Albums du moment
Pochette Upon My Cremation Pyre
Pochette Split avec Link
Pochette Berdreyminn Pochette Bloodlust
Chroniques
Pochette Boy
Pochette A Long, Eternal Fall
Pochette Armageddon
Pochette Forever War
Pochette Heroes Of Mighty Magic
Pochette Stup Virus Pochette Outlier

logo Origin

Biographie

Origin

Origin est un groupe originaire de Kansas qui mélange brutalité Death Metal et grande technicité musicale. Il est formé en 1998 par Paul Ryan and Jeremy Turner et, malgré des changements de Line-Up (Avec l'arrivée du batteur John Longstreth notemment), ils obtiennent rapidement la reconnaissance de leur pairs, tournent avec Suffocation, Nile, Cephalic Carnage et signent avec Relapse Records. Ils enchaînent alors les sorties, Origin, Informis Infinitas Humanitas, Echoes of Decimation, Antithesis et enfin Entity en 2011 qui marque la signature chez Nuclear Blast.

Chronique

15 / 20
4 commentaires (17.38/20).
logo amazon

Entity ( 2011 )

Ils sont nombreux les groupes à avoir initié cette nouvelle forme de Death Metal, et ils s'appellent Ulcerate, Necrophagist... et Origin. La où ce genre, pendant la majeure partie des années 1990, était le genre des headbangers et des buveurs de bière, les groupes sus-cités l'ont amené à un tout autre niveau. (Intello vous avez dit ?) En somme, Origin est le genre de groupe qu'on écoute plus par fascination que par passion.. Laissez-moi expliquer cette métaphore presque « Twilightienne » par le biais de leur dernier bébé, Entity.

Entity fait suite au redoutable Antithesis sorti en 2008, et clairement Origin poursuit sa route vers une musique toujours plus extrême. Résumer cet album d'un point de vue technique s'avère quelque peu superficiel et inutile, d'abord, parce que les habitués du Brutal Death savent très bien à quoi s'attendre, et ensuite parce que ce n'est pas le but visé par le groupe.. En effet, un peu comme le suggère l'artwork de l'album, Origin nous emmène dans un Monde froid, nihiliste et inhumain : Origin évolue dans une sorte de cosmos musical, une galaxie lointaine, là où tout est grandeur et démesure, et où les mots tels qu'émotion, humanité, musique n'ont plus lieu d'être. (Ou comment les groupes poussent le concept de musique « inécoutable » à son paroxysme); Attention, la musique est extrêmement réfléchie, virtuose et chirurgicale, la prod' est au petits oignons - Nuclear Blast oblige - , les riffs sont dissonants et froids, la batterie épileptique et brutale... Mais Origin développe l'art, à la manière d'un Converge ou Orchid dans les sphères Punk, de déconstruire des structure établies pour produire quelque chose de différent. Je ne sais pas pourquoi, mais la première image me venant en tête ici, est celle des peintures expressionnistes et abstraites du XXe siècle... (Vous savez, Jackson Pollock, le mec qui faisait des tableaux de trois mètres sur trois composés de tâches et de coulures de peinture.)

Vous l'aurez compris, ceci est un dernier avertissement avant de plonger dans leur musique. Même les Deathsters au cheveux longs et à la nuque forgée au rythme des Fests et du Headbanging ne pourront secouer la tête sur cette musique, tout simplement car elle est trop rapide, trop inhumaine. Désormais les papys du Death Metal de chez Nile, Cannibal Corpse Ou Morbid Angel sont presque "easy-listening", et semblent jouer dans une autre catégorie que ces machines de guerre Next-Gen. Eh oui, à première vue, Origin n'est vraiment pas un groupe sympathique, agréable à l'oreille. Et pourtant on revient toujours à leur musique, par un break, par un Blast-Beat ou un solo fulgurant, par des refrains détestables mais qui restent gravés dans la tête (Saligia).. Mais aussi il faut se l'avouer, par fascination. Entity prête plus à sentir, à ressentir, plutôt qu'à essayer de décortiquer chaque riff, chaque solo, chaque Blast Beat, ce qui prendrait des heures entières, et c'est bien ce qui fait son charme. Reste à savoir, pour le reste, si ce Entity est « meilleur » qu'Antithesis. La comparaison n'a pas lieu d'être à mon sens, mais ce Entity représente un peu l'aboutissement d'un style et d'une vision particulière de la musique.

A écouter : Swarm, Saligia