logo Mobboss

Biographie

Mobboss

BishopBoss (Guitar / Chant) MobDoc (Guitare), MobPapa (Guitare / Chant) et BrainBoss (Batterie) forment le groupe de Post-Hardcore Mobboss en 2014 dans la région parisienne. En 2015 sort leur premier ep, Rises.

Chronique

Rises ( 2015 )

Mobboss commence comme presque toute formation, quatre gars passionnés qui montent leur groupe. L'orientation musicales sera Post-Hardcore. Au bout d'un an, un premier EP Rises est sur pied dévoilant cinq compositions plutôt ambitieuses.

Mobboss n'est pas tellement du style à enfoncer des portes ouvertes. Si Post-Hardcore est l'étiquette qui leur convient le mieux, le quatuor ne repompe absolument pas toute la vague moderne américaine de groupes sur-produits et et sur-chiants. De même, oubliez tout plagiat de Neurosis, Amenra et compagnie. On sent qu'avec ce Rises, Mobboss veut s'affranchir des aînés, ce qui est tout à fait louable. Dans l'idée, ça fonctionne plutôt bien, d'une part parce que c'est plaisant d'écouter un groupe qui n'essaye pas de sonner le plus noir, le plus lourd, le plus torturé possible en multipliant les références. D'autre part parce qu'il se dégage de ce Rises un aspect progressif / psychédélique, étonnant pour le genre, élément que l'on comprend immédiatement grâce à la longueur des morceaux s'étalant souvent sur les 8/9 minutes.

Encore que le titre Mobbossrises possède une dynamique plus frontale que les autres, rappelant certains riffs un poil Mastodonesque et que le très Punk-Hardcore Batsong, seul court titre de l'EP, déploie plus d'énergie que les autres compositions. 333 avec son refrain singulier et ses cordes tordues ou Haunted House à la Cult Of Luna en psyché ou bien les dissonances d'Ekalton sont autant de bonnes choses disséminées dans ce Rises et lui confère une atmosphère particulière, presque insaisissable. Le fait que Mobboss expérimente est appréciable, mais il manque aussi le truc qui fera la différence car l'on a parfois du mal à saisir où il souhaite nous amener. Par ailleurs l'aspect saccadé et les longueurs de 333,  le chant souvent forcé (Mobbossrises) ou la production un peu molle, sont autant de petits défauts qui demandent à évoluer.

Au final, Mobboss effectue un bon départ car malgré ses défauts de jeunesse, rien n'est particulièrement rébarbatif. Il reste des choses à affiner, c'est certains, mais le groupe est encore jeune et demande à grandir, évoluer, maîtriser d'avantage son propos. On reste curieux sur la suite.

Mobboss

Style : Post-Hardcore
Tags :
Origine : France
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :