logo Once Human

Biographie

Once Human

Once Human se forme en 2014, au Etats-Unis sous l'impulsion de Logan Mader, ex-Soulfly et Machine Head. Orienté Mélo Death / Groove Metal, la formation publie rapidement son premier album, The Life I Remember en 2015 et part pour quelques dates en compagnie de Fear Factory. Les Américains emmenés par la chanteuse Lauren Hart retourne dès 2016 en studio pour enregistrer un nouvel opus, Evolution, qui sort début 2017. A noter que le groupe compte dans ses rangs un bassiste français, Damien Rainaud. 

Chronique

Evolution ( 2017 )

Après avoir été viré de Machine Head et des essais peu concluants dans Soulfly et Medication, Logan Mader avait décidé de se consacrer à la production musicale. En 2014 toutefois, il décide de revenir sur le devant de la scène accompagné de Lauren Hart au chant en fondant Once Human. Après un premier album The Life I Remember passé somme toute inaperçu, que vaut Evolution, deuxième opus du groupe ?

N'y allons pas par quatre chemins, il y a du bon et du beaucoup moins bien. Dans les aspects positifs on retiendra avant tout la production qui est parfaite, ni plus ni moins. C'est bien évidemment Logan Mader, fort de ses treize années de producteur musical, qui s'en est chargé. Très honnêtement avant l'écoute d'Evolution et la rédaction de cette chronique je ne m'étais pas intéressé à ses productions et pourtant c'est à lui que l'on doit entre autres Bleed The Fifth de Divine HeresyPray For Villains de DevildriverThe Industrialist de Fear Factory mais encore The Way Of The Fist de Five Finger Death Punch ou chez nos français The Way Of All Flesh de Gojira et Comfortable Hate de Black Bomb A… Et la liste est encore longue et très qualitative. C'est donc quelque part naturel que la prod de ce petit dernier de Once Human soit si bonne. En autre point très positif on trouve le chant. À certains moments on croirait entendre une version féminine de Dez Fafara comme sur Dark Matter, à d'autres on reconnait des phrasés qu'auraient pu faire Joe Duplantier (cf : Paragon) ajoutez un bon coffre et pas mal de maîtrise technique et vous pourrez vous représenter un bon aperçu des capacités de la Dame.

Dans les aspects moins positifs, au global ça manque de mordant et c'est plutôt répétitif. En témoigne Killers Of The Cure, chanson plutôt lente, tirant vers le prog où l'on assiste à l'étirement de riffs ourdis de samples destinés à tromper l'ennui qui s'installe progressivement. Même remarque sur toute la deuxième partie de Passenger où là on est carrément dans le Néo Metal. On repère également des tentatives maladroites de Djent et de Death Metal par ci, par là, comme pour essayer de s'inscrire dans une temporalité actuelle ou peut être simplement pour se chercher. On peut s'attendre à mieux venant de quelqu'un qui a composé Ten Ton Hammer et Davidian. Même sur les titres un peu plus rythmés comme Eye Of Chaos, le tempo est plutôt bas et les variations rythmiques peu présentes, on passe tout au plus du quatre temps au six temps et toujours sur le même tempo, autant dire pas une grosse différence. Autre témoin de cette constance maladive, la plupart des morceaux se terminent par le fade out du dernier riff qui est étiré à l'extrême. Il serait d'ailleurs intéressant de voir comment le groupe interprète en live ces fins à rallonge. La batterie enfin, est quant à elle, pas mal responsable également de ce sentiment rébarbatif, tant le jeu est classique, monotone et sommaire. Dillon Trollope est pourtant un très bon technicien aux fûts, très métronomique, mais il ne sait clairement pas donner vie à un morceau.

Malgré tout, Evolution n'est pas mauvais, et c'est même plutôt encourageant pour la suite. On a surtout l'impression que le groupe cherche ses marques et existe grâce à ses points forts. Après tout ils n'ont que trois ans d'existence et maintenant deux albums et Rome ne s'est pas faite en un jour. Reste à espérer pour eux qu'ils arriveront à trouver leur crédo musical et les titres qui les feront grandir.

A écouter : Dark Matter, Paragon
Once Human

Style : Melo Death / Groove Metal
Tags : - -
Origine : USA
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :