Biographie

Om Mani

Om Mani se forme fin 2005 à Lille. S'orientant vers un Metal Expérimental influencé par Meshuggah, le groupe entre en studio en février 2006 pour un premier maxi Help In On The Way, grâce auquel il ouvre pour Psykup, Hacride, Manimal, The Ocean ou Sikh. Le premier album Apology suit courant 2009, proposé en téléchargement gratuit par le groupe.

Om Mani désigne un mantra du bouddhisme, Avalokiteśvara, également nommé Mantra de La Grande Compassion. Plus d'infos ici.

15 / 20
10 commentaires (16.55/20).
logo album du moment

Apology ( 2009 )

Om Mani en avait séduit plus d'un avec son EP Help Is On The Way en 2006. Son métal expérimental lui avait permis de se faire un nom sur la scène française. Voilà désormais les Lillois de retour, 3 ans après, avec un premier album Apology, dont l’artwork préfigure le contenu : sombre et mystérieux. Entre post-hardcore, métal tribal et expérimental, Om Mani semble vouloir réitérer le pari du précédent 4 titres…

A la croisée des genres, Om Mani se fraie un chemin. On ne sait où donner de la tête tant les sons fusent. Sous la violence et la hargne se cache bien une véritable quête mystique qui s’insère dès que possible ; entre les chants rituels de Apology, le break hindou de Bad Seed ou la fin de Ajna avec ses instruments orientaux. La partie rythmique pose une base syncopée, tandis que les riffs oscillent entre brutalité primaire (Bad Seed) et aérienne (Eternal Sleep). Le double chant a gagné en assurance par rapport à la démo précédente ; le timbre clair ne souffre (presque) plus de ce sentiment de platitude qui pouvait nous gagner tandis que la ligne plus agressive s’avère toujours efficace, même si encore peu originale (pensez à Sikh, Hacride, …). Le tout s’agence, cependant, avec maîtrise, sans pour autant s’empêtrer dans un fouillis sonore.

De Help Is On The Way, Om Mani a gardé les structures Meshuggiennes et la richesse Toolienne. Mais Om Mani a su capter aussi Neurosis (No Prayer…) et Hacride. Des inspirations rêvées, en somme. Peut être plus perfectionné, le son des musiciens sonne aussi lourd sans pour autant devenir linéaire. Étonnamment sombre, même dans ses parties les plus lumineuses, Apology s’écoute en profondeur. Pas de survol histoire de glaner les quelques passages un peu plus light, mais plutôt un sentiment d’immersion, de tourbillon sonore qui nous happe via des ambiances tribales.

L’écoute est pourtant parsemée de quelques embûches. D’une part, le chant clair se veut encore par moment presque décalé (Burnout, Bad Seed) même si l’on ne doute pas de sa sincérité. De l’autre, et c’est aussi le point fort d’Om Mani, la capacité à créer des compos puissantes mais terriblement difficiles à assimiler. Les premières explorations seront sans doute parfois indigestes, mais à l’instar de Meshuggah, Apology prend de l’ampleur avec le temps.

Om Mani n'a pas cédé au péché de facilité et livre un disque perfectible et manquant encore d’un peu de personnalité. Malgré cela, Apology se positionne comme un album complexe, complet mais surtout riche. Histoire d’en rajouter pour ceux qui ne seraient pas encore sur le myspace, l’album est en téléchargement gratuit…

L'album est en libre téléchargement ici.

A écouter : Ajna Bad Seed The Call
15 / 20
6 commentaires (14.08/20).

Help Is On The Way ( 2006 )

Om Mani est le nom d'une mantra (ensemble de syllabes que l'on répète plusieurs fois) mais également le nom d'un jeune groupe français venu du Nord. Formé sur les cendres de Stoutness le groupe ne met que 3 mois pour enregistrer sa première démo : précipitation ou effronterie c'est ce dont nous aller juger.

Les premiers contacts avec ce 4 titres partent dans le bon sens, graphisme très soigné et étrange, deuxième contact, et bien plus primordial, le son. Là aussi le groupe ne fait pas dans la demi mesure, enregistrement au LB Lab et masterisation à L'autre studio, vu le pedigree des deux on sent la volonté de Om Mani de faire les choses comme il faut, et le résultat est là, un gros son digne d'un groupe réputé.
Musicalement Om Mani va être difficile à caser, le groupe pratique un métal évoluant quelque part entre Tool et Meshuggah, là nul doute que pour certains l'oreille se dresse. Des deux formations on retrouvera la complexité des compositions, parties éclatées, rythmes destructurés. De Tool on retiendra le goût pour des parties envolées, écrasées par des passages Meshugesque. Leather Poetry, le second titre, en est la parfaite synthèse, sous une chape de plomb, coulée façon suédoise, le groupe insuffle mélodie et chant mélodique très prenant, le final de ce morceau est un vrai petit bijou dans le style.
Impressionnant pour une première démo, certes on pourra trouver à redire, sur le chant par exemple, parfois trop banal dans les passages braillard, et souvent similaire lorsqu'il devient clair. Niveau composition le groupe semble vouloir en mettre plein la vue en permanence et gagnerait peut être à aérer un peu plus ses compositions. Mais vu le résultat c'est déjà être très exigent.

Help Is On The Way est une très bonne surprise, ces nordistes risquent fort de faire parler d'eux, après 3 mois on ne peut qu'être impressionné par le résultat, alors attendant de voir avec l'âge la direction prise par ces quatre effrontés.

Titres en écoutes sur leur page myspace.

A écouter :
Om Mani

Style : Metal experimental
Tags :
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 19 amateurs Facebook :