Titre : The Slip Année : 2008
Nombre de titres : 10
Collection : 29 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 14.98/20 (24 avis dont 23 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

Defection666 16 / 20 Le 18/12/2011 à 17H39

Clairement le moins bon de NIN, "The Slip" reste quand même un (très) bon album. Très simpliste (pour du NIN), il met plutôt en avant le côté efficace de NIN, apreçu notemment avec l'EP "Broken" (même si différant), du moins sur les 6 premières chansons (le reste me fait penser a un "Fragile" qui se serait accouplé à "Still"). Pour moi, "The Slip" est l'opposé de "Ghosts" a peu près sorti au même moment et sous la même forme numérique. Y a peut être même quelque chose a faire avec les deux, genre intercaler des titres, ou les écouter en même temps....

A écouter: Head Down

joffrey 18 / 20 Le 05/02/2011 à 23H16

Deux titres font taches sur cette album (Disciple et demon seed) et on aurait eu un sans faute,dommage.

Sugarbread 16 / 20 Le 10/02/2010 à 19H30

Déçu par cet album pendant de longues années, je le redécouvre complètement ces derniers temps. The Slip que je trouvais clairement bâclé et vide d'intérêt, m'apparait aujourd'hui beaucoup plus homogène et consistant. A mi chemin entre le très énervé broken et le plus rock With Teeth.

webu2zootv 19 / 20 Le 25/12/2009 à 01H15

Le meilleur dans ce style de musique !
Un génie de l'expérimentation et de l'énergie !
Avec des mélodies très complexes !

webu2zootv

iam_trying_to_belive 20 / 20 Le 17/08/2009 à 18H27

Combien d'artiste dans l'industrie de disque développe, invente et partage son travail avec autant d'audace et d'intelligence que Trent Reznor? très,très peu. Depuis ses débuts, Trent Reznor a une longueur d'avance.

Album à télécharger gratuitement depuis nin.com, site officiel. Il avait expliqué avoir voulu essayer ce system après la tournée Year Zero en Australie. Il déclarait avoir rendu visite à un disquaire et remarqué que son album était vendu plus de 30 dollars ausie alors que dans le rayon d'à côté, l'album d'Avril Lavigne (ou un truc dans le genre) coutait 18 dollars. CE qui l'avait très énervé sur le moment.

L'année suivante, Trent sort un album de nulle part, distribué gratuitement sur nin.com mais également chez les disquaires. Les fans ont donc le choix de payé ou pas ce dernier album.

The Slip est donc le dernier album de la carière de NIN.

Difficile donc de retrouvé un NIN aussi déchainé qu'à l'époque. (ce que semble critiquer pas mal de gens ici) Mais moi je dis tant mieux.
Trent est mon idole, mon John Lennon si vous voulez. Je préfère nettement un Trent bien vivant en bonne santé, que mort et que sont image soit tellement vendu que ca en devient gerbant (comme Kurt Cobain, Bob Marley ou Jimmy Hendrix)

Même si ca n'est pas The Fragile, c'est l'aboutissement de son travail...son dernier effort... J'ai eu la chance de les voir plein de fois, dont une fois à Auckland, en Nouvelle Zélande lors de la tournée d'adieux, en France, en Suisse 2x, en Angleterre et en Allemagne. Puis durant la dernière tournée européenne, à Amsterdam, ma ville favorite, et au Luxembourg le jour suivant.

Bref NIN c'est bientot fini.. Et je sens que le 6 septembre (dernière date de leur dernière tournée), un grand vide s'instalera dans mon coeur, mon estomac et ma tête.
Thanks Trent Reznor.

psico 17.5 / 20 Le 20/04/2009 à 12H04

En 2008, Trent Reznor aura très bien su gaté ses fans avec un album d'instrumentales nous plongeant au plus profond de son âme et vendu à un petit prix sur internet, et The Slip, album de 10 titres téléchargeable gratuitement sur internet. Démarche peu surprenante venant de Mr Reznor étant donné son rapport avec le monde de la musique et son côté anarchiste s'opposant à l'empire des majors, mais tout de même, ce n'est pas tous les jours qu'on a le droit à un album gratuit d'un des meilleurs groupes de tous les temps.

Trent Reznor est donc actuellement en surchauffe d'inspiration vu que Year Zero était sorti un an plus tôt (chef d'oeuvre absolu par ailleurs) et qu'il avait en plus produit Saul Williams pour son dernier très bon album. De plus il repart pour une tournée de malade avec divers musiciens de génies (Robin Fick, Josh Freese,...) et avec 2 autres très bons groupes, le mythique Jane's Addiction (dont Trent produit leur dernier album) et Street Sweeper (avec Tom Morello). Mais Toute cette activité n'en ferait pas pâtir à la qualité de la musique de Nine Inch Nails, c'est ce que nous allons voir avec ce nouvel opus de celui qu'on appelle Dieu.

L'album démarre par une instrumentale courte et au titre étrange 999,999. Mais que veut bien dire ce chiffre? Il faudra que j'approndisse mes recherches. En tout cas le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle a un côté très Year Zero, avec son bruit de vaisseau extraterrestre. Mais cette chanson est plutôt un complément de celle qui suit 1,000,000, et là on ressent la vrai pâte NIN, avec cette batterie martelante, cette distorsion bruyante digne d'un indus de pur cru. Pourtant ce titre se place plus dans l'optique With Teeth à l'image de Getting Smaller avec ce côté punk qui est esquissé, peut être moins qu'avec le titre de With Teeth, mais en tout cas il s'agit d'un bon tube qui s'annonce efficace en live. Trent se joue encore de nous avec le titre suivant, puisque la chanson suivante nous renvoie encore plus loin, proche de The Downward Spiral voir Broken, avec un titre survitaminé, violent et destructeur digne des March Of The Pigs et autre Gave Up, sans oublier You Know What You Are?. En tout cas, encore une fois la qualité est au rendez-vous, même s'il ne s'agit pas encore de chanson mémorable mais qui risque d'éclater en live.

C'est avec l'enchainement qui suit, Discipline/Echoplex/Head Down, trois titres de haute voltige qu'on à le droit aux vrais hit de l'album. Le premier, très With Teethien (pardonnez moi le néologisme à 2 sous), est un très morceaux popisés suffisamment pour être entrainant et se rapproche des hits de With Teeth comme The Hand That Feeds ou Only. Le second, Echoplex, est une excellent ballade indus, avec une mélodie sombre et lancinante, appuyé par un chant doux et des effets de toute beauté. Cette chanson est à ranger plus du côté de Year Zero avec In This Twilight ou The Warning, et se positionne comme l'un des titres les plus intéressants de l'album, de plus le break est vraiment excellent avec la superposition de plusieurs guitares. Enfin Head Down, le troisième titre, est un pur titre indus, avec son rythme décousu, ses effets par milliers et son rythme destructeur rappelant des machines. Le morceaux entre With Teeth et Year Zero, ce qui reflète très bien l'impression de l'album, celle d'un album situé entre les 2 précedamment nommés.

Pourtant, The Slip n'est pas qu'un simple mélange des deux derniers albums de NIN et il le prouve avec son triptique final et original composé de 4 chanson qui s'enchainent parfaitement, nous emmenant dans un voyage mystique. Le premier pallier de ce voyage se nomme Lights In The Sky et est un titre plein de douceur et de tristesse mais qui possède une atmosphère vraiment étrange. C'est la première fois depuis Right Were It Belongs qu'une chanson de NIN n'est composé que d'un piano et du chant, pourtant on est vraiment touché par la mélancolie qui émane de ce petit chef d'oeuvre (de plus les paroles sont vraiment étranges puisqu'elles nous parlent d'un enlèvement par des lumière dans le ciel, telles des extraterrestres). Ensuite, on enchaine sur un véritable ovni dans la discographie de NIN, l'effrayante Corona Radiata, instrumental de 7 min 30 s où il ne se passe quasiment rien pendant les 5 premières minutes si ce n'est un bruit étrange rappelant encore une fois un vaisseau extraterrestre (impression qui confirme ce qu'entamé Lights In The Sky). Après ces 5 minutes mystiques, quelques effets apparaissent et ous plonge encore plus profondément dans cette atmosphère étrange. En tout cas il s'agit certainement de l'un des titres les plus intéressants jamais composé par Trent Reznor. Suit une nouvelle instrumentale, The Four Of Us Dying, plus conventionnelle que la précédente mais qui conserve une atmosphère étrange grâce aux nombreux effets et à cette basse particulière. Le voyage mystique continue de plus belle mais atteint son apothéose avec le dernier pallier, Demon Seed, Le titre de l'album. Avec son rythme de batterie complètement décousue et ses effets une atmosphère apocalyptique, digne de Year Zero, est installée. De plus les paroles que scandent Trent Reznor contribuent à cette atmosphère, en effet le sens des paroles peut être interprété de plusieurs manière, soit en rapport direct avec Trent ou encore dans l'optique de l'album et l'annonce du fin proche avec la venue d'un démon destructeur sur terre. Le break mystique continuent de nous assomer avant que le grand final nous achève et nous rammène peu à peu sur Terre après ce fameux voyage.

Comme dit précédemment, cet album est un peu le parfait mélange entre With Teeth et Year Zero, puisqu'il réunit des ambiances similaires, pourtant avec son grand tryptique final, Mr Reznor nous offre un véritable voyage mystique original qui continue à nous plonger dans cette univers apocaliptyque que Trent a mis en place depuis Year Zero. La qualité est donc toujours au rendez-vous, bien qu'il ne s'agit pas d'un pur chef d'oeuvre, mais en même temps on ne peut pas demander à Trent Reznor de nous ressortir à chaque fois des The Downward Spiral, The Fragile ou Year Zero, et ceux qui attendent un retour en source de Nine Inch Nails, je pense qu'ils n'ont jamais compris la musique de NIN, celle d'aller avec chaque album de nouveau vers l'avant et de visiter de nouvelles contrées musicales, Trent Reznor a une démarche musicale en constante évolution. De plus il s'agit tout de même d'une galette largement supérieur à ce qui se fait actuellement, et pour le prix dérisoire auquel il est vendu (soit gratuit) pourquoi s'en priver?

Classement des chansons :
1-Demon Seed
2-Lights In The Sky
3-Corona Radiata
4-Echoplex
5-Head Down
6-The Four Of Us Are Dying
7-Discipline
8-Letting You
9-1,000,000
10-999,999

Classement des albums :
1-The Downward Spiral
2-The Fragile
3-Year Zero
4-Pretty Hate Machine
5-Broken
6-The Slip
7-With Teeth

Wälsungen 16 / 20 Le 04/02/2009 à 21H15

Trent Reznor a gâté ses fans avec 2 album (très différents) la même année, et ce un an après la sortie d'un album majeur de sa discographie !
"Ghost" était, pour ma part, un bon album bien que très experimental-ambiant, une belle prouesse, mais le génie à été d'enchainer avec "the slip". L'album m'a vraiment plu, il était, je pense très bien venu. Après un year zero très industriel, j'ai beaucoup aimé le coté rock-alternatif de "the slip" où le "dosage" des sons est vraiment de plus en plus parfait. J'aime beaucoup "1.000.000" "Discipline", "Echoplex", et "Head down" qui rappelle un peu year zero,. Je trouve l'album supérieur à "With teeth" dans son ensemble et il m'a paru au début de mes écoutes, un peu plus "simple" qu'un year zero. Mais ce serait une méprise de m'arrêter a cette première impression, comme beaucoup d'autres albums du groupe, il me faut un certain temps pour être tout à fait mur pour apprécier à sa juste valeur le génie de Trent Reznor.
Je trouve que NIN evolue en se démarquant de ses débuts qui sont tout aussi respectables. Même si l'opus est un peu court,il peut tourner en boucle!

ThirdEye 15 / 20 Le 25/01/2009 à 09H21

Une prise de risque très minime, so what?
Reznor fait ce qu'il sait mieux faire : de la bonne musique.

J'étais très déçu par Year Zero (enfin surtout très euphorique par le buzz tout autour) et j'ai écouté cet album d'une oreille craintive.

Un voyage mystique comme il est dit dans la chronique. Cet album est un voyage, un melting pot des derniers albums du combo.
Ce ne sont pas des compos révolutionnaires, mais elles sont très plaisantes.

Grosse mention spéciale à l'enchainement "Lights In The Sky", "Corona Radiata", qui est tout simplement magique, irréel, aérien, sombre et mystique. A chaque fois que je l'écoute je m'imagines dans le monde issu de "Year Zero".

Et je salue l'initiative du Sir Reznor à balancer l'album sur le net. Chapeau car c'est pas tout les artistes qui le font.

Au final "The Slip" est un bon album de NiN, sans égaler les masterpieces de l'époque, ça se laisse écouter, on en garde un bon souvenir et c'est ce qui compte.

smurf 13 / 20 Le 22/01/2009 à 18H29

Pas mal mais j'ai un peu peur que Trent Reznor s'enferme dans cette musique qui ressemble de plus en plus à de la pop... Les album de NIN sont de moins en moins malsains en général et ça, ça me manque beaucoup.

SLYCORE 15 / 20 Le 22/01/2009 à 18H24

Moins bon que GHOST dans la lignée de YEAR ZERO. Peut ètre le moins bon de ces albums depuis PRETTY HATE MACHINE bien qu'il surpasse de loin ce dernier. On sent encore des influances à la David BOWIE. C'est quand mème à coup sûr un album à posséder.

Tymo 14 / 20 Le 29/12/2008 à 11H08

Juste en dessous de Ghost I-IV, tout en en étant radicalement éloigné.

C'est un retour plus rock, plus direct. A part Discipline, les autres morceaux n'arrivent pas à se détacher.

Légèrement déçu, mais j'attends avec impatience un concert pour les laisser s'exprimer, les mecs de NIN.

jejehand 16 / 20 Le 18/12/2008 à 15H22

Déjà pour commencer, l'album est gratuit (ceci dit je l'ai quand même acheté, étant fan du groupe) Comme certains le disent c'est un mix entre year zero et with teeth, cependant la différence je trouve réside dans un son plus "brut" ce qui est pour ma part non déplaisant.

Un bon album de NIN donc.

ltf99 17.5 / 20 Le 12/09/2008 à 12H35

Très bon album, bien sur moi profond que ce que NIN a pu faire par le passé, mais cet album est témoin de la reprise de vigeur de NIN.
Musicalement, cet album est excellent : instrumentalisation est très bien, il est recherché...
Bref, très bon album... témoin de mon idée, qui est que je pense que NIN cache quelque chose d'énorme pour le prochain album.

patheatley 13 / 20 Le 14/07/2008 à 14H12

L'époque où NIN était exceptionnel est pour moi chose du passé... Maintenant, je vois ce groupe comme un autre c'est-à-dire aucunement original. C'est triste, mais c'est la réalité. Quiconque a écouté les trois premiers albums du groupe sait de quoi je parle, du moins je crois. Je suis peut-être dans les patates, mais bon ma déception est telle que je suis sur le point d'abandonner le groupe...

Jumbo 15 / 20 Le 03/07/2008 à 18H58

Un disque en apparence terne et fade. Il est en fait noir, homogène et synthétique, industriel et lancinant.
De nombreuses écoutes sont nécessaires pour l'apprécier, et il serait dommage de s'arrêter à la première. Ce serait passer à côté d'une véritable œuvre d'art, tout sauf un coup de pub.

Further 17 / 20 Le 25/06/2008 à 19H43

Et hop, nouvel album surprise de la part d'un Reznor euphorique depuis qu'il a lâché sa maison de disques au profit des joies d'internet. Le rythme des sorties NINesques s'est alors furieusement accéléré à tel point que 4 albums et 1 dvd sont parus en un an!

Mars 2008 avait vu l'arrivée inopinée d'un double instrumental de 36 vignettes musicales illustrées tantôt apaisées, tantôt bruitistes, toujours expérimentales, l'envoûtant Ghosts I-IV, appelé à connaître une suite. Le succès artistique et financier ayant été au rendez-vous, Trent Reznor le stakhanoviste a décidé de remercier ses fans en proposant début Mai son 2e album de l'année, gratuit qui plus est!
Certains feront la fine bouche devant le rythme effréné du bonhomme, aurait-il distribué ainsi le formidable Year Zero voire le (trop) sage With Teeth de la même manière car The Slip, sous des aspects classiques de rock brut énervé, apparaît beaucoup moins pertinent que ses aînés.
Album gratuit, album aux orties?
Que nenni!
Proche d'un Broken dans le ton et la forme, armé d'un son particulièrement synthétique parfois rêche niveau prod', The Slip se veut immédiatement accessible et apparaît clairement taillé pour la scène en déroulant son tapis de bombes propres à dynamiter les foules: 1,000,000, Letting You, Discipline, Echoplex, Head Down, Demon Seed s'avèrent dans la lignée des meilleurs titres "dansants" de With Teeth (The Hand That Feeds, Only) et Year Zero (The Beginning Of The End, In This Twilight).
Reznor n'en oublie pas pour autant sa ballade (Lights In The Sky) et ses instrumentaux fantômatiques (Corona Radiata et l'hypnotique The Four Of Us Are Dying hérités de ses vagabondages Ghostiens) pour équilibrer le tout.
L'album est court mais c'est le concept qui veut ça!

Au final, un disque à prendre comme il vient pour pogoter, pour danser, pour fêter l'arrivée des beaux jours dixit le Reznor, sans se prendre la tête quoi.
Alors que le NIN nouveau s'apprête à repartir sur la route, The Slip remplit ainsi parfaitement son rôle de nouveau pourvoyeur en titres forts et accrocheurs pour renouveler les set-lists: que demander de plus?

cyco15 4 / 20 Le 13/06/2008 à 17H50

c'est la 1ere fois que je poste...

J'adorais nin mais depuis with teeth, j'ai décroché. J'ai juste écouté 1 fois the slip, je ne le trouve pas du tout intéressant...

Depuis with teeth, nin a perdu son coté malsain, le son est trop beau, trop propre je trouve.

Certe reznor nous fournit beaucoup de chose, mais je préfère la qualité à la quantité...

Le seul point positif depuis 2005, c'est le retour de robin finck et la présence de josh freese...

Tom666 16 / 20 Le 13/06/2008 à 11H52

Tu dis qu'il n'y a pas de support pour cet album mais si tu étais mieux informés tu saurais qu'il y en aura un d'ici juillet...

Sinon j'aime beaucoup cet album, alors c'est vrai il ne vaut pas With Teeth, Fragile ou Year Zero mais il vaut quand même le coup.

moumoute666 8 / 20 Le 13/06/2008 à 00H45

A trop faire de chose en même temps, TR en perd de sa créativité. C'était finalement bien d'attendre 5 ans entre chaque album.

Je n'ai pas aimé plus que ça Year Zero alors là, avec The Slip, un sous-Year Zero teinté de sous-With Teeth, le résultat est vraiment décevant, il nous a habitué à mieux, beaucoup mieux. Lorsqu'on le compare aux autres albums il n'y a pas photo !
D'ailleurs lui mettre la même note que le magnifique With Teeth, y'a un truc qui colle pas.

En plus de celà, l'attente qui précédait la sortie chaque album créant un engouement jusqu'à en avoir envie l'encadrer à son achat plutôt que de l'écouter, de savourer chaque note, chaque détail est inexistant. Et en plus il n'y a plus de support, c'est pas une si bonne chose de le sortir gratuitement sur le net.

Ma note est peut-être sévère mais elle est à la hauteur de ma déception.

DEJuMe 11 / 20 Le 12/06/2008 à 18H59

Un album de Nin pour les fans. La sortie des Ghosts laissait présager une volonté d'innovation toujours plus accrue. Au lieu de ça, Reznor nous sert un album classique, un concentré de With Teeth en moins bon (Discipline n'est qu'un mauvais Only) et vaguement dansant. Alors ouais, c'est pas mauvais, mais c'est complètement inutile dans la disco du père Reznor.
On laissera les fans se toucher dessus.

TonioPizza 17 / 20 Le 11/06/2008 à 17H15

Conquis pour ma part. L'album est plus digeste que Year Zero, ne perd rien en nervosité (Letting You), je regrette toujours le son à la Danny Lohner (période pré-With Teeth) mais le songwriting est toujours excellent. Jetez vous dessus!

DarkDevil 17 / 20 Le 11/06/2008 à 10H52

Nouvel album d'NIN apres Ghost I-IV alors cet fois si maitre reznor nous propose sa jolie voix ! Pour situé cet album il est un mix de Year Zero et de With Teeth ! Les parole semble s'inscrire dans leur histoire entre Year Zero et sa suite que Reznor nous avais promis !
Niveau qualité c'est en deça de Year Zero neamoin toute les piste s'ecoute avec plaisir (mis a par l'instrumentale de 7 minute bien longue !) Sinon excelent album avec des préférence pour "Discipline" "Echoplex" et la sublime "Head Down"

Baptiste08 13 / 20 Le 09/06/2008 à 15H09

Et hop, encore un nouvel album! Après avoir tendu l'oreille sur Ghosts (36 pistes instrumentales), j'attendais (ou plutôt je n'attendais pas du tout...) une galette avec du chant. Et là il y a peu, surprise! Trent Reznor nous offre un nouvel opus, et en téléchargement gratuit s'il vous plaît...
10 titres, c'est assez court pour un album de Nine Inch Nails, mais ne boudons pas le plaisir de les retrouver si rapidement. Le son ressemble fort à ce que Trent a réalisé ces dernières années, à savoir un son propre (par rapport aux années 90). Il me semble qu'on retrouve beaucoup plus d'instruments, comme sur With Teeth, ce qui éloigne donc quelque peu The Slip de Year Zero. Quelques morceaux sont de nouveau instrumentaux.
Album plaisant, mais pas exceptionnel. Il se laisse écouter mais on n'en retient au final pas grandchose. Trent Reznor veut-il trop vite nous donner ce qu'il réalise, au détriment d'une certaine "qualité"...? Ca me fait tout de même mal de penser ça! Mais la question se pose... Pas très marquant donc, mais les fans apprécieront je pense. J'apprécie en tout cas la démarche de Trent en ce moment! Et j'espère secrètement que The Slip n'était qu'un avant-goût d'un futur grand album, peut-être un peu plus complet...

A écouter : "Letting You", "Lights in the Sky".