai, je devais lui redonner une chance. Je reste dubitatif au vu de ma très maigre expérience avec le groupe, mais je dois quand même être dans de meilleures dispositions, parce que ce nouvel essai est bien plus concluant. Tellement que je ne tarde pas à m'offrir l'album. Et que je l'écoute beaucoup.
Je ne sais pas si Pain Of Salvation était un "vrai" groupe par le passé, mais à la lecture du livret, difficile de ne pas y voir avant tout l'album d'un seul homme (sans pour autant nier les prouesses du reste de la bande), Daniel Gildenlöw. Il nous y parle d'un séjour de plusieurs mois à l'hôpital avec un trou dans le dos (moi, j'y ai passé deux semaines avec un trou dans le ventre il y a plus de dix ans et je me souviens encore de la soif au réveil après l'opération, sans avoir le droit de tremper les lèvres dans l'eau avant plusieurs heures, alors je ne peux même pas imaginer ce qu'il a enduré). Il expose son vécu, ses réflexions, situant le contexte de In The Passing Light Of Day. Parce que c'est de cette expérience qu'il s'est nourri pour accoucher d'un disque magistral.
Il y a des albums qui me font découvrir un groupe et qui me donnent surtout envie d'en entendre plus (soit me pencher sur le reste de la discographie, soit attendre la suite avec impatience). Cet album-là me donne surtout envie de le réécouter sans engendrer la moindre frustration de ne pas en avoir plus sous la main, et ça c'est déjà beaucoup plus rare.

GrosDruss 19 / 20 Le 12/10/2017 à 13H47

Vraiment un super album !

metgopsypeth123 17 / 20 Le 12/09/2017 à 22H07

Je me range à l'avis général, ce retour aux affaires de Pain of Salvation est une réussite totale!
Mentions spéciales aux morceaux qui ouvrent et clôturent l'album, pas les plus surprenants mais d'une beauté pure! L'intermède Silent Gold est magnifique et que dire d'Angel of broken things tout simplement énorme.
Bref, c'est bon!

Cyprien 17.5 / 20 Le 16/02/2017 à 20H12

Putain mais quelle découverte ! C'est album est une révélation de ce début 2017. Je ne connais pas du tout le groupe je l'ai découvert courant janvier avec cet album par hasard en farfouillant sur le net , et quelle surprise ! C'est tout simplement beau. Comme dit la chronique les riffs sont ingénieux, c'est bien pensé du début à la fin. On retrouve des morceaux remplis d'émotions avec la voix du chanteur qui nous transporte littéralement. L'ambiance est parfaitement bien ancré avec le jeu de guitare, de basse et de batterie...

Quelques morceaux incontournables: L’ouverture de l'album On A Tuesday est juste grandiose c'est la première que j'ai écouté et je croyais que ça allais être un métal violent sans trop d'originalité mais je me trompais sur toute la ligne. Ensuite If This Is The End est superbe avec son ambiance mélancolique puis The Taming Of A Beast et son ambiance un peu étrange m'a énormément plu le chant est très beau. Meaningless m'a surpris, d'habitude dans le métal je n'aime pas trop le chant féminin mais là c'était vraiment réussis et c'est magnifique. L'album fini sur un morceau grandiose de 15 min: The Passing Light Of Day du même nom que l'album qui clôt parfaitement cette belle découverte de 2017.

Lems 19 / 20 Le 18/01/2017 à 12H14

Un chef-d'oeuvre tout simplement !

Whisky 18.5 / 20 Le 14/01/2017 à 14H38

Voilà enfin ma première note après 4 ans à vous suivre tous les jours!
Et pour un premier commentaire il faut taper très haut tout de suite.
Que dire de ce nouvel album de POS... Qu'il met le prog/métal dans une modernité saisissante (Reasons en est la preuve)? Qu'il n'y a pas besoin de faire de la technique pure et dure pour sublimer un titre de 15 min? Qu'il transporte l'auditeur dans un endroit peu confortable (l'hôpital, la souffrance palpable) et qu'il arrive à sublimer l'instant?
Il n'y a ni besoin d'aimer le métal ou encore le prog pour reconnaître que l'on tient ici un album sacrément beau,lucide sur la peur de mourir et le pire c'est qu'on en redemande! Sadique? Necrophile? (Référence au premier clip Meaningless). Non juste un sentiment bien ancré dans notre humanité.
POS s'est encore réinventer et mon dieu que c'est beau!