logo Nihil

Biographie

Nihil

Si je vous demande ce qui vous passe par la tête quand je dit le nom de la ville de Bordeaux, vous allez me répondre vin si vous êtes alcolo, foot si vous êtes un accro de la D1, plage si c'est votre lieu favori pour passer vos vacances ou encore ville viscéralement de droite si vous êtes gauchiste... Bon, et bien non, ce n'est pas de cela que je vais vous parler ! Bordeaux, c'est aussi une ville ou l'on fait du métal ! (oui, on y arrive au sujet, vous inquiétez pas, j'arrête là mon délire). On pourra citer Nihil parmi les groupes "made in Bordeaux" . Nihil est donc un groupe bordelais qui s'est formé en novembre 1997 et a sorti sa première démo en 1998. Le groupe se produit beaucoup sur scène et ce n'est qu'au printemps 2000 que leur dur travail est récompensé avec la sortie de l'album " I:00 AM ".
MAJ 06/2002: Le groupe sort 2 ans après 1:00 Am: (In)visible, beaucoup de changements de line up et un premier album époustouflant laissés planer un doute sur la réussite du second opus, c'était oublier leurs talents....
MAJ 02/2004 : En 2004 Nihil brouille encore plus les piste, Pandora's Box, un album électro acoustique reprennant des morceaux des deux précedents albums améne nihil vers des contrés nouvelles, pas loin d'un Radiohead, PJ Harvey ou encore d'un Sigur Ros par les émotions dégagées. Splendide, comme d'habitude.

16 / 20
1 commentaire (15/20).
logo album du moment logo amazon

Figures & Creatures ( 2006 )

4 ans que Nihil ne nous avait pas gratifiés d’un véritable album. Certes, le splendide Pandora’s Box (parenthèse acoustique sortie en 2004) avait permis d’entretenir la flamme, mais on était tout de même en droit de se poser des questions sur l’orientation que prendraient les bordelais sur cet album. Au fil des albums, le groupe a en effet laissé sa fougue de côté pour plus d’accalmie et un résultat plus rock, voir popisant parfois. Les morceaux en écoute sur le net, le visuel très « in » et un peu en décalage avec ce que le groupe avait pu faire amenaient quelques doutes quant à ce Figures & Creatures.

C’est donc sceptique que les premières écoutes de ce CD se feront ; le morceau d’ouverture (Under The Surface) rassurera ; 2 minutes d’intro très simple mais très efficace, dans le pur style Nihil ; aérien et cela avec presque rien.
Pour la suite, les premières impressions étaient très mitigées ; clairement plus rock, voir pop rock, les compositions délaissent un peu les parties aériennes pour des effets plus basiques et également plus abordables. Il est vrai que pour certains il sera difficile de pousser plus loin leur écoute ; [in]visible avait marqué, et bizarrement, même si on souhaitait une évolution, on espérait également, inconsciemment peut être, un nouveau [in]visible.
Pourtant Nihil a ce don pour donner envie, et au fur et à mesure des écoutes, on ne peut s’empêcher de rentrer dans leur univers. Certains morceaux comme Farheinheit Hotel ont cette touche magique ; cet appel au rêve tout en gardant un coté rock (ici le refrain Last Day On Earth rappellera une des influences du groupe : U2, pour la similitude des paroles principalement).
Les machines n’ont pas disparu et arrivent toujours à percer et à apporter des touches et ambiance fort sympathique ; comme sur Portrait Of A Monster et sa rage sous jacente, grâce à un chanteur toujours aussi bon, et toujours aussi prenant. Ici, bien plus présent que sur les précédents opus, le chant devient primordial et ne déçoit pas ; capable de véhiculer des émotions avec une facilité déconcertante sur un simple timbre de voix (le magnifique Someone You Hate par exemple), le tout porté par une musique en parfaite adéquation.
Sur les 12 titres de cet album, Nihil alterne les ambiances ; parfois rock, mélancolique, dansant, intimiste ou fédérateur, le groupe réussit dans ces différentes tentative. Même les morceaux (Failurology, Cautérise) qui aux premières écoutes sonnait un peu trop « populiste » se trouvent sur la longueur être de bon morceaux qui avec les autres titres passent finalement très bien. Cautérise, chanté en français, surprend ; le français donne une teinte différente à la musique du groupe ; d’ailleurs la voix semble bien plus mis en avant sur ce morceau (mais si on en croit le CD promo une version en anglais existe ; Nihil chercherait-il à conquérir les oreilles hors de nos frontières ; ou plus simplement les radios française ?).
On regrettera peut être des pistes plus musicales ; la voix est ici omniprésente, parfois un peu trop mis en avant par la production ; heureusement le chant est divin.

Au final, une fois rentré dans cet album, comme pour les autres, difficile de se passer de la nouvelle dose proposé par ce groupe décidément à part dans le paysage français. Pour les plus sceptiques, amateur de [in]visible et 1:00 AM, creuser un peu et suivait ce qui vous est susurré en intro et conclusion de ce CD : cherchez à voir sous la surface. Nihil, avec ce Figures & Creatures, arrivent à concilier l’accessibilité et la créativité. Certes moins surprenant que leurs prédécesseurs ces 12 titres n’en sont pas moins des petits bijoux ; qui on l’espère permettront enfin à ce groupe de percer (tout en priant pour qu’il ne cède pas au dieu dollar comme tant d’autres).

Des morceaux à écouter sur myspace.

A écouter : Someone You Hate, Under The Surface, Now The Apocalypse, Portrait Of A Monster
18 / 20
4 commentaires (16/20).
logo album du moment

Pandora's Box ( 2004 )

Nihil, Nihil,… Rien que d’avoir ce nouvel opus dans les mains je frémis. Pas de chance le CD promo est dans une pochette je ne pourrais même pas placer un jeux de mot avec l’ouverture d’une boite…
Pandore, en grec signifie "tous les dons", voilà une définition qui collerait bien à Nihil. Après 2 albums métal-rock puis rock-métal Nihil explore encore une nouvelle facette de sa musique : l’électro acoustique. Nihil plonge dans ses anciens albums pour en exhumer 6 titres remodelés, adoucis, affinés, embellis (si cela était encore possible). 3 nouvelles compositions viennent compléter le tableau.

Et que dire ?
Après 2 albums splendides on pouvait appréhender une petite baisse de régime de la part des bordelais, il n’en est rien…
Nihil nous avais quitté avec un album magique, album qui prenait toute son ampleur sur scène où Nihil hypnotise le public d’une façon déconcertante, sans artifice.

Me voilà à la moitié de ma chronique et je n’ai toujours pas parlé de la musique… Exercice certainement trop difficile… Nihil ne cesse de m’enchanter, à chaque retrouvaille les émotions reviennent, les silences sont parfois long, mais le plaisir de se retrouver reste intacte, a chaque fois une nouvelle découverte, des sens déroutés, une tête qui tourne, des yeux qui se perdent au loin, … Les symptômes de l’amour semble t-il.
Jalousement je n’ai pas envie de vous donner envie de connaître cette musique, manque de bol c’est mon boulot de donner envie de découvrir ce qui est bien. Ceux qui ont succombé aux charmes des précédents albums n’ont certainement pas besoin d’encouragement pour acheter cet album encore une fois bien différent (forcément électro acoustique). Les autres, que dire, écoutez…

A écouter : Oui
19 / 20
8 commentaires (18.31/20).
logo album du moment

[in]visible ( 2002 )

Après l'époustouflant 1:00 AM, Nihil avait placé la barre très haut et on attendait fébrilement la suite on se demandant si elle allait au moins réitérer l'exploit… Et ce (in)visible est au dessus de toutes espérances, Nihil se rapproche de la perfection, le son parfait, la musique qui vous secoue de l'intérieur, une beauté acoustique extraordinaire. En effet, les superlatifs ne manque pas pour ce chef d'œuvre.

Sur le premier opus ces orfèvres bordelais avaient taillé dans le rock et dans le métal, liant les deux avec une voix mi feutrée mi criarde. Sur ce nouvel album Nihil ce penche sur l'aspect rock de sa musique pour en extraire un nectar dont les saveurs nous rappelleront la douceur de U2, l'acidité d'un A Perfect Circle ou la pointe acre de Tool. Mais cette recette magique n'a pas d'équivalent dont l'hexagone ou au dehors. Nihil se mesure à lui-même dans un combat sans fin, la lourdeur du métal autrefois mise en avant n'est ici plus que dispersé avec parcimonie, comme dans Chapter I. Schizopolis où le ton du morceau ne tranche que peu avec 1 :00 AM, la voix oscille entre celle de Maynard James Keynan (Tool) et celle de Sade tant elle est riche.

(In)visible porte bien son nom, la musique semble fantomatique et vous glace le sang par sa perfection, les nappes de piano soutenant une voix mélodieuse et feutrée nous amène aux porte d'un coma qui ne peut-être que délicieux avec Sisphus' Ordinary Solitude. Ce second album est une drogue dure pour son effet de dépendance, douce par ses effets.

Un album qui plonge avec succès dans toutes les méandres dans lesquels nous emporte le groupe : piano, violon (sur le bien nommé Out Of Control par exemple), samples (sur le technoïde Equilibrium), chants tribaux (le profond Abyss)…

Nihil joue avec nos émotions ; nous oppresse avec un Fragile grâce à une guitare hypnotisante et une voix mélancolique ; nous rend joyeux avec Lies Within

Un album qui subjugue, nous réjouit, nous assujettit, nous comble comme peu en sont capable. (in)visible est un chef d'œuvre musicale dont on ne peut pas ressortir indemne après une écoute, caméléon auditif Nihil change de couleur à chaque instant pour ne faire qu'un avec la limpidité du son. A écouter ne serais ce que pour comprendre ce que le mot musique à comme signification…

A écouter : A tout prix
18.5 / 20
1 commentaire (17/20).
logo amazon

1:00 AM ( 2000 )

Nihil n'est pas un simple groupe, c'est un petit génie de notre scène néo-métal (oui, rien que ça !). La première écoute peut surprendre mais cette surprise est si agréable que l'on s'en trouve envoûté. La musique est homogène malgré l'agressivité du chant, qui, même s'il n'est pas omniprésent, contraste avec des mélodies parfois douces. C'est un métal incomparable de part sa qualité, son originalité et sa non conventionnalité. " I:00 AM" est un album qui frôle la perfection et qui est chargé d' émotions. Nos sens sont finalement bousculés et cet album nous invité à la réflexion. L'écriture du second album est actuellement en cours : nous l'attendons avec impatience !!! En attendant, laissons nous porter dans un flot d'émotions et déconnectons nous du monde le temps de l'écoute de cet album qui n'a rien à envier aux nombreuses productions du néo-métal ricain.

A écouter : Nocturne - Pendulum - p.o.p - ...